Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




L'INCRÉDULITÉ – UN OBSTACLE AU RÉVEIL

(SERMON NUMÉRO 11 SUR LE RÉVEIL)
UNBELIEF – A HINDRANCE TO REVIVAL
(SERMON NUMBER 11 ON REVIVAL)
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le soir du jour du Seigneur, dimanche 12 octobre 2014

« Ils iront avec leurs brebis et leurs bœufs chercher le Seigneur, mais ils ne le trouveront pas ; il s’est retiré d’eux » (Osée 5:6).


Israël a vu le danger auquel ils doivent faire face avec les Assyriens. Alors, ils ont cherché Dieu. Pour apaiser la colère Sa colère, ils ont apporté beaucoup de moutons et de bœufs pour le sacrifice. Mais Dieu ne leur a pas fait miséricorde. « Il s'est retiré d'eux » à cause de leur idolâtrie et d'autres péchés Ils n'ont pas cherché Dieu au temps où Il pouvait être trouvé. Maintenant, c'était trop tard ! Dieu s'était retiré d'eux.

« Ils iront avec leurs brebis et leurs bœufs chercher le Seigneur, mais ils ne le trouveront pas ; il s’est retiré d’eux » (Osée 5:6).

J'ai pensé à ce verset alors que je regardais une vidéo de Billy Graham mercredi soir. C’était lors d’une prédication à Sacramento, en Californie, vers 1983. Son thème était « l'Esprit Saint. » Alors qu'il prêchait, j'ai pensé à ces mots dans notre texte, « il s'est retiré d'eux. »

Vous devez savoir que j'aime Billy Graham. Je l'ai toujours aimé, et je l'aimerai toujours. Je me souviens l'avoir entendu prêcher au Colisée de Los Angeles en août 1963. Au parking, quand que je suis sorti de ma voiture, je pouvais littéralement « sentir » l'Esprit Saint, comme de l'électricité dans l'air, et en entrant dans le Colisée, mes cheveux se sont dressés sur ma tête. Je sentais que la présence de l'Esprit Saint était tellement forte que l'expérience en était même électrisante. Tout le monde, dans le vaste stade, était absolument calme et silencieux. On aurait pu entendre une mouche voler, alors que la chorale a commencé à chanter « Que Tu es grand. » Le sermon de M. Graham était si puissant que je m'en rappelle encore aujourd'hui !

Durant les quelques décennies suivantes, j'ai assisté à six croisades de Billy Graham dans différentes villes. Mais à sa croisade d’Oakland, en Californie, dans les années 70, il n'y avait plus que très peu de puissance dans sa prédication. Puis, au début des années 1980, je regardais un jour par hasard M. Graham à la télévision avec mon Pasteur, le Dr. Timothy Lin. Au milieu du sermon, le Dr. Lin m’a dit, « Il semble qu'il n'a plus aucune puissance. » Je ne crois pas que la raison en était que M. Graham avait pris de l'âge. Il semblait encore assez vigoureux. Mais il manquait quelque chose. J'ai ressenti pareillement en regardant la vidéo mercredi soir. Il prêchait sur l'Esprit Saint, mais il manquait quelque chose. Il me semblait que l'Esprit Saint Lui-même était absent. Il me semblait qu'Il « s'était retiré d'eux » (Osée 5:6). Et ce n'est pas simplement dans les prédications de M. Graham. J'ai l'impression que l'Esprit Saint est absent de la plupart des prédications que j'entends aujourd'hui dans les églises du monde occidental. Cela me rend malade – parce que j'ai l'impression que Dieu lui-même s'est retiré de nos églises quand nous prêchons ! Quelle tristesse. Quelle profonde tristesse ! Parfois, j'ai les larmes aux yeux quand j'y pense ! Le Dr. Lloyd-Jones a dit, « Un homme peut prêcher sans l'Esprit Saint. Je peux expliquer ce mot avec mon intelligence, mais cela ne suffit pas. Nous avons besoin de voir la démonstration de l'Esprit et de Sa puissance » (D. Martyn Lloyd-Jones, M.D., Revival, Réveil, 1987, Crossway Books, p. 185). Ô, combien j'ai besoin de cette puissance moi-même ! Ô, combien je demande votre prière en faveur de ma prédication !

Vous le savez, nous n'avons pas eu de réveil important dans le monde anglophone depuis 1859. Cela fait plus de 150 ans. Avant 1859, nos églises voyaient un réveil à peu près tous les dix ans. À ce sujet, le Dr. Martyn Lloyd-Jones dit,

Il n’y a eu qu'un seul réveil de quelque importance depuis 1859. Oh oui, nous avons traversé une période stérile... les gens ont perdu leur foi en ce Dieu vivant, en l'expiation et la réconciliation, et se sont tournés vers la sagesse, la philosophie et le savoir. Nous avons traversé une des périodes les plus arides de la longue histoire de l'Église... Nous sommes toujours dans le désert. Ne croyez surtout pas que quelque chose puisse indiquer que nous en sommes sortis, car ce n’est pas le cas. (Martyn Lloyd-Jones, M.D., Revival, Réveil, 1987, Crossway Books, p. 129

Et c'est la raison pour laquelle je vous ai montré les vidéos du puissant réveil en Chine, la Croix – Jésus de Chine (China Soul pour Christ Foundation, cliquer ici pour le commander) . Je voulais vous permettre de voir que le réveil n'est pas seulement possible aujourd'hui – mais qu'il se passe en ce moment dans d'autres parties du monde. Mais puisqu'il n'y a aucun réveil à proprement parler dans le monde occidental, je ne peux pas vous envoyer en voir un de vos propres yeux. Je ne peux que vous montrer une vidéo faite très loin de chez nous, en Chine. J'avais l'espoir que vous seriez impatient pour le réveil après avoir vu les vidéos de ce qui se passe en Chine. Le roi Salomon a dit,

« Les bonnes nouvelles venant d'un pays lointain sont comme de l'eau fraîche pour une âme altérée » (Proverbes 25: 25).

Je voulais vous permettre de voir ce que Dieu peut faire aujourd'hui – en ce moment - par le réveil. Brian H. Edwards a dit,

Ce n'est pas que le réveil s'attrape comme une maladie, mais plutôt qu'il crée une grande soif parmi ceux à qui on le raconte ou qui le voient. La plupart de ceux que Dieu utilise dans le réveil sont eux-mêmes conscients de ce que Dieu a fait dans le passé… Nous sommes stupides de ne pas profiter davantage de tout le savoir acquis par l'expérience de ces réveils, afin que nous soyons réceptifs aux possibilités de Dieu pour nous. Nous avons besoin d'avoir les yeux sur ce que Dieu peut faire, nos esprits renouvelés et notre vision fixée sur la puissance du travail puissant de Dieu. Dieu est peut-être en attente de notre réponse à ce qu'Il a fait dans le passé (Brian H. Edwards, Revival ! A People Saturated With God, Réveil ! Un peuple saturé de Dieu, Evangelical Press, 1991 édition, pp. 91, 92).

Entendre les récits des réveils passés, ainsi que ceux qui se passent actuellement dans d'autres lieux, devrait nous aider à avoir la foi que Dieu peut faire ces choses ici même, dans notre église. L'incrédulité est le plus grand obstacle à un réveil parmi nous.

Jésus est retourné dans sa ville natale, à Nazareth. Les gens étaient « surpris » lorsqu'ils L'ont entendu prêcher dans leur synagogue. Mais certains d'entre eux ont déclaré qu'Il n'était que fils d'un charpentier. Et ils l'ont vécu comme une offense. Et la Bible dit, « Ainsi, il ne fit pas là beaucoup d’œuvres puissantes, à cause de leur incrédulité » (Matthieu 13:58). Le Dr. John Gill a dit, « Non pas par [manque] de puissance, comme si leur incrédulité était trop puissante pour Lui ; mais parce qu'Il les en a jugés indignes » (John Gill, D.D., An Exposition of the New Testament, Une exposition du Nouveau Testament, volume I, The Baptist Standard Bearer, réimpression de 1989 p. 159; note sur Matthieu 13:58).

Je connais un homme qui effectivement a connu un grand réveil, mais il a dit qu'il ne l'avait pas remarqué parce qu'il était nouvellement marié ! J’en connais un autre qui a connu un réveil vraiment incroyable en Virginie, mais il a dit que c'était seulement une « longue invitation. » Il me semble que ces hommes étaient trop mondains pour apprécier un réveil quand celui-ci est venu ! Et ils étaient certainement trop incrédules pour prier pour un réveil ! Que Dieu nous aide à avoir plus de foi en Sa puissance !

L'apôtre Paul a dit : « N'éteignez pas l'Esprit » (I Thessaloniciens 5:19). Incrédulité et mondanité étouffent l'Esprit ! Le Dr. Lloyd-Jones a parlé de certains théologiens qui « éteignent l'Esprit » et perdent tout intérêt dans le réveil (The Puritans, Les Puritains, Banner of Truth, édition 1996, p. 9).

Les disciples ne pouvaient pas chasser un démon puissant en raison de leur incrédulité (Matthieu 17:20). Les juifs ne pouvaient pas entrer dans la terre promise « en raison de leur incrédulité » (Hébreux 3:19). Il n'y a aucun doute dans mon esprit que le réveil peut « être éteint » par le péché d'incrédulité.

La Bible nous cite, page après page, les actions pleines de puissance de Dieu pour augmenter notre foi en Lui. Le chapitre entier d'Hébreux 11 parle de ce qui a été accompli par le biais de la foi en Dieu. Je pense que l'une des raisons principales pour lesquelles nous n'avons pas de réveil est due à l'incrédulité que Dieu ne peut nous l'envoyer maintenant, à notre époque. C'est pourquoi nous avons besoin d'entendre des récits et témoignages de réveils du passé, et d’aujourd’hui, dans d'autres parties du monde. Alors nous pouvons dire avec le père du garçon possédé d'un démon, « Seigneur, je crois, aide moi dans mon incrédulité » (Marc 9:24). Quand Dieu s'apprête à envoyer le réveil, Il peut augmenter votre foi, alors que vous priez pour une effusion de l'Esprit Saint. Quand vous entendez parler de réveils, prêtez-y une attention particulière. Puis priez pour que Dieu envoie un réveil dans notre église. Et je pense qu'il est parfaitement juste pour vous de prier, « Seigneur, je crois ; aide moi dans mon incrédulité. »

Une autre chose que vous devez savoir est le fait que la plupart des réveils se produisent dans une église locale, comme la nôtre, ou lors de petites réunions. La plupart des livres sur le réveil se concentrent sur de grands événements spectaculaires - des quartiers entiers en feu pour Dieu, des réveils, qui changent le cours de l'histoire, etc. Je pense que les auteurs de ces livres avaient de bonnes intentions, mais je crois qu'ils ne se sont pas rendus compte du préjudice causé en ne nous en disant pas plus sur la manière dont ces réveils ont commencé. En lisant le récit de tous ces événements spectaculaires, on peut devenir incrédule. Cela peut donner à Satan la possibilité d'insinuer, « Quelque chose d'aussi important ne pourra jamais vous arriver ici ! » C'est pourquoi je souhaite que certains de ces auteurs se soient concentrés un peu plus sur ce qui se passe dans une église locale quand elle commence à expérimenter une effusion de l'Esprit. C'est aussi ce qu'a remarqué le Dr. Lloyd-Jones quand il dit,

Nous ne nous préparons plus au rassemblement de l'église le dimanche… Étant donné que la tendance à penser en termes de grandes réunions et de larges mouvements plutôt qu'en termes d'église locale a augmenté ainsi la fréquence des réveils a diminué (Revival, Réveils, ibid., p. 61).

J'avais l'espoir que vous seriez impatients de voir ceci arriver après avoir visionné les vidéos sur le réveil en Chine. On y montre que le réveil est gigantesque - actuellement répandu dans tout le pays. Je me demande si Satan a pu vous avoir soufflé, « Quelque chose d'aussi important ne pourra jamais vous arriver ici ! » En fait, c'est probablement vrai ! Nous n'aurons peut être jamais aucun réveil national en Amérique. Je ne dis pas que vous ne devriez jamais prier pour un réveil national, mais, je vous en prie, restez focalisé sur cette église locale ! Le prophète Zacharie dit, « Car qui est-ce qui a méprisé le jour des choses petites ? » (Zacharie 4:10). Le Dr. McGee a dit : «Nous méprisons le jour de petites choses. Nous, les Américains, sommes impressionnés avec le grand et le clinquant... nous mesurons le succès par la taille du bâtiment et les foules qui y viennent » (J. Vernon McGee, doctorat en théologie, Thru the Bible, À travers la Bible, volume III, Thomas Nelson Publishers, 1983, p. 924 ; note sur Zacharie 4:10.

Quand comprendrons-nous que Dieu ne travaille habituellement pas de cette façon ? Il a sauvé la totalité de la race humaine avec seulement 8 personnes, aux jours de Noé. Il n'y a pas de « grande » réunion - seulement des individus - dans le onzième chapitre des Hébreux. Dieu a dit à Gédéon de renvoyer la foule de guerriers chez eux parce qu'il avait seulement eu besoin de 300 hommes pour vaincre les Médianites. Les principaux réveils de l'histoire ont commencé avec une poignée de personnes.

D'autre part, à notre époque, d'énormes « rassemblements pour le réveil » n'ont pas produit de véritables réveils. J'ai lu un passage où Billy Graham admettait que le réveil ne venait pas de ses croisades d'évangélisation. Regardez Explo' 72 - Campus Crusade for Christ a accueilli 200.000 jeunes à Dallas, Texas pour entendre Billy Graham prêcher pendant six soirées. Qu'en est-il de tout cela aujourd'hui ? Pas grand-chose. Un an après, M. Graham prêchait à plus d'un million de personnes à Séoul, Corée, en juin 1973. À cette époque, dans toute l'histoire du monde, c'était la plus grande foule jamais venue pour écouter en personne un prédicateur. Qu'en est-il de tout cela aujourd'hui ? Pas grand-chose. Je suis sûr que quelques personnes ont été sauvées à Dallas et à Séoul – mais aucun réveil n'est sorti de ces gigantesques réunions.

Et pourtant, presque chaque réveil important commence par quelques personnes. À Northampton, Massachusetts, dans l'église de Jonathan Edwards, il n'y avait que quelques centaines de personnes présentes lorsque le premier grand réveil a commencé, qui a changé l'ensemble du monde anglophone. Le soir du Premier de l'An 1738, sept diplômés d'Oxford, et une soixantaine d'autres, se sont réunis pour la prière dans une simple pièce, à Londres. L'expansion mondiale du premier grand réveil est venue de là. En 1806, cinq étudiants d'université ont prié dans une simple grange, sous des bottes de foin, et le mouvement missionnaire mondial d'Amérique a commencé, l'un des plus grands réveils de tous les temps. En 1727, environ 400 personnes se sont réunies pour la prière sur la propriété du comte Nicholas von Zinzendorf, dans ce qui est maintenant la République tchèque. Un réveil, qui a envoyé des milliers de missionnaires jusqu'aux extrémités de la terre, avait commencé. En outre, de cette réunion de prière morave, John et Charles Wesley ont été sauvés tous les deux. Ainsi le puissant réveil méthodiste, ainsi que l'Armée du Salut, sont sortis de cette réunion de prière de seulement 400 personnes en Tchécoslovaquie ! Le 23 septembre 1857, six hommes ont prié une heure ensemble à l'église hollandaise de la rue Fulton, à New York City. Ils ont promis de prier ensemble une heure tous les mercredis. Le troisième grand réveil avait commencé où des centaines de milliers seraient convertis dans le monde entier, à partir de ce mouvement de l'Esprit. Le réveil de la rue Fulton à New York a également aidé à inspirer le ministère de C. H. Spurgeon à Londres, en Angleterre, pays éloigné de plus de quatre mille kilomètres !

Cela fait des années que je lis des livres sur le réveil. Je ne peux me rappeler, après le premier Grand Réveil, d'un seul qui ait commencé lors d'une grande réunion évangélique. Pas un ! Rappelez-vous qu'il y avait seulement 120 personnes qui priaient dans la salle d'en haut quand l'Esprit de Dieu s'est déversé le jour de Pentecôte ! Et le christianisme s'est étendu, à partir de cette petite réunion, jusqu'aux extrémités de la terre !

Nous prêchons l'Évangile ici chaque dimanche. Nous disons à ceux qui sont encore perdus que Jésus est mort sur la Croix pour payer le prix de leurs péchés. Nous leur disons que Jésus est ressuscité des morts pour leur donner la vie éternelle. Mais ces faits doivent devenir réels pour eux, par le biais de l’Esprit Saint. Il doit les convaincre de péché. Il doit les attirer à Christ pour que leurs péchés soient lavés par Son Sang. J'espère que vous prierez Dieu de déverser son Esprit sur notre église pour un véritable réveil ! J'espère que vous prierez aussi pour le réveil chaque fois que vous serez en prière. Priez pour une effusion de l’Esprit Saint afin qu'Il fasse cette œuvre dans le cœur des pécheurs. Ô, Dieu, nous prions pour une grande effusion de Ton Esprit pour convaincre les perdus de péché, et les attirer à Ton Fils Et en Son nom nous Te prions. Amen.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« Breathe on Me » (Souffle sur moi) par Edwin Hatch, 1835-1889 ;
modifié par B. B. McKinney, 1886-1952.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).