Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




UN DIEU GRAND, PUISSANT, ET TERRIBLE !

A GREAT GOD – MIGHTY AND TERRIBLE !
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le Jour du Seigneur, dimanche matin 11 janvier 2015

« Toute Écriture est donnée par l’inspiration de Dieu, et est utile pour la doctrine… » (II Timothée 3:16).


Quand nous ouvrons la Bible nous y lisons la révélation que Dieu fait de Lui-même. Je paraphrase ici le Dr. W. A. Criswell (1909-2002) - Il y a beaucoup de choses que nous pouvons apprendre par l’étude et l’observation. Nous pouvons apprendre au sujet du sol et des graines, des arbres et des fruits, de l'eau et des minéraux, des poissons et du bétail, de la force de la pesanteur et du mouvement des astres célestes. Par l'étude et l'observation nous pouvons apprendre beaucoup de choses sur le monde de la nature. Mais qu'y a-t-il derrière la réalité ? Quelle est la réalité au delà de ce que nous pouvons étudier et observer dans le monde physique ? Quels sont la signification, et le but, de la vie ? Ce sont des choses que nous ne pouvons absolument pas connaître par l'étude et l'observation. Qui donc a fait le monde et les étoiles, et encore l'univers ? La raison et l'observation et l'étude ne peuvent nous amener que jusqu'à un certain point. Mais nous ne pouvons pas aller au delà de ce qui est externe et physique. La signification de qui se trouve au delà de ce que nous voyons, ressentons, entendons et sentons - tout ceci nous ne pouvons pas l'apprendre.

Nous pourrions ne jamais cesser de regarder les astres, puis arriver à la conclusion que celui qui les a faits était grand et tout-puissant. Mais quel est Son nom ? À quoi ressemble-t-Il ? Nous connaît-Il ? Peut-Il nous appeler par notre nom ? Nous pourrions étudier les astres célestes sans jamais discontinuer et pourtant ne jamais Le connaître.

Nous pouvons étudier la beauté d'un coucher de soleil, les magnifiques arbres d'un parc, les fleurs qui se développent dès leur sortie de terre. Nous pouvons étudier toutes les beautés de la nature. Nous pouvons arriver à la conclusion que celui qui les a créées aimait la beauté et l'harmonie, et les couleurs. Mais qui est-Il ? À quoi ressemble-t-Il ? Nous pourrions étudier l'arc-en-ciel et les nuages, et les nuances de couleur du Grand Canyon et la beauté étincelante d'un coucher de soleil en Arizona. Nous pourrions ne jamais cesser d'étudier toutes ces choses et quand même ne jamais Le connaître.

Nous pouvons regarder à nous-mêmes. Nous pouvons étudier les cultures du monde. En étudiant la sociologie et la morale, nous pouvons arriver à la conclusion que celui qui a créé la race humaine avait le sens de l'ordre et de la morale. Mais qui est-Il et quel est Son nom ? Nous connaît-Il seulement ? Comment se fait-il que Dieu nous ait fait de cette manière ? Ces choses sont totalement cachées à l'homme. Ces choses peuvent seulement être connues par autorévélation et la révélation de Dieu. Si Dieu ne se révèle pas, alors nous pouvons ne jamais Le connaître (adapté de « The Self-Revelation of God, L'autorévélation de Dieu » par le W. A. Criswell, Ph.D.).

Mais Dieu s'est révélé à nous par la Bible. La Bible est la révélation que Dieu fait de Lui-même à un monde perdu. Comme le dit l'apôtre Pierre, la Bible est, « Une lumière qui brille dans l'obscurité » (II Pierre 1:19). J'ai étudié la religion pendant plus de la moitié d'un siècle. On nous dit qu'il y a environ 600 religions dans le monde. Laquelle est vraie ? Comment pouvons nous le savoir ? Nous pourrions étudier les religions du monde sans jamais nous arrêter et ne jamais Le connaître. Pour cela, Dieu devait Se révéler à nous. Et c'est exactement ce qu'Il a fait. Dieu s'est révélé à l'homme dans la Bible, laquelle est « donnée par l'inspiration de Dieu, et est profitable pour la doctrine… » (II Timothée 3:16). La Bible est la seule source fiable de connaissance pour appréhender Dieu. Sans la Bible, nous ne connaîtrions pas Dieu. Nous ne saurions pas que Dieu est une Trinité. Nous ne connaîtrions pas les attributs de Dieu - Son omniprésence, Son omniscience, Son omnipotence, Son immuabilité, Sa sainteté, Sa droiture, Sa justice, Sa bonté, Sa vérité. Ce sont des choses que nous pourrions ne jamais connaître de Dieu s'Il ne nous les avait pas révélées par le biais de la Bible. Tout que nous savons du vrai Dieu vient de la Bible parce que,

« Toute Écriture est donnée par l’inspiration de Dieu, et est utile pour la doctrine... (II Timothée 3:16).

Et que pouvons-nous dire alors concernant le Dieu qui punit le péché ? Le Dr. George Buttrick, l'éditeur qui rejette la Bible de The Interpreter’s Bible, L'interprète de la Bible, a dit, « Ce Dieu est mon diable. » Il a dit que le Dieu de la Bible était « le diable. » Robert Ingersoll a appelé le Dieu de la Bible, « Ce Dieu diabolique, » et a dit encore, « Je le hais. » La haine d'un Dieu qui punit le péché est souvent ce qu'entendent les étudiants de la part de leurs professeurs d'université. Mais George Buttrick n'avait aucune autre base pour rejeter le jugement de Dieu que celle de son propre préjugé. Ingersoll n'avait aucune autre base pour donner à Dieu le nom de « diabolique » que son propre préjugé. Et votre professeur d'université n'a aucune autre base pour rejeter le jugement d'un Dieu qui juge le péché que celle de son propre préjugé.

Comment savons-nous qu'ils ne sont pas dans le vrai ? Et comment en savons nous bien plus qu'eux au sujet de Dieu ? La réponse se trouve dans notre texte,

« Toute Écriture est donnée par l’inspiration de Dieu, et est utile pour la doctrine... (II Timothée 3:16).

Tous les termes hébreux et grecs de la Bible sont donnés par theopneustos (inspirés, « Par le souffle de Dieu ») et sont profitables (ōphĕlímos - utiles) pour la doctrine (didaskalian - instruction, doctrine). L'érudit allemand, le Dr. Fritz Rienecker a dit, « L'écriture [des Écritures] vient du souffle [est inspirée] de Dieu… L'enseignement rabbinique était que l'Esprit de Dieu reposait sur, et dans, les prophètes et parlait par leur bouche de sorte que leurs mots ne venaient pas d'eux-mêmes mais de la bouche de Dieu, et qu'ils parlaient et écrivaient par l'Esprit Saint. L'église primitive était entièrement d'accord [complètement] avec cette vision » (Fritz Rienecker, Ph.D., A Linguistic Key to the Greek New Testament, Une clef linguistique pour Nouveau Testament grec, traduit de l'allemand par Cleon L. Rogers, Jr. ; note sur II Timothée 3:16).

Ce qui signifie que la Bible est un trésor parfait des paroles de Dieu verbalement inspirées ; tous les termes hébreux et grecs qui s’y trouvent sont issus « de la bouche de Dieu » Lui-même ! Tout ce que nous voulons connaître au sujet de Dieu doit venir de la Bible, et de nulle part ailleurs. Comme l'a dit Luther, « sola scriptura [la seule écriture] » - la Bible est la seule source de notre foi et doctrine. Le Dr. Martyn Lloyd-Jones a dit, « il y a seulement deux positions fondamentales ; ou nous considérons la Bible comme bien fondée (faisant autorité), ou nous faisons confiance aux idées de l'homme… le cas de la Bible repose sur le fait que c'est la révélation unique de Dieu » (Fellowship with God, Une relation avec Dieu, Crossway Books, 1993, p. 104). Ainsi quand les gens disent, « C'est votre opinion » - Je réponds, « Non, ce n'est pas mon opinion, c’est l'opinion de la Bible, seulement l'enseignement doctrinal de la Parole de Dieu. » Alors ils disent, « Mais comment l'interprétez-vous ? » Je réponds, « De la même manière que j'interprète le journal - il affirme ce qu'il dit. »

Les perdus n'aiment pas entendre cela. Savez-vous pourquoi ? C'est parce qu'ils écoutent le diable. Le diable a créé la confusion dans l'esprit de notre première mère en lui disant que Dieu n'avait pas vraiment voulu dire ce qu'Il avait dit (Genèse 3:1-5). L'idée que vous ne pouvez pas faire confiance en la Parole de Dieu est ce qui provoqué la chute de l'homme et la destruction de la race humaine ! Que Dieu nous vienne en aide ! Tout ce que nous savons du véritable Dieu vient de la Bible seule. Notez bien ce que j'ai dit : « Tout que nous savons du véritable Dieu … » vient de la Bible seule. Pas du Coran. Pas du Livre de Mormon. Pas plus du livre de Mary Baker Eddy Science et santé. Encore moins de la Bible mutilée, délibérément mal traduite des Témoins de Jéhovah. Tout que nous savons du véritable Dieu vient de la Bible seule. Et qu'est ce que la Bible dit de Dieu ? Ce que la Bible dit de Dieu est très différent de ce que les gens disent de Lui aujourd'hui. L'homme de la rue pense à une ou deux choses au sujet de Dieu. Il pense soit,


(1). Que Dieu n'existe pas, soit

(2). Que Dieu est seulement un Dieu d'amour, et ne pourrait jamais punir le péché.


Mais ni l'une ni l'autre de ces notions ne viennent de la Bible. Ces deux idées viennent de l'homme, et n'expliquent pas le véritable Dieu.

Oui, la Bible enseigne qu'Il est un Dieu d'amour (I Jean 4:16). Mais Dieu est aussi un Dieu de jugement. La colère et le jugement de Dieu sont mentionnés dans la Bible bien plus souvent que ne l’est Son amour. Le Dr. Lloyd-Jones dit, « Si vous enlevez de la Bible cette notion de jugement, il ne vous reste que très peu de chose » (The Heart of the Gospel, Le cœur de l'evangile, Crossway Books, 1991, p. 98). À un autre endroit, Dr. Lloyd-Jones dit, « Le problème fondamental avec les personnes qui ne croient pas dans doctrine de la colère de Dieu est qu'elles ne croient pas dans la révélation biblique de Dieu. Ils se font un « Dieu » de leur propre création » (God’s Sovereign Purpose, Le but souverain de Dieu (Romains 9), The Banner of Truth Trust, 1991, p. 212).

La colère de Dieu, et le jugement de Dieu sont des doctrines qui apparaissent dans toute la Bible, dans l’Ancien aussi bien que dans le Nouveau Testament. La semaine dernière, j'ai lu le jugement de Dieu que représente le Déluge, au temps de Noé.

« Et le Seigneur dit : J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé » (Genèse 6:7).

« Et Dieu dit à Noé : « La fin de toute chair est venue devant moi ; car la terre est pleine de violence par eux ; et voici, je vais les détruire avec la terre » (Genèse 6:13).

« Tout ce qui subsistait sur la face de la terre fut détruit, depuis les hommes jusqu’au bétail, jusqu’aux reptiles, et jusqu’aux oiseaux du ciel, et ils furent détruits de dessus la terre ; et seulement Noé resta vivant, et ceux qui étaient avec lui dans l’arche » (Genèse 7:23).

Et voilà qui est vraiment le Dieu de jugement ! Et je vous invite à lire également concernant le jugement de Sodome et Gomorrhe.

« Alors le Seigneur fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de la part du Seigneur ; et il détruisit ces villes et toute la plaine, et tous les habitants des villes, et ce qui poussait sur le sol » (Genèse 19:24-25).

Et voilà qui est vraiment le Dieu de jugement ! Alors j'ai lu concernant le jugement terrible de Dieu sur les Égyptiens - comment Dieu les a jugés pour avoir refusé de laisser les Hébreux partir librement de son pays, l’Égypte,

« Et il arriva, qu’à minuit le Seigneur frappa tout premier-né dans le pays d’Égypte, depuis le premier-né de Pharaon, qui était assis sur son trône, jusqu’au premier-né des captifs qui étaient dans le donjon, et tout premier-né du bétail. Et Pharaon se leva dans la nuit, lui et tous ses serviteurs, et tous les Égyptiens ; et il y eut un grand cri en Égypte, car il n’y avait pas de maison où il n’y ait un mort » (Exode 12:29 - 30).

Et voilà qui est vraiment le Dieu de jugement ! Et puis j'ai lu aussi concernant le jugement de Nadab et Abihu, les fils d'Aaron,

« Et les fils d’Aaron, Nadab et Abihu, prirent chacun leur encensoir, et y mirent du feu, et placèrent de l’encens dessus, et offrirent devant le Seigneur un feu étrange ; ce qu’il ne leur avait pas commandé. Et le feu sortit de devant le Seigneur, et les dévora, et ils moururent devant le Seigneur » (Lévitique 10:1 - 2).

Et voilà qui est vraiment le Dieu de jugement ! Alors j'ai lu l'histoire d'un homme qui avait violé la loi en ramassant des morceaux de bois pour le feu le jour du sabbat,

« Alors le Seigneur dit à Moïse : cet homme sera puni de mort ; que toute la congrégation le lapide hors du camp. Toute la congrégation le fit donc sortir du camp, et le lapida, et il mourut, comme le Seigneur l'avait commandé à Moïse » (Nombres 15:35 - 36).

Et voilà vraiment le Dieu de jugement ! Alors j'ai lu concernant Kora, et ceux qui l'avaient suivi dans sa rébellion contre Moïse,

« Et dès qu'il eut achevé de prononcer toutes ces paroles, le sol qui était sous eux, se fendit : et la terre ouvrit sa bouche, et les engloutit avec leurs familles, et tous les hommes qui étaient à Kora, et tout leur bien. Ils descendirent, eux et tout ce qui leur appartenait, vivants dans le précipice, et la terre les couvrit; et ils périrent du milieu de la congrégation. Et tout Israël, qui était autour d'eux, s'enfuit à leur cri ; car ils disaient : prenons garde que la terre ne nous engloutisse ! Et un feu sortit, de la part du Seigneur, et dévora les deux cent cinquante hommes qui offraient l'encens » (Nombres 16:31 - 35).

Et voilà qui est vraiment le Dieu de jugement ! Et puis, dans le livre du Deutéronome, j'ai lu,

« Car le Seigneur votre Dieu est le Dieu des dieux et Seigneur des seigneurs, un Dieu grand, puissant et terrible, qui ne fait pas de distinction de personne, et (qui) ne reçoit pas de récompenses » (Deutéronome 10:17)

Et puis on peut lire :

« Tu craindras le Seigneur ton Dieu, tu le serviras, et tu t’attacheras à lui, et tu jureras par son nom » (Deutéronome 10:20).

Et voilà qui est vraiment le Dieu de jugement ! Tous ont été donnés dans le Pentateuque, les cinq livres de Moïse. Ceux sont juste quelques uns des jugements de Dieu dans les cinq premiers livres des Saintes Écritures ! C'est ici qu'Il est appelé le Dieu des dieux et Seigneur des seigneurs, un Dieu grand, puissant et terrible... (Deutéronome 10:17).

Alors Dieu dit par la bouche de Son prophète Ésaïe, « Je les écraserai dans ma colère, je les piétinerai dans ma fureur » (Ésaïe 63:3). Le prophète Néhémie L'a appelé, « Le Dieu grand et terrible » (Néhémie 1:5). Le prophète Daniel L'a appelé, « Le Dieu grand et redoutable » (Daniel 9:4).

Mais quelqu'un peut dire, « Ce n’est que le Dieu de l'Ancien Testament. Moi je crois dans le Dieu du Nouveau Testament. » Ce qui prouve que vous êtes ignorant du Nouveau Testament ! Dans le Nouveau Testament, nous pouvons lire, « C'est une chose terrifiante que de tomber dans les mains de Dieu vivant » (Hébreux 10:31). Dans II Corinthiens 5:11, l'apôtre Paul dit, « Sachant donc la terreur du Seigneur, nous persuadons les hommes. » Et le Seigneur Jésus Christ a parlé au sujet du jugement et de l'enfer plus que n'importe quoi d'autre dans la Bible. Christ a dit,

« Ceux-là disparaîtront dans le châtiment éternel » (Matthieu 25:46).

Christ a dit :

« Et si ton œil est pour toi une offense, arrache-le, et jette-le loin de toi ; car il vaut mieux pour toi d’entrer dans la vie n’ayant qu’un œil, que d’avoir deux yeux, et d’être jeté dans l’enfer de feu » (Matthieu 18:9).

Christ a dit :

« Le Fils de l’homme enverra ses anges, et ils ôteront de son royaume toutes les choses qui scandalisent et ceux qui commettent l’iniquité ; et ils les jetteront dans la fournaise de feu : là seront les pleurs et les grincements de dents » (Matthieu 13:41-42).

Le Christ a parlé également d'un homme riche, qui n'était pas sauvé, et qui est allé en enfer,

« Et en enfer, il leva les yeux, étant dans les tourments, et vit Abraham au loin, et Lazare dans son sein ; et il s’écria, et dit : ‘Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, afin qu’il puisse tremper dans l’eau le bout de son doigt, et rafraîchisse ma langue : car je suis tourmenté dans cette flamme’ » (Luc 16:23-24).

Et le dernier livre du Nouveau Testament dit,

« Celui-là boira du vin de la colère de Dieu, qui est versé sans mélange dans la coupe de son indignation, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, en présence des saints anges et en présence de l'Agneau. Et la fumée de leur tourment monte pour toujours et toujours ; et ils n'auront aucun repos, ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom.… » Apocalypse 14:10-11).

Non, vous ne pouvez pas vous refugier dans le Nouveau Testament ! Dans toute la Bible, d'un bout à l'autre, Dieu est présenté comme « Un Dieu grand, puissant et terrible » (Deutéronome 10:17).

Le seul espoir que vous avez est de mettre votre confiance dans Jésus Christ. Dieu L'a envoyé mourir sur la Croix - pour payer le prix du châtiment de vos péchés et vous purifier par Son Sang. Il n'y a aucune autre manière d'échapper à la colère et au jugement de Dieu ! L'apôtre Paul a dit, « Croyez dans le Seigneur Jésus, et vous serez sauvé » (Actes 16:31). La Bible dit, « Confie-toi dans le Seigneur de tout ton cœur » (Proverbes 3:15). Et le Seigneur Jésus Christ a dit,

« Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; mais celui qui ne croira pas sera damné » (Marc 16:16).

M. Griffith, voulez-vous chanter la première et la deuxième strophe et le refrain de, « When I See the Blood » (Quand je vois le sang).

Christ, notre Rédempteur est mort sur la Croix,
   Mort pour le pécheur. Il a payé sa dette.
Aspergez votre âme du Sang de l'Agneau,
   Et je passerai, je passerai au-dessus de vous.
Quand je verrai le Sang, quand je verrai le Sang,
   Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous.

Le plus grand des pécheurs, Jésus peut le sauver ;
   Tout ce qu'Il a promis, Il le fera.
Lavez-vous dans la fontaine, ouverte pour le péché,
   Et je passerai, je passerai au-dessus de vous.
Quand je verrai le Sang, quand je verrai le Sang,
   Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous.
« When I See the Blood » (Quand je vois le Sang)
      par John G. Foote, 19ème siècle.

Dr. Chan, veuillez nous conduire dans la prière je vous prie. Amen.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Apocalypse 14:9-11.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« When I See the Blood » (Quand je vois le Sang) par John G. Foote, 19ème siècle.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).