Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




LES LIVRES ET LE LIVRE

(Un sermon sur le Jugement Dernier)
THE BOOKS AND THE BOOK
(A Sermon on the Last Judgment)
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le Jour du Seigneur, le dimanche matin 25 janvier 2015

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le Livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres. Et la mer rendit les morts qui étaient en elle ; et la mort et l'Enfer rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés chacun selon ses œuvres. Et la mort et l'Enfer furent jetés dans l'étang de feu ; c'est la deuxième mort » (Apocalypse 20:12 - 14).


Après notre mariage, mon épouse et moi sommes allés en Israël. Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés quelques jours à Rome. Entre autre, nous sommes allés au Vatican, à la basilique Saint Pierre, où le pape réside et où se trouvent beaucoup de trésors d'art qui défient les siècles. J'avais toujours voulu voir le plafond de la chapelle Sixtine. C'est là que Michel Ange (1475-1564) a peint l'une des plus belles pièces d'art du monde entier. On y voit les grandes époques de la Bible comme la création de l'homme, la chute et nos premiers parents chassés du Jardin d'Eden, et ainsi de suite, un voyage à travers toute la Bible. C'est la grande fresque qui couvre tout le plafond de la chapelle. Un autre pape a commissionné Michel Ange pour couvrir le mur de devant de la chapelle avec une fresque représentant le Jugement Dernier. C'est une vision stupéfiante du Seigneur remettant ceux qui sont damnés aux feux de l'Enfer. Un des hommes qui descend dans les flammes regarde fixement sur vous, un regard empreint d'horreur et de stupéfaction sur son visage. Je suis resté à regarder cette énorme fresque montrant le Jugement Dernier. Je me suis demandé combien de fois un pape ou un cardinal, ces cent dernières années, s'est tenu devant cette fresque et a prêché sur le Jugement Dernier. Je pense qu'actuellement, aucun d'entre eux ne l'a jamais fait !

Et nos églises baptistes et protestantes ne font pas mieux. En fait nous sommes pire. Au moins ils ont cette fresque célèbre pour s’en souvenir. Si c'était une église baptiste, une de ces dames importantes, comme la directrice de l'école du dimanche ou de l'école chrétienne, aurait pensé que la fresque était trop sévère, trop effrayante pour que les enfants la voient. Un après-midi peut être, le pasteur serait venu et aurait vu que cette femme avait fait recouvrir la fresque d'une épaisse couche de peinture blanche ! Le Jugement Dernier de Michel Ange a été peint sur ce mur de la Chapelle Sixtine il y a 450 ans. Je doute qu'une de ces dames l'auraient laissé plus de quatre ans dans une église baptiste ou une église évangélique !

Me pensez-vous trop dur en m'exprimant ainsi au sujet de nos églises baptistes et évangéliques ? Je ne suis probablement même pas assez dur ! ! !

À quand remonte la dernière fois où vous avez entendu un pasteur baptiste prêcher un sermon entier sur l'Enfer ? À quand remonte la dernière fois où vous avez entendu un pasteur évangélique, ou charismatique, prêcher sur l'Enfer ? Ce n'est pas étonnant que nous n'ayons pas eu de réveil depuis plus de 150 ans !

Le Dr. Martyn Lloyd-Jones était un grand érudit et une autorité sur le réveil. Il a dit, « … jusqu'à ce que les hommes et les femmes de l'église chrétienne soient humiliés et abaissés, et tombent à terre devant ce Dieu Saint, Juste, et oui, courroucé, je ne vois aucun espoir de réveil » (Martyn Lloyd-Jones, M.D., Revival, Réveil, Crossway Books, 1987, p. 42). C'est pourquoi ce grand prédicateur a dit, « Je ferai l'impossible pour vous alarmer en vous montrant les terreurs de l'Enfer. Les remords éternels, la misère éternelle, l'horreur éternelle, le tourment éternel et sans fin, tels sont le sort de tous ceux qui se contentent d'être d'accord avec l'Évangile et l'apprécient, mais qui… n'abandonnent jamais tout le reste et ne l'embrassent pas d’un cœur entier » (Lloyd-Jones, Evangelistic Sermons, Sermons d’évangélisation, The Banner of Truth Trust, 1990, p. 161).

Certainement n'importe qui, connaissant un peu l'histoire du christianisme, connait le nom de John Wesley ! Wesley (1703-1791) était ce que nous appellerions « un prêtre épiscopalien. » Mais Dieu l'a utilisé en tant que responsable d'un des plus grands réveils nationaux de l'histoire, le réveil méthodiste. Écoutez ce que John Wesley a dit au sujet de l'Enfer.

« Les méchants… seront envoyés en Enfer, ainsi que tous ceux qui oublient Dieu. Ils seront « punis (ou privés) de la présence du Seigneur par la destruction éternelle, et de la gloire de Sa puissance. » Ils seront jetés dans le lac de « de feu brûlant de soufre, » à l'origine « préparé pour le diable et ses anges » où ils rongeront leurs langues d'angoisse et de douleur, où ils maudiront Dieu et regarderont vers le Ciel. Là, les chiens de l'Enfer - l'orgueil, la méchanceté, la vengeance, l'horreur, le désespoir - les dévoreront continuellement la nuit et le jour. Et ils n'auront aucun repos, ni le jour ni la nuit, la fumée de leur tourment montera pour toujours et encore toujours ! Là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s'éteint jamais. » (John Wesley, M.A., « The Great Assize, » The Works of John Wesley, Les œuvre de John Wesley, volume V, Baker Book House, 1979 édition, p. 179).

À l'heure de sa mort, il y avait quatre-vingt mille personnes dans les sociétés méthodistes sous sa responsabilité (ibid., p. 45). En 1834, il y avait 619.771 membres. Ce grand évangéliste n'avait pas peur de prêcher sur l'Enfer, aussi bien que sur la vraie conversion comme la condition nécessaire pour toute personne qui veut aller au Ciel. Aujourd'hui, l'Église méthodiste unie se disloque parce qu'elle a abandonné, il y a bien longtemps, la manière de prêcher de Wesley ! Ils devraient revenir sur les sujets que Wesley prêchait pour sauver leur dénomination. Mais ne comptez pas trop là dessus ! L'histoire prouve que les apostats demeurent presque toujours apostats !

Écoutez maintenant Spurgeon. Le Dr. John Brown a parlé de Spurgeon dans une conférence à l'université de Yale en 1899. Il a loué le ministère de Spurgeon comme « un succès certainement inégalé en Angleterre depuis les jours de Whitefield et de Wesley. » Le Dr. W. A. Criswell, pasteur de la première église de baptiste de Dallas, au Texas, deux fois président de la Convention Baptiste du sud, a dit, « Spurgeon était l'un des plus grands prédicateurs de tous les temps, et son message est approprié et convenable pour toutes les générations. » Je voudrais partager avec vous ce que Spurgeon prêchait au sujet de l'Enfer.

« Ce jugement jettera le corps et l'âme dans le lac de feu de l'Enfer… l'Enfer est un endroit qui révèle l'absence de Dieu - un endroit pour le développement du péché, où chaque passion est déchainée, chaque convoitise débridée - un endroit où Dieu punit la nuit et le jour ceux qui pêchent le jour et la nuit - un endroit où il n'y a jamais de sommeil, ni repos, ni espoir - un endroit où chaque goutte d'eau est refusée, bien que la soif brûle la langue - un endroit où le plaisir n'est jamais exprimé, où la lumière n'apparait jamais, où la consolation n'existe pas - un endroit où l'Évangile est refusé, où les ailes de la pitié ne peuvent sauver l’âme de la mort… un endroit de fureur et de flammes éternelles - un endroit, que l'imagination ne peut décrire faute de moyen. Que Dieu vous donne de ne jamais vous retrouver dans un tel endroit… C’est la mort pour vous, pécheur, car toute fuite est impossible de ce lieu, vous êtes perdu, et cela, pour l'éternité… pensez-y ! Pensez-y ! Cet avertissement est peut être le dernier que vous entendrez jamais » C. H. Spurgeon, « The First Resurection, La première résurection, » The Metropolitan Tabernacle Pulpit, volume VII, Pilgrim Publications, 1986 reprint, p. 352).

Je pourrais continuer ainsi et vous citer les déclarations sur l'Enfer de Luther, Bunyan, Edwards, Whitefield, Moody, le Dr. John R. Rice, et beaucoup d'autres grands prédicateurs à travers les âges. Mais c'est assez. Laissez-moi simplement dire qu'un pasteur quine ne prêche jamais sur l'Enfer n'est pas un homme fidèle, est faux quant aux Écritures et n’est pas un homme que l'on devrait écouter. Pourquoi ? Puisqu'il n'a pas prêché « tout le-conseil de Dieu ! » (Actes 20:27). Il n'a pas prêché comme Paul, ou Pierre, ou Jésus Christ Lui-même – Lui qui a prêché sur le jugement et l'Enfer plus que quiconque qui est cité dans la Bible. N'allez pas écouter un tel homme ! Si vous ne pouvez pas lui faire confiance au sujet du jugement et de l'Enfer, comment pouvez-vous lui faire confiance au sujet d'autre chose ?

Mais maintenant tournons-nous vers le texte. Veuillez vous lever pendant que je le relis.

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le Livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres. Et la mer rendit les morts qui étaient en elle; et la mort et l'Enfer rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés chacun selon ses œuvres. Et la mort et l'Enfer furent jetés dans l'étang de feu; C'est la deuxième mort » (Apocalypse 20:12 - 14).

Veuillez vous asseoir. Veuillez garder votre Bible ouverte à cette page.

Ceci s'appelle « le Jugement Dernier » parce qu'il n'y a plus aucun jugement après celui-là. C'est le dernier. Le Christ s'assiéra sur le Grand Trône Blanc. Actes 17:31 et d'autres passages de la Bible nous montrent que Christ sera le Juge. Il ne sera plus le Sauveur. Le temps du salut sera écoulé, il ne sera plus. Christ ne sauvera plus les pécheurs. Il jugera maintenant les pécheurs perdus. Ce jugement ne sera pas rendu pour déterminer qui est sauvé et qui est perdu. Ceci se décide dans cette vie ici-bas. Si vous mourriez en tant que personne perdue, vous seriez jugé à ce moment-là. Le verset 12 parle seulement des morts qui ne sont pas sauvés. On y lit :

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le Livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres » (Apocalypse 20:12)

Et on nous dit aussi qu'il y aura des « livres » et le « Livre de vie. » Les « livres » sont un enregistrement de vos « œuvres » pendant votre vie. « Les morts, les petits et les grands se tiendront devant Dieu » (20 : 12). Les riches et les gens célèbres seront là. Les « petits » seront là également. Aucune personne non sauvée n'échappera au Jugement. Les morts non sauvés se tiendront tous devant le Christ au jour du Jugement. Ceux qui se sont noyés, ou morts en mer, seront là dans des corps ressuscités. Leurs corps avaient été dissous dans les eaux de la mer. Mais Dieu réunira leurs atomes, et ressuscitera physiquement les morts pour ce Jugement. Les sépultures en terre redonneront le corps de leurs morts, et l'Enfer (Hades), l'endroit où les esprits perdus disparaissent, « redonneront leurs morts » également. Leur esprit et leur corps se retrouveront joints, et ils se tiendront devant le Grand Trône Blanc. Dieu n'aura aucun problème pour le faire. Il est le Tout Puissant. Maintenant, écoutez encore le verset 12,

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le Livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres » (Apocalypse 20:12)

Si vous n'êtes pas sauvé maintenant, dans cette vie ici-bas, vous serez jugé « de par ces choses qui ont été écrites dans les livres, selon [vos] œuvres, » selon tout ce que vous avez fait dans cette vie.

Le Dr. J. Vernon McGee raconte, « Un homme, sur son lit de mort, m'a dit, ‘Prédicateur, vous n'avez pas besoin de me parler du futur. Je tente ma chance, je fais le pari. Je crois que Dieu va être juste et va me laisser présenter mes œuvres’. » Le Dr. McGee lui a répondu, « Vous avez raison. Il est juste et droit, et Il vous laissera présenter vos œuvres. C'est bien ce qu'Il dit qu'Il va faire. Mais j'ai une bonne nouvelle : à ce jugement personne n'est sauvé, parce que vous ne pouvez pas être sauvé par vos œuvres… vos petites œuvres ne représentent pas grand chose » (Thru the Bible, À travers la Bible, volume V, Thomas Nelson Publishers, 1983, p. 1060 ; note sur Apocalypse 20:11).

Oui, vous serez alors jugé « avec justice. » « Les livres » contiennent tout ce que vous avez fait dans cette vie ici-bas. Le Dr. McGee a comparé « les livres » à une cassette vidéo de votre vie. Il dit, « Votre vie est enregistrée sur film, et Christ s'avère justement avoir ce film en main. Quand Il le fera passer, vous pourrez alors regarder et entendre. Et cela ne va pas vous sembler bon, en aucune manière. Êtes-vous disposé à vous tenir devant Dieu et regarder le film de votre vie ? Je pense qu'Il le passera sur un écran de télévision ainsi vous pourrez aussi le voir. Pensez-vous que votre vie passera le test ? Je ne sais pas pour vous, mais je ne tenterai pas la chance ainsi, je ne ferais pas un tel pari… Ainsi Samuel Johnson [le grand lexicographe] a dit, « chaque homme connait des choses sur lui-même qu'il n'oserait pas dire, même à son meilleur ami. » Vous vous connaissez, n'est-ce pas ? Vous savez des choses sur vous-même que vous avez dissimulées et étouffées et vous ne voudriez pas les voir au grand jour, pour tout l'or du monde. [Dieu] va les révéler à ce Jugement ; tandis que vous présentez vos petites ‘bonnes œuvres’, Il va dire tout ce qu'Il connait à votre sujet. » (McGee, ibid.). Puis Le Dr. McGee ajoute, « Le Grand Trône Blanc du Jugement est le jugement de ceux qui ne sont pas sauvés, qui sont perdus. Des multitudes [de personnes] veulent être jugées par leurs œuvres. C'est leur opportunité. Le jugement est juste, mais personne n'est sauvé par [de bonnes] œuvres » (ibid.).

On remarquera que Dieu parle « des livres, » et puis Il parle du « Livre de vie. » Le « Livre de vie » contient le nom de tous ceux qui ont été sauvés par Jésus, tous ceux qui « ont été rachetés pour Dieu par le Sang de Christ » dans cette vie (Apocalypse 5:9). Le Sang de Jésus, le Christ, les a lavé de leur péché quand ils ont mis leur confiance en Lui dans leur vie ici-bas. Ceux sont les seuls dont le nom est inscrit dans le « Livre de vie. » Ce sont ceux qui peuvent Le chanter et Le louer « À Celui qui nous aimés et lavés de nos péchés par son propre Sang » (Apocalypse 1:5). Seulement ceux qui sont sauvés par Jésus dans cette vie, et rendu purs par Son Sang dans cette vie-ci, seulement eux ont leur nom dans le « Livre de vie. »

Vous remarquerez qu'il y a un seul « Livre de vie » - mais il y a beaucoup de « livres » contenant la liste des péchés de ceux qui n'ont été jamais sauvés ! Je me rappelle qu'entendant un prédicateur dire, « il y a beaucoup de ‘livres’ parce que la plupart des gens sont perdus. Mais il n’y a qu’un seul Livre ‘de vie’, parce que peu sont sauvés. » Et puis, regardons au verset quinze,

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

Le « Lac de feu » est l'Enfer éternel, le supplice éternel, le tourment et la souffrance éternels. Le Seigneur Jésus Christ a dit qu'il y a deux manières, et chacun suivra l'une des deux. Il a dit :

« Entrez par la porte étroite ; car large est la porte et spacieuse est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui y entrent. Étroite est la porte et resserré est le chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui le trouvent » (Matthieu 7:13-14).

Et Christ a dit, « Il y en a peu qui trouvent le chemin qui mène à la vie. » « Il y en a peu qui le trouvent. » Serez-vous un de ces « peu nombreux » dont le nom se trouve inscrit dans le « Livre de vie ? » La seule manière de s'échapper du jugement et de l'Enfer - la SEULE MANIÈRE - est de mettre sa confiance en Jésus maintenant, dans cette vie ici-bas. Détournez-vous de vos péchés et tourner-vous vers Jésus! La Bible dit, « Détournez-vous, de votre méchante voie ; pourquoi mourriez-vous ? » (Ézékiel 33:11). Dans le livre des Actes, on lit, « Et la main du Seigneur était avec eux, et un grand nombre crurent et se tournèrent vers le Seigneur » (Actes 11:21). Détournez-vous de vos manières égoïstes et pécheresses - et tournez-vous vers le Seigneur Jésus,

« En qui nous avons le rachat par Son Sang, la rémission des péchés » (Éphésiens 1:7).

Le Sang de Jésus couvrira vos péchés, et Dieu ne pourra les voir ! Le livre de Romains dit,

« Bénis sont ceux… dont les péchés sont couverts » (Romains 4:7).

Le Sang de Jésus « couvrira » vos péchés ainsi Dieu ne les verra jamais plus ! Et le Sang de Jésus lavera entièrement vos péchés, et ils ne seront plus visibles pour Dieu, Il ne pourra plus les voir ! Le livre des Romains dit encore,

« Étant maintenant justifiés par son sang, serons-nous sauvés de la colère par lui » (Romains 5:9).

Et Apocalypse 1 : 5 dit que ceux qui sont sauvés parce que Jésus « nous aime et nous a ‘lavés’ de nos péchés par Son propre Sang. » Amen ! Loué soit le Nom de Jésus ! Le grand prédicateur gallois, le Dr. Martyn Lloyd-Jones, disait

Toutes les solutions du monde sont insuffisantes pour se débarrasser des taches de mes péchés, mais voici le Sang du Fils de Dieu, immaculé, irréprochable, et je sais que ce Sang est puissant.

     Il y a une grande puissance, oui, puissance,
     Une grande puissance merveilleuse
     Dans le Sang précieux de l'Agneau.

     Son Sang peut purifier le pécheur le plus vil.
     Son Sang est mon seul recours !
        (Charles Wesley)

C’est notre réconfort et notre consolation. (Martyn Lloyd-Jones, M.D., Fellowship with God, Être l’ami de Dieu, Crossway Books, 1994, p. 144).

« Seigneur, mes péchés sont nombreux, comme les sables de la mer,
   Mais Ton Sang, Ô mon Sauveur, est suffisant pour moi ;
Car Ta promesse est écrite, dans des lettres étincelantes de lumière,
   ‘Bien que vos péchés soient comme l'écarlate, je les rendrai comme la neige’.
Oui, mon nom est écrit là, sur la page blanche et immaculée,
   Du Livre de Ton Royaume, Oui, mon nom est écrit sur cette page !
« Is My Name Written There? » (Mon nom est-il écrit sur le Livre ?)
      par Mary A. Kidder, 1820-1905.

Pourriez vous le dire pour vous ? Pouvez-vous le dire ce matin ? Avoir vos péchés lavés par le Sang de Jésus versé sur la Croix ? Venez à Lui par la foi et Il vous lavera de tout péché devant Dieu ! Dr. Chan, veuillez nous conduire dans la prière. Amen.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : (Apocalypse 20:11 - 15).
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
“Is My Name Written There?” (Mon nom est-il écrit dans le Livre ?) par Mary A. Kidder, 1820-1905).


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).