Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




PRIÈRE ET JEÛNE DANS UN ÂGE D'APOSTASIE

FASTING AND PRAYER IN A TIME OF APOSTASY
(French)

par le Dr. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le soir du Jour du Seigneur, le dimanche 26 juillet 2015


Maintenant, je vous invite à ouvrir votre Bible à Luc, chapitre 4, versets 18 to 21. Je répète ces versets du passage que M. Prudhomme nous a lu il y a quelques instants. Luc 4:18-21 est à la page 1077 de la Bible d'Étude Scofield.

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour prêcher l’évangile aux pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé ; pour prêcher la délivrance aux captifs, et le recouvrement de la vue aux aveugles ; pour mettre en liberté ceux qui sont meurtris, pour prêcher l’année favorable du Seigneur. Et il ferma le livre, et le rendit au serviteur, il s’assit. Et les yeux de tous ceux qui étaient dans la synagogue étaient arrêtés sur lui. Et il commença à leur dire : Aujourd’hui cette écriture est accomplie en vos oreilles » (Luc 4:18 - 21).

Veuillez vous assoir.

Jésus a lu ce passage d'Ésaïe 61:1, 2. Quand Il a lu ces versets, Il a dit qu'ils étaient accomplis en Lui. Il était celui qui avait été oint pour prêcher l'Évangile. Il était celui que Dieu avait envoyé pour guérir les cœurs brisés. Il était Celui que Dieu avait envoyé pour prêcher l'affranchissement aux captifs, et le recouvrement de la vue aux aveugles. Il était Celui que Dieu avait envoyé pour guérir les cœurs brisés et libérer les opprimés.

Ils l'ont haïs de dire qu'Il était celui-là. Ils étaient ses propres voisins et amis, dans sa ville natale de Nazareth. Ils ont dit, « N'est-ce pas le fils de Joseph ? » (Luc 4:22). « Et tous, dans la synagogue, quand ils ont entendu ces choses, ont été remplis de colère » (Luc 4:28). Ils se sont levés de leur siège et l'ont chassé de la ville La foule l'a poussé vers le bord d'une falaise - sur le point de le jeter en bas pour le faire mourir. « Mais lui passant au milieu d’eux, s’en alla » (Luc 4:30). Matthew Henry a dit qu'Il avait aveuglé leurs yeux ou les avait rempli de confusion, « Car son travail n'était pas encore fait, mais venait juste de commencer. »

Il est parti de Nazareth et Il est descendu à Capernaum. Il y avait un homme possédé du démon dans la synagogue. Mon épouse Ileana et moi avons visité cet endroit-là. Nous avons vu les ruines de cette ancienne synagogue. L'homme possédé du démon a crié avec une voix forte,

« Laisse-nous tranquille ; qu’avons-nous à faire avec toi, toi Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous détruire ? Je sais qui tu es : le Seul Saint de Dieu » (Luc 4:34).

Et Jésus lui dit, « Tais-toi. Sors de cet homme ! » Le démon jeta l'homme à terre et sortit avec de grands cris. Ceux qui étaient présents furent saisis d'étonnement. Ils ont dit, « Quelle parole est celle-ci ? » Il commande avec autorité et puissance aux esprits impurs, et ils sortent ! » « Et sa renommée se répandit dans tous les endroits du pays d’alentour. » (Luc 4:37).

Alors Jésus partit de la synagogue et traversa la rue pour entrer dans la maison de Pierre. Lors de notre visite là-bas, Ileana et moi avons été grandement étonnés de voir à quel point la maison de Pierre était proche de la synagogue - à quelques pas seulement, de l'autre côté de la rue en fait. Ils ont excavé la maison de Pierre et vous pouvez en voir les fondations aujourd'hui. La belle-mère de Pierre se trouvait dans la maison, sujette à une fièvre élevée. Jésus s'adressa à la fièvre en lui ordonnant de partir et elle quitta la femme. Cette après midi là, au coucher du soleil, les gens amenèrent à Jésus leurs malades et ceux qui étaient possédés. Il leur imposa les mains. Chacun d'entre eux fut guéri. Les démons sortirent en criant, « Tu es le Christ, le Fils de Dieu ! » Et cette histoire merveilleuse continue indéfiniment ! J'aime la lire et elle me remplit de joie.

Racontez-moi l'histoire de Jésus,
   Écrivez-en chaque mot sur mon cœur.
Racontez-moi l'histoire la plus précieuse,
   La plus douce qui n'ait jamais été racontée.
« Tell Me the Story of Jesus » (Racontez-moi l'histoire de Jésus)
      par Fanny J. Crosby, 1820-1915

Et l'histoire continue, même après que Christ soit retourné au Ciel. Nous voyons la même puissance de Christ, descendant de Dieu. Et elle continue, dans les églises du premier, second, et troisième siècle - et elle continue dans beaucoup de régions « du tiers monde » jusqu'à ce jour. De nouveaux chrétiens s'assemblent dans des églises « non officielles, ou églises de maison » par dizaines de milliers en Chine, et dans d'autres régions du monde en voie de développement.

Mais quelque chose est arrivée à nos églises en Amérique, en Europe, et en Occident en général. Quelque chose de terrible a commencé vers le milieu du 19ème siècle. Vers 1830 beaucoup de choses ont commencé à changer. Le Dr. Marty Lloyd-Jones dit que presque tous les problèmes dans l'Église d’aujourd'hui peuvent être tracés au milieu du 19ème siècle - la critique de la Bible, la découverte des manuscrits empreints de gnosticisme du Codex Sinaïtique et du Vaticanus, le « décisionisme » de Finney, les Mormons, les Témoins de Jéhovah, les Campbellites, les Adventistes du septième jour, les baptêmes instantanés, le Darwinisme - toutes ces choses ont pris naissance à presque 50 ans l'une de l'autre ! C'était une ère remarquablement démoniaque. Et puis on a eu la Première Guerre Mondiale, qui a comme « étripé » l'Europe de ses fondements. Et les églises elles-mêmes l’ont été aussi. Nous ne nous en sommes jamais remis. Les libéraux disaient aux églises que l'homme est fondamentalement bon - que l'homme poursuivait son évolution vers le meilleur, et que tout se transformait pour un monde merveilleux. La Première Guerre mondiale fit éclater cette vision idyllique ! Les gens ne savaient pas que la Bible dit que l'homme est mauvais. Les gens du commun ne savaient pas que les libéraux les avaient trompés. Ils pensaient que le christianisme était absurde. C'était juste un simple conte de fée. Nous ne nous en sommes jamais remis. Puis il y a eu la deuxième Guerre Mondiale. Regardez combien cette génération a rejeté Dieu. Ils ont dit, « Je ne peux pas croire en Dieu à cause d'Auschwitz - ou à cause d'Hiroshima. » On ne leur a pas enseigné ce que la Bible dit au sujet de la dépravation totale de l'homme. Nos arrières grands-parents et nos grands-parents se sont détournés des églises. Ils sont devenus une génération d'agnostiques et d'athées. Et maintenant nous faisons face à vous - leur progéniture.

Les fondamentalistes se sont battus toute leur vie contre le libéralisme. Ils étaient de bonnes gens. Je les admire. Mais ils ne se sont pas rendus compte que le « décisionisme » faisait entrer des dizaines de milliers de personnes non converties dans les églises. Cela, à son tour, a produit le néo - évangélicalisme, qui, à partir du séminaire théologique de Fuller, a produit des personnes comme Rob Bell (Love Wins, L'amour gagne - L'universalisme). Les personnes agissent comme si c'était quelque chose de nouveau. Mais ce n'est pas nouveau du tout ! Les gens comme Bell sont simplement une nouvelle mouture des Unitariens. Bell est en fait un Unitarien - ainsi que le séminaire Fuller… c'est tout pareil, sauf le nom. Ainsi vous avez ces nouveaux non croyants unitariens qui se font appeler « évangéliques. » Quelle tragédie ! L'année dernière, les Baptiste du Sud ont perdu quelques 200 000 personnes en douze mois seulement ! Pensez-y - presque un quart à million de personnes a quitté les églises baptistes du sud en douze mois ! C'est incroyable ! Ils avaient peur d'ISIS ; aux nouvelles, ils ont vu des chrétiens décapités, et ils avaient peur ; ils avaient peur de la révolution sexuelle ; ils avaient peur d'Obama ; ils avaient peur de tout - ainsi ils se sont sauvés loin des églises pour se cacher ! C’est époustouflant. 200.000 personnes ont quitté l'église en seulement douze mois !

C'est là où nous intervenons. Nous sommes dans le centre administratif de la ville de Los Angeles, à juste quinze minutes de Hollywood - au cœur du monde occidental. Et nous sommes censés avoir une église à partir de non-croyants ! Vous pensez qu'un groupe de jeunes universitaires, issus de foyers non chrétiens, peut constituer une église ? Impossible ! Et, en plus de cela, nous prions pour un réveil ! Ha, ha, ha ! C'est un rêve impossible ! Ou l'est-il ? Humainement parlant, ce n'est pas possible. Mais c'est là où Dieu intervient. Jésus a dit :

« Avec les hommes c'est impossible, mais pas avec Dieu, toutes choses sont possibles » (Marc 10:27).

Rien de vraiment important n’a changé depuis le premier siècle. Jésus a cité Ésaïe en disant : « Aujourd’hui cette écriture est accomplie en vos oreilles » (Luc 4: 21). Ils pensaient qu'Il était fou. Alors, ils ont essayé de Le tuer sur place. « Mais, lui, passant au milieu d’eux, s’en alla » (Luc 4:30).

Il sortit de cette synagogue pour exécuter un miracle après l'autre. En seulement quelques courtes années, Ses disciples s'étaient disséminés partout dans l'empire romain. Quand ils sont arrivés à la ville de Thessalonique, les dirigeants de cette ville ont crié, « Ceux-ci qui ont tourné le monde à l'envers [sont venus ici] également » (Actes 17:6).

Rien de vraiment important n’a changé. L'homme est toujours le même - complètement rebelle et incrédule. Dieu est toujours le même, toujours sur Son trône, toujours Tout-puissant, toujours en contrôle. Christ est toujours le même. Il est ressuscité d'entre les morts, Il est Seigneur !

Il est Seigneur, Il est Seigneur,
   Il est ressuscité d'entre les morts,
Il est Seigneur.
   Tout genou fléchira,
Toute langue confessera
   Que Jésus est Seigneur !
« He is Lord « (Il est Seigneur) par Marvin V. Frey, 1918-1992.

« Tu es Seigneur. » Chantons-le !

Tu es Seigneur, Tu es Seigneur,
   Tu es ressuscité d'entre les morts,
Tu es Seigneur.
   Tout genou fléchira,
Toute langue confessera
   Que Jésus est Seigneur !

Dieu et le Christ, et l'Esprit Saint, sont la plus grande puissance de tout l'univers ! Je suis convaincu que Dieu peut envoyer la puissance de Son Esprit Saint aujourd'hui - autant que par le passé ! Nous ne pouvons pas le faire. Nous n'avons aucune puissance. Mais la Bible dit, « La puissance appartient à Dieu » (Psaume 62:11). Quand Dieu déverse Son Esprit, de grandes choses se produisent. John Knox, le réformateur écossais, dit que l'Écosse a été sauvée de l'épée par Mary la sanglante parce que « Dieu a donné Son Esprit Saint en abondance à des hommes simples » (The Works of John Knox, Les œuvres de John Knox, volume 1, 1946 éditions, p. 101).

Quand vous priez à Dieu pour notre église, priez pour qu'Il déverse puissamment Son Esprit parmi nous ! Quand vous allez évangéliser, priez pour une effusion de l'Esprit Saint sur votre travail. Quand vous êtes dans votre voiture, priez pour que Dieu déverse son Esprit Saint sur notre travail ! Le grand prédicateur Charles Simeon a dit, « Le travail de la conversion doit être très progressif parmi vous, à moins que Dieu ne verse Son Esprit en une mesure extraordinaire » (W. Carus, Memoirs of Charles Simeon, Mémoires de Charles Simeon, 2ème édition, 1847, p. 373).

Souvenez-vous que nous ne pouvons en aucune manière obliger Dieu à verser Son Esprit. Je prie Dieu depuis quarante ans de déverser Son Esprit sur notre église. Il ne l'a pas fait encore. Maintenant, en regardant simplement en arrière, je peux voir, je pense, les raisons pour lesquelles Il n'a pas répondu. Mais maintenant, nous avons une meilleure église. Maintenant les dirigeants sont convertis. Aujourd'hui, la plupart de nos jeunes sont convertis. Peut-être que maintenant Dieu répondra à nos prières - et enverra Son Esprit pour appeler au moins dix ou douze nouveaux dans notre église cet été. Veuillez ouvrir votre Bible au verset choisi pour notre jeûne, Ésaïe 58:6. C’est à la page 763 de la Bible d'étude de Scofield. Veuillez vous levez et le lire ensemble à voix haute.

« N’est-ce pas le jeûne que j’ai choisi ? De dénouer les liens de la méchanceté, de délier les fardeaux lourds, de renvoyer libres les opprimés, et que vous brisiez tout joug ? » (Ésaïe 58:6).

Vous pouvez vous assoir. Veuillez mémoriser ce verset. Par conséquent, je vous demande de le faire pendant que vous jeûnerez et prierez samedi prochain. Remarquez combien Ésaïe 58:6 se compare à Ésaïe 61:1 - 2.

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour prêcher l’évangile aux pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé ; pour prêcher la délivrance aux captifs, et le recouvrement de la vue aux aveugles ; pour mettre en liberté ceux qui sont meurtris, pour prêcher l’année favorable du Seigneur, le jour de Sa vengeance, et pour réconforter ceux qui sont dans la tristesse » (Ésaïe 61:1-2).

On peut voir, en comparant ces deux passages, que le travail du Christ peut continuer sur terre aujourd'hui, à cause de la réponse que Dieu donne à nos prières et au jeûne.

Le Dr. John Rice (1895-1980) a dit, « Je sais que le vrai jeûne et l'humilité de l'esprit, alors que nous nous attendons à Dieu, nous obtiendra la bénédiction que Dieu veut nous donner ! … Jeûnez et priez jusqu'à ce que Dieu vous rejoigne dans la bénédiction » (Prayer: Asking and Receiving, La prière : demander et recevoir, Sword of the Lord, 1997 édition, pp. 230, 231)

Jonathan Edwards (1703-1758) a jeûné et a prié pendant trois jours alors qu'il se disposait à prêcher le sermon Sinners in the Hands of an Angry God, Pécheurs entre les mains d'un Dieu courroucé… Le premier grand réveil a commencé par ce sermon (Elmer Towns, D.Min., The Beginner’s Guide to Fasting, Le guide du jeûne pour le néophyte, Regal Publications, 2001, pp. 123, 124).

Le Dr. Martyn Lloyd-Jones (1899-1981) a dit, « Je me demande si cela ne nous est jamais arrivé que nous devrions considérer la question du jeûne ? Le fait est, n'est-ce pas, que ce sujet semble être sorti entièrement de nos vies, et hors de notre pensée chrétienne. » (Studies in the Sermonon the Mount, Études sur le Sermon sur la Montagne, partie 2, Eerdmans, p. 34).

Le pasteur du deuxième siècle, Polycarpe (c. 80-167) a dit, « Retournons à la Parole qui nous a été transmise au commencement ; ‘Constant dans la prière' et ‘persévérant dans le jeûne’ » (Épître aux Philippiens).

Spurgeon (1834-1892) a dit, « Nous avons… perdu une très grande bénédiction dans l'église chrétienne en abandonnant le jeûne » (C. H. Spurgeon, « A Desperate Case – How to Meet It, Un cas désespéré - comment y répondre, » 10 janvier 1864).

Le Dr. R. A. Torrey (1856-1928) a dit, « Si nous voulons prier avec puissance, nous devons prier avec le jeûne » (How to Pray, Comment prier, 2007 édition, P. 37).

Le vénérable John Wesley (1703-1791) a dit, « Avez-vous des jours de jeûne et de prière ? Donnez l'assaut au Trône de la grâce et persévérez, et la bénédiction descendra » (The Works of John Wesley, Les œuvres de John Wesley, volume 10, 1827 éditions, p. 340).

Le grand évangéliste chinois, le Dr. John Sung (1901-1944), a dit, « Plusieurs [de ces jeunes] ont tenu des sessions de jeûne et de prière. L'amour des étudiants pour le Seigneur était touchant » (The Diary of John Sung, Le journal intime de John Sung, compilé par Levi, Genesis Books, 2012, p. 298).

Le missionnaire-pionnier en Chine, le Dr. James Hudson Taylor (1832-1905) a dit, « Dans Shansi, j'ai trouvé des chrétiens chinois qui étaient accoutumés à passer du temps dans le jeûne et la prière… des moyens de la grâce divinement conçus. Peut-être le plus grand obstacle à notre travail est notre propre force imaginée ; et en jeûnant, nous apprenons quelles pauvres et faibles créatures nous sommes – qui dépendent d'un repas de viande pour le peu de force sur laquelle nous pouvons compter » (The New Encyclopedia of Christian Quotations, La nouvelle encyclopédie des citations chrétiennes, Baker Books, 2000, p. 360).

Le Dr. Timothy Lin (1911-2009) a dit, « Notre conscience spirituelle est souvent libérée dès que nous commencerons le jeûne et la prière… et ceci de par mon expérience personnelle » (The Secret of Church Growth, Le secret de la croissance de l'église, First Chinese Baptist Church, 1992, p. 23).

Nous aurons un autre jour de jeûne dans notre église samedi prochain. Je voudrais vous donner quelques conseils sur la façon de le faire.


1.  Faites de votre jeûne une affaire secrète (autant que possible). N'allez pas dire aux gens (même vos parents) que vous jeûnez.

2.   Passez du temps à lire la Bible. Lisez quelques morceaux du Livre des Actes, (de préférence le début).

3.   Apprenez par cœur Ésaïe 58:6 pendant le jeûne du samedi.

4.   Priez pour que Dieu nous donne dix personnes nouvelles, ou plus, qui restent avec nous.

5.   Priez pour la conversion de nos jeunes qui ne sont pas sauvés. Priez pour que Dieu fasse pour eux ce qu'Il a dit dans Ésaïe 58:6.

6.   Priez pour que les visiteurs qui viennent pour la première fois aujourd'hui (dimanche) soient attirés de nouveau le dimanche suivant. Priez pour eux par nom si possible.

7.   Priez pour que Dieu me montre quoi prêcher dimanche prochain - le matin et en soirée.

8.   Buvez beaucoup d'eau. Environ un verre chaque heure. Vous pouvez boire une grande tasse de café au début si vous êtes habitué à en boire quotidiennement. Ne buvez pas de boissons non alcoolisées, ou énergétiques, etc.

9.   Voyez un médecin avant le jeûne si vous avez quelque question que ce soit au sujet de votre santé. (Vous pouvez voir le Dr. Kreighton Chan ou Dr. Judith Cagan dans notre église.) Ne jeûnez pas si vous avez un problème médical sérieux, tel que le diabète ou l’hypertension. Utilisez le samedi juste pour prier pour ces requêtes.

10. Commencez votre jeûne après votre repas du vendredi soir. Ne mangez rien après votre dîner du vendredi jusqu'à ce que nous ayons un repas à l'église dans la soirée de samedi, vers 17h30.

11. Rappelez-vous que la chose la plus importante à prier est que les jeunes perdus dans notre église se convertissent - et priez également pour les nouveaux jeunes qui viendront pendant cette heure-là, pour qu'ils restent avec nous de manière permanente.


Maintenant, j'adresserai quelques paroles à ceux d'entre vous qui ne sont pas encore convertis. Jésus est mort sur la Croix pour payer la pénalité suprême de votre péché, ainsi vous ne serez pas jugé. Jésus s'est relevé physiquement d'entre les morts, dans Son corps ressuscité, en chair et en os. Il l'a fait afin de vous donner la vie éternelle. Jésus est monté au Ciel, à la droite de Dieu. Vous pouvez venir à Lui par la foi et Il vous sauvera du péché et du jugement ! Que Dieu vous bénisse. Amen. Dr. Chan, veuillez nous conduire dans la prière.

Si ce sermon vous a bénis, veuillez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net. Veuillez lui dire également de quel pays vous écrivez. Voici l'adresse mail du Dr. Hymers : rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez écrire au Dr. Hymers dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais, si vous le pouvez, bien sûr !

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Luc 4:16 - 21.
Solo avant le sermon chanté par Mr Benjamin Kincaid Griffith :
« Come, My Soul, Thy Suit Prepare » (Viens mon âme, préparer ton vêtement blanc) par John Newton, 1725-1807.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).