Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




PRÉDICATION SUR LES RICHESSES INSONDABLES DE CHRIST

PREACHING THE UNSEARCHABLE RICHES OF CHRIST
(French)

Par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 4 mai 2014.

« À moi, qui suis le moindre de tous les saints, cette grâce est donnée, afin que je prêche parmi les Gentils les richesses insondables de Christ » (Éphésiens 3:8).


Plus j'avance en âge et plus j'aime l'apôtre Paul. C'est un homme tellement humble, et qui ouvre pour nous les trésors de Christ. Dans notre texte, il nous dit qu'il est « moins que le moindre de tous les saints. » Paul a toujours eu une vision très humble de son apostolat. Dans I Corinthiens 15:9, il dit qu'il est le moindre des apôtres, parce qu'il a « persécuté l'église de Dieu » avant sa conversion. Il le répète dans I Timothée 1:12, 13.

Mais ensuite Paul nous dit que la grâce lui a été donnée de prêcher « les insondables richesses de Christ. » Kenneth Wuest souligne que le mot « insondable » est traduit d'un mot grec qui signifie « ce qui ne peut être tracé, ou réalisé. » Les richesses de Christ sont donc qualifiées d'insondables, « telles qu'elles ne peuvent être pleinement comprises par les hommes (que les hommes ne peuvent réaliser) » (Kenneth S. Wuest, Ph.D., Wuest’s Word Studies, Études de la Parole par Wuest, Eerdmans, 1975, volume I, p. 84).

Pendant de nombreuses années, des enseignants et des pasteurs bien intentionnés m'ont dit de que je ne dois pas simplement prêcher l'Évangile, ou les membres de mon églises, les miens, deviendraient des chrétiens superficiels. Je l'ai cru pendant longtemps – en fait jusqu'à ce que j’aie reçu un recueil complet des sermons de Spurgeon. Après avoir lu Spurgeon pendant un certain temps, j'ai commencé à être vraiment étonné de la profondeur de sa prédication sur Christ. Alors j'ai pensé que j'essayerais de prêcher l'Évangile d'autant de manières différentes et sous autant d'angles différents que Spurgeon. Je me souviens avoir pensé, « Je ne serai pas capable de faire ça longtemps. Je vais manquer de matériel, et ils s'ennuieront vite. »

Combien je me trompais ! Je prêche l'Évangile le dimanche matin et aux services du dimanche soir depuis plusieurs années maintenant. Et je sens comme si j'ai seulement égratigné la surface ! C'est vrai, je ne pense pas que je vais jamais manquer de matériel pour mes sermons, parce que je prêche maintenant l'insondable, l'incompréhensible, les « vous-ne-pourrez jamais toucher-le-fond » des richesses de Christ ! À l'aide ! Il y a tellement de choses à dire sur les richesses de Christ que je ne serai jamais en mesure de terminer sur ce chapitre – même pas dans cent ans !

Alors, entendre constamment l'Évangile de Christ rendrait-il nos membres peu profonds, superficiels – comme on me l'a dit ? ABSOLUMENT PAS ! Nous avons ici quelques-uns des meilleurs chrétiens que vous puissiez trouver ailleurs ! Ce n'est pas pour se vanter. C'est simplement la vérité ! Nous avons quelques-uns des chrétiens les plus solides du monde à l'heure actuelle. Et ils ont été convertis par la prédication de l'Évangile. Ils ont été nourris par la prédication de l'Évangile. Et ils se sont développés avec force et grâce sur la prédication de l'Évangile ! Je commence maintenant à comprendre ce que Paul voulait dire quand il s'est exclamé :

« J’étais déterminé de savoir autre chose parmi vous sinon Jésus-Christ, et celui-ci crucifié » (I Corinthiens 2:2).

Nous sommes sauvés par la foi en Christ et en Christ crucifié. Nous grandissons dans la grâce par la foi dans le Christ crucifié. Nous sommes sanctifiés par la foi dans le Christ crucifié. Christ est l' « Alpha et l'oméga, le commencement et la fin » (Apocalypse 1:8). Christ, qui « est l’auteur de notre foi et la mène à la perfection » (Hébreux 12:2). Comme je le prêchais hier soir, Christ « est fait sagesse de la part de Dieu, et droiture, et sanctification et rédemption » (I Corinthiens 1:30) Puisque l'ensemble de notre rédemption, sanctification et glorification est en Christ – il n'y a vraiment guère plus que nous puissions dire dans notre prédication ! M. Griffith vient juste de chanter un vieux cantique allemand traduit en anglais,

Quand le matin dore le ciel, mon cœur s'éveille et s'écrie :
   Que Jésus Christ soit loué !
Aussi bien au travail et en prière, à Jésus, je reviens :
   Que Jésus-Christ soit loué !

Quand le sommeil me prive de son baume, mon esprit silencieux soupire,
   Que Jésus-Christ soit loué !
Quand les mauvaises pensées m'assaillent, mon esprit est protégé,
   Que Jésus-Christ soit loué !

Si la tristesse remplit mon cœur ou mon esprit ? C'est un réconfort,
   Que Jésus-Christ soit loué !
Ou que se fane mon bonheur terrestre ? Mon réconfort vient toujours de Lui,
   Que Jésus-Christ soit loué !

Que ce soit mon chant de joie, tant que je vivrai :
   Que Jésus-Christ soit loué !
Chantez cette chanson éternelle pour tous les âges :
   Que Jésus-Christ soit loué !
« May Jesus Christ Be Praised » (Que Jésus Christ soit loué) auteur inconnu ;
   traduit de l'allemand par Edward Caswall, 1814-1878).

Ou, comme M. Griffith l'a chanté hier soir.

Jésus-Christ est pour moi tout ce dont j'ai besoin
   Lui seul est tout mon plaidoyer,
Il est tout ce dont j'ai besoin.
   Sagesse, justice et puissance, et
Sainteté à cette heure même.
   Ma rédemption, complète et gratuite,
Il est tout ce dont j'ai besoin !
« All I Need » (Tout ce dont j'ai besoin) – (copyright 1965 par le
   Dr. John R. Rice dans Réveil Special N° 2).

Quand j'ai entrepris ce projet d'essayer de prêcher l'Évangile sous plusieurs angles, je craignais que mes sermons n'aient que peu d'attrait sur Internet. Mais j'ai été encouragé par tellement de gens qui lisent maintenant mes sermons. Par exemple, le mois dernier il y avait 100 989 « connexions » sur notre site Web, et nous avons eu de nombreux courriels encourageants. L'un d'eux, d’Indonésie, a envoyé le message suivant le mois dernier à l'occasion de mon soixante-treizième anniversaire. J'ai hésité à vous le lire parce que cela pourrait paraître comme une vantardise de ma part. Mais il était tellement beau que j'ai senti que je devais quand même le partager avec vous. L'anglais n'est pas sa langue maternelle. Il parle indonésien. Et je sais que cela lui a pris beaucoup de temps pour écrire cet hommage charmant.

       Vos sermons ont un thème récurrent comme une symphonie, comme la Cinquième Symphonie de Beethoven. Le thème se fait entendre encore et encore. L'importance de prêcher sur le Sang et l'expiation de Christ et sur la conversion, reviennent toujours eux aussi dans vos sermons. Vous prêchez également contre le « Décisionnisme » et l'apostasie dans l'Église. Ces thèmes sont répètent, vont et viennent comme dans la Cinquième Symphonie de Beethoven. Ils reviennent à nouveau, encore et encore.
       Vos sermons résonnent dans nos oreilles et nous répètent que la vie et les opportunités vont bientôt passer. C'est pourquoi nous devons continuer à prêcher Christ chaque fois que l'occasion se présente. Nos vies et nos possibilités sont comme des feuilles séparées de leurs tiges, sèches, que les attaches ne retiennent plus et qui s'envolent avec la légèreté de la liberté, papillon dansant, au rythme du vent, pour tomber ensuite à terre pour toujours. Dans un premier temps nous voyons et profitons de la liberté, mais le temps passe vite et avec lui la liberté disparaît, jusqu'à ce que nous nous rendions compte que nos vies ne sont plus productives et que nous avons perdu l'occasion de travailler pour Dieu.
       Vos sermons résonnent dans nos oreilles et nous rappellent encore et encore, non pas d'être seulement des spectateurs et auditeurs, mais des acteurs de la Parole, acteurs dans la prédication de l'Évangile de Christ. Nos vies et nos opportunités sont comme un arc en ciel magnifique dont les couleurs charment nos yeux ; mais les tempêtes en soufflent au loin toute la beauté et l'existence. On voit souvent de merveilleuses possibilités de prêcher l'Évangile, mais nous sommes complaisants et ne faisons juste que regarder la beauté de celui-ci, jusqu'à ce que la conscience nous étreigne. Mais cette belle occasion est passée et rien ne reste que le vide. Le temps est donné à chacun de nous pour atteindre maintenant les âmes perdues. Bien qu'il y ait beaucoup d'obstacles, beaucoup y sont encore ouverts. Parmi ceux qui rejettent notre prédication, il y en aura toujours certains qui recevront Christ.
       Vos sermons résonnent dans nos oreilles et nous rappellent encore et encore de voir que notre ardeur à travailler a diminuée. Nos vies et nos opportunités sont comme les vagues folles, pour nous mettre au défi, mais notre force bientôt disparaît et se transforme en un doux murmure, comme celui des petites vagues quand elles touchent la rive – comme notre détermination à travailler, qui change selon le temps. Parfois, nous sommes très heureux, mais souvent nous nous sentons désespérés et abandonnons le travail, alors que l'Esprit brûle dans nos âmes, que le feu continue à enflammer notre prédication et notre ministère. Vos sermons résonnent dans nos oreilles pour nous inspirer, comme l'Apôtre dit, « Ne soyez pas paresseux au travail; mais fervents en esprit ; servant le Seigneur » (Romains 12:11).
       Vos sermons nous rappellent toujours que la Parole de Dieu dit, « Quant à l’homme, ses jours sont comme l’herbe ; il fleurit comme la fleur d’un champ. Car le vent passe dessus, et elle n’est plus, et son lieu ne la reconnaît plus » (Psaume 103:15-16).
       Merci pour vos sermons. Merci pour la passion que vous y mettez toujours, nous exhortant de continuer à prêcher l'Évangile. Merci pour tout ce que vous faites pour notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ.
       Joyeux anniversaire, cher pasteur. Que Dieu vous bénisse ainsi que votre famille et tous les membres de votre église.
       Votre fils dans le ministère,
       Edi.

Ce message sincère m'a été envoyé par un fidèle missionnaire en Indonésie. Il m’a touché et je voulais le partager avec vous. Oui, nous devons continuer à prêcher le message de l'Évangile. Et nous devons travailler avec zèle pour proclamer « les insondables richesses de Christ. »

Je crois que chaque chrétien a besoin d'entendre l'Évangile souvent. Les « richesses insondables de Christ » ne sont pas seulement données pour les non croyants. En fait, l'épître aux Éphésiens a été écrit pour « les saints qui sont à Éphèse et aux fidèles dans le Christ Jésus » (Éphésiens 1:1). L'Apôtre Paul donne beaucoup de points importants de l'Évangile dans cette grande épître. C'est un de mes livres préférés de la Bible parce qu'il glorifie Jésus tellement bien et proclame l'Évangile si clairement. Et l'Apôtre encourage ces chrétiens d’Éphèse en leur rappelant ce que Jésus a accompli pour les sauver. Voici deux de mes versets préférés.

« …Vous étiez à ce moment-là sans Christ, n’étant pas citoyens de la communauté d’Israël, et étrangers aux alliances de la promesse, n’ayant pas d’espérance, et sans Dieu dans le monde : mais maintenant vous êtes en Christ Jésus, vous qui étiez alors éloignés, vous êtes devenus joints par le sang de Christ » (Éphésiens 2:12-13).

Chaque chrétien a besoin d'entendre l'Évangile très souvent. Nous avons besoin qu'on nous rappelle que, dans ce monde, nous n'avions aucun espoir et étions sans Dieu. Nous avons besoin qu'on nous rappelle que nous « sommes faits proches par le sang du Christ. »

J'ai lu un magnifique sermon du révérend Warren Peel, pasteur de l'église presbytérienne de Trinity, à Newtownabbey, en Irlande du Nord. Dans un sermon imprimé dans le Banner of Truth Magazine (La bannière de la vérité), le Rev. Peel fait observer que tous les chrétiens, même les pasteurs, ont besoin d'entendre l'Évangile souvent. Il dit, « Nous devons entendre l'Évangile et le croire tous les jours de notre vie » (Banner of Truth Magazine, La bannière de vérité Magazine, août/septembre 2013, p. 4). Formidable ! C'est ce qu'il a dit aux prédicateurs lors d'une conférence biblique ! Il dit, « Nous devons entendre l'Évangile et le croire tous les jours de notre vie. » Ça c'est la vérité, cher prédicateur ! Merci de l'avoir dit ! Quand j'ai lu son sermon, j'ai rapidement noté huit raisons pour lesquelles les chrétiens nés de nouveau ont besoin d'entendre l'Évangile souvent et d'y penser tous les jours ! Les voici. Elles ne sont pas dans un ordre particulier. Elles sont simplement écrites comme elles me sont venues à l'esprit. Peut être que vous pourrez en ajouter d'autres. Voici ma liste des raisons pour laquelle les chrétiens ont besoin d'entendre la prédication de l'Évangile souvent.


1.  L'Évangile nous libère du sentiment de culpabilité. (Le pasteur Peel a donné celle-ci dans son message).

2.  L'Évangile nous donne l'espérance pour l'avenir – parce que Christ est ressuscité des morts et qu’Il revient !

3.  L'Évangile nous donne le repos. (Jésus a dit, « Je vous donnerai du repos » (Matthieu 11:28).

4.  L'Évangile nous donne le pouvoir sur Satan. (« Et ils l'ont vaincu par le Sang de l'Agneau » Apocalypse 12:11).

5.  L'Évangile nous donne l'assurance dans la prière. (« Ayant donc, frères, hardiesse pour entrer dans le sanctuaire par le sang de Jésus » Hébreux 10:19).

6.  L'Évangile nous donne la force dans les temps de souffrance. (« Mais le Dieu de toute grâce, qui nous a appelés à sa gloire éternelle par Christ Jésus, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous rendra parfaits, affermis, fortifiés, inébranlables » I Pierre 5:10).

7.  L'Évangile nous donne la force d'accomplir des choses que nous n'aurions jamais crues possibles. (« Je peux tout par Christ qui me fortifie » Philippiens 4:13)

8.  L'Évangile nous donne la confiance que nous grandirons en grâce.
(« Étant assuré de cela même, que celui qui a commencé en vous une bonne œuvre, l’accomplira jusqu’au jour de Jésus-Christ » Philippiens 1:6).


Il y a quelques temps, j'ai prêché un sermon intitulé « Les vingt premières années de ma vie. » J'y parlais de quelques unes des difficultés que j'ai rencontrées en tant qu'adolescent. Le diable a tordu le sens de ce sermon dans l'esprit d'un jeune homme qui m'a écouté. Le jeune homme m'a dit plus tard qu'il avait peur de faire confiance à Jésus de crainte qu'il ait à traverser par les mêmes épreuves. Voyez comment le diable aime à tordre les choses ! Le point de mon sermon était que le Seigneur Jésus-Christ m'avait donné la force de passer par toutes ces choses. Et Christ vous donnera également la force de relever les défis de la vie ! Repentez-vous de vos péchés et mettez votre confiance en Jésus ! Il lavera vos péchés par Son Sang et vous donnera une vie nouvelle et meilleure que vous n'auriez jamais sans Lui ! Voici une chanson que j'ai appris à chanter quand j'étais un petit garçon,

Je suis résolu d’aller au Sauveur,
   Laissant derrière péchés et conflits ;
Il est le Véritable, Il est le Juste,
   Il a les Paroles de la vie.
Je m'empresserai d'aller à Lui,
   Tellement je suis heureux et libre,
Jésus, le plus Grand, le plus Élevé, j'irai à toi.
    « I Am Resolved » (Je suis résolu) par Palmer Hartsough, 1844-1932.

Détournez-vous de vos péchés et mettez votre confiance en Jésus aujourd'hui. Vous ne le regretterez jamais ! Et puis pensez à l'Évangile chaque jour, pour le reste de votre vie. Jésus est mort sur la Croix pour payer le prix de votre péché. Jésus a versé Son Sang pour nous purifier de tout péché. Jésus s'est relevé d'entre les morts pour nous donner la vie ! Détournez-vous de vos péchés et mettez votre confiance en Lui ! Jamais vous ne le regretterez !

Si vous désirez parler avec nous sur la manière de faire confiance en Jésus et devenir un véritable chrétien, veuillez vous lever et venir maintenant vers le fond de cet auditorium. Le Dr. Cagan vous emmènera dans un endroit calme où nous pourrons parler et prier. Dr. Chan, veuillez prier pour quelqu'un qui voudrait faire confiance à Jésus ce matin. Amen.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Éphésiens 3:1-8.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« May Jesus Christ Be Praised » (Que Jésus Christ soit loué) auteur
inconnu ; traduit par Edward Caswall, 1814-1878.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).