Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




TOUT CE DONT J'AI BESOIN, C’EST JÉSUS

ALL I NEED IS JESUS
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
samedi soir, le 3 mai 2014.

« Mais vous êtes de lui en Christ Jésus, qui nous a fait sagesse de la part de Dieu, et droiture, et sanctification et rédemption: afin que, comme il est écrit, que celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur » (I Corinthiens 1:30-31).


Notre texte est tiré du premier chapitre de la première lettre, ou épître, aux Corinthiens, le passage que M. Prudhomme nous a lu il y a quelques instants. L'Apôtre leur dit que pas beaucoup d'hommes sages du monde, ni d'hommes puissants (influents), ni de grands hommes (nobles), ne sont sauvés. Ils estiment qu'ils n'ont pas besoin de Dieu. Ils sont seulement concernés par les choses de ce monde. Ils ne sont pas disposés à subir la perte de quoi que ce soit, ils ne veulent pas renoncer à eux-mêmes et prendre la Croix pour suivre Christ.

L’Apôtre rappelle aux Corinthiens que leur église ne compte pas beaucoup de gens riches ou célèbres. Mais elle se compose de personnes que Dieu avait choisies, c’est à dire ceux qui sont appelés insensés et faibles et méprisés par un monde incroyant, même pas dignes d'être remarqués. Dieu a choisi des gens comme eux pour « réduire à néant » les grands et les sages de ce monde. Et c'est exactement ce qu'il en est. Le monde a traité ces chrétiens comme étant totalement sans importance. Mais ils se sont trompés. Ces chrétiens insignifiants et faibles allaient se répandre dans tout l'Empire romain et plus tard dans le monde entier. Dieu a choisi les humbles chrétiens pour réduire à néant le grand Empire romain païen. Il me semble que Dieu le fait encore aujourd'hui en Chine communiste. Comme l'un des nos cantiques le dit si bien, « La foi est la victoire qui surmonte le monde. » Quand l'Amérique, telle que nous la connaissons aujourd’hui ne sera plus, il y aura toujours des chrétiens.

La foi est la victoire, la foi est la victoire !
   Ô, glorieuse victoire qui surmonte le monde.
« Faith is the Victory » (La foi est la victoire) par John H. Yates, 1837-1900.

Dieu a choisi des gens faibles et humbles comme nous afin qu'aucun homme ne puisse se vanter, « Afin que nulle chair ne se glorifie en sa présence » (I Corinthiens 1:29). Le Dr J. Vernon McGee a déclaré que de nombreux évangéliques « mettent l'accent sur les gens célèbres qui [ont fait une profession de foi] – les artistes, les leaders de l'industrie et les politiciens, tous des personnages éminents. Mais Dieu se spécialise dans les petites gens. Il appelle à Lui des gens de tous les jours comme vous et moi » (J. Vernon McGee, Th.D., Thru the Bible, À travers la Bible, Thomas Nelson Publishers, 1983, volume V, p. 12).

Avez-vous déjà remarqué que chez nous, nous ne donnons aucune importance à l’évangélisation des gens riches et célèbres ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ? Et bien, ce passage de la Bible nous dit pourquoi,

« Car vous voyez votre appel, frères, vous n’êtes pas beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles, qui sont appelés. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages, et Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les choses qui sont puissantes. Et Dieu a choisi les choses viles du monde et les choses qui sont méprisées, oui, les choses qui ne sont pas, pour amener à néant celles qui sont, afin qu'aucune chair ne se glorifie en Sa présence » I Corinthiens 1:26-29).

Vous voyez, nous avons appris, après de nombreuses années d'expérience que nous ne pouvons pas faire venir les riches et les gens célèbres à l'église pour y entendre l'Évangile et être sauvés. Notre église se développe parce que nous évangélisons les jeunes des lycées et des universités. Le monde pense que les jeunes sont insensés et faibles. Mais Dieu appelle certains d'entre vous, alors qu'Il ne prend pas le temps de s'arrêter aux riches et aux gens célèbres ! Il sait que très peu d'entre eux écouteront et deviendront des disciples de Christ ! Ils sont trop imbus d'eux mêmes et trop matérialistes pour devenir de véritables disciples de Christ ! Ainsi Dieu les ignore tout simplement. Il ne les appelle généralement pas à une vocation de puissance. Il appelle presque exclusivement des jeunes gens et des jeunes filles. Et certains d'entre vous sont attirés à Christ et sauvés par Lui ! Notre texte explique quel privilège d'être appelé par Dieu et sauvé par Son Fils Jésus !

« Mais vous êtes de lui en Christ Jésus, qui nous a fait sagesse de la part de Dieu, et droiture, et sanctification et rédemption : afin que, comme il est écrit, celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur » (I Corinthiens 1:30-31).

Nous pouvons tirer au moins trois leçons de ce texte.

I. Premièrement, le privilège d'être attiré par le Seigneur Jésus Christ.

Le texte dit, « Mais vous êtes de lui en Christ Jésus... » (I Corinthiens 1:30). « De lui » – c'est-à-dire « de Dieu. » Cela pourrait se traduire par, « mais par Son action, vous êtes en Christ Jésus. » Cela montre clairement que Dieu est celui qui attire une âme perdue à l'union avec Christ. Dieu dit, par la bouche du prophète Osée, « Je les ai tirés avec des cordes d’homme, avec des liens d’amour » (Osée 11:4). Et Jésus dit, « Personne ne peut venir à moi, sauf si le Père qui m’a envoyé ne l’attire… » (Jean 6:44). Le « décisionisme » moderne enseigne que les gens peuvent venir à Christ quand ils en ont envie ! Mais la Bible enseigne que seulement Dieu peut attirer les âmes perdues à l'union avec Christ. Le texte dit, « Mais vous êtes de lui en Christ Jésus... » « Mais à cause de ce qu'Il fait, vous êtes en Christ Jésus. » Spurgeon l'expliquait en disant, « Par le moyen de Dieu nous sommes en Christ Jésus ! »

Ce qui montre combien il est stupide de penser que vous pouvez apprendre comment venir à Christ. Dieu doit vous amener à Christ. Dieu seul « nous a ressuscités ensemble et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes en Christ Jésus » (Éphésiens 2:6). Ainsi, si vous êtes déjà sauvé, cela vous fera du bien de penser à cette grande vérité. Vous ne vous êtes pas converti vous-même. Dieu vous a converti. Vous n'avez pas eu à réfléchir sur la manière de venir à Christ et être « en Lui. » Non ! Non ! « Vous êtes de Lui en Christ Jésus... » C'est à travers la puissance de Dieu qui vous a amené à Christ que vous êtes un membre du corps de Christ et uni à Jésus. Il ne vous servira à rien de vous rappeler ce que c'était que d'être perdu. Mais ce sera une bonne chose que de vous souvenir combien vous avez peiné et lutté, et cependant vous n'avez pas pu venir à Jésus. Cela fera du bien à chaque véritable chrétien de se rappeler combien vous avez échoué, et échoué encore et encore, jusqu'à ce qu'à travers Dieu, vous soyez attiré à Christ Jésus ! C'est pourquoi les vrais chrétiens chantent avec étonnement,

Ô, combien est-elle douce, la merveilleuse grâce
   Qui sauva un misérable comme moi.
Fut un temps, j'étais perdu,
   Mais Il m'a cherché et trouvé,
J'étais aveugle, et aujourd'hui je vois.
« Amazing Grace » (Grâce merveilleuse) par John Newton, 1725-1807.

Ô ! C'est une chose incroyable que Dieu, dans Sa grâce, vous amène à être uni à Christ Jésus ! Mais je dois demander à certains d'entre vous, « Êtes-vous en Christ Jésus ? » L'Apôtre pourrait-il vous demander, « De Dieu, êtes-vous en Christ Jésus ? »

Jésus Christ est prêt à vous recevoir si vous désirez vraiment venir à Lui. Mais vous ne pouvez pas dire combien de temps la porte sera ouverte. Le patriarche Noé est entré dans l'arche et a été sauvé. L'Arche est un type de Christ. Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi seule la famille de Noé est entrée dans l'arche, et personne d'autre ? J'ai essayé d'imaginer plusieurs raisons tout en écrivant ce sermon. Peut-être que vous pourrez penser à d'autres, mais je n'ai pu en trouver seulement trois :

1. Premièrement, ils ne pensaient pas que le jugement allait tomber sur eux – ils n'avaient aucune conviction de péché.

2. Deuxièmement, ils ne croyaient pas ce que Noah prêchait. Il était un « prédicateur de droiture » (II Pierre 2:5). Mais ils n'ont pas cru à sa prédication.

3. Troisièmement, ils étaient trop fiers pour s'humilier et compter sur l'arche pour les sauver.


Je pense qu'une ou plusieurs de ces trois raisons empêchent certains d'entre vous de venir à Christ. Je vais les répéter. Essayez de penser à l'une (ou plusieurs) d'entre elles qui ne vous permettent pas de venir à Jésus.

1. Premièrement, vous ne pensez pas que le jugement va tomber sur vous – vous n'avez aucune conviction de péché.

2. Deuxièmement, vous ne croyez pas à ce qui est prêché.

3. Troisièmement, vous êtes trop fier pour vous humilier et compter sur l'arche pour vous sauver.


Est-ce votre condition ce soir ? Nous devons dire avec le grand évangéliste George Whitefield (1714-1770), « Les gens n’accepterons jamais [Christ], et nous ne pouvons leur donner aucun réconfort jusqu’à ce qu’ils soient à ce point malades du péché qu’ils soient rendus disposés à embrasser Jésus » (George Whitefield, The Duty of a Gospel Minister, Le devoir d’un ministre de l’Évangile).

Cela vous semble-t-il contradictoire ? Vous ne pouvez aucunement venir à Jésus par vous-même - et pourtant, vous devez venir à Lui sinon vous périrez. Les prédicateurs d'autre fois appelaient cela « L'étau de l'Évangile. » Vous êtes pressé comme dans un étau. Un côté de l'étau vous indique que vous devez venir à Jésus. L'autre côté de l'étau vous dit que vous ne pouvez pas venir à Lui par vous-même. Alors, que pouvez-vous donc faire ? Soit, vous pouvez quitter cette église et passer votre chemin en disant que c'est trop difficile, soit vous pouvez faire ce que les gens aux jours de Noé n'ont jamais fait, c’est à dire être affligé, vous lamenter et pleurer : changer votre rire en deuil et votre joie en peine.

« Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera » (Jacques 4: 9-10).

Le Dr. Lloyd-Jones dit,

Nous avons été trop soucieux de presser les gens à prendre une sorte de « décision. » C'est quand vous avez beaucoup souffert que vous appréciez le plus le soulagement. Celui qui a été guéri à la porte même de la mort est celui qui est reconnaissant de sa guérison. C'est le pécheur qui a eu un aperçu de l'enfer qui est le plus sensible à la gloire des cieux. (Martyn Lloyd-Jones, M.D., The Assurance of Our Salvation, L'assurance de notre Salut, Crossway Books, 2000, p. 305).

Seul Christ peut vous sauver ! Vous me l'avez entendu dire bien des fois. Mais vous ne le croirez pas jusqu'à ce que vous ne le ressentiez vous-même. Dieu le sait.

Un homme convaincu contre son gré
Est du même avis encore.

Alors, pour vous convaincre, Dieu doit vous amener au point où vous êtes complètement désespéré. Il faut vous faire sentir ce besoin désespéré de Christ. Il faut vous faire sentir que vous n'avez aucun espoir d'y arriver par vous-même. Vous devez être amené à penser, « Je ne supporte plus d'être comme ça ! Il faut que mes péchés me soient maintenant pardonnés par Jésus ! » Le Dr. Lloyd-Jones a dit, « Personne ne vient jamais à Christ jusqu'à ce que le point du désespoir n'ait été atteint. » (Martyn Lloyd-Jones, M.D., God’s Way Not Ours, La manière de Dieu, non la nôtre, The Banner of Truth Trust, 2003, p. 71). Dieu doit vous éveiller à votre besoin, et Dieu doit vous attirer à Jésus pour être libéré. Vous ne pouvez faire ces choses vous-même. Beaucoup de gens n'éprouvent jamais ce besoin-là. Ils ne sont jamais conscients de leur situation désespérée et ne sont jamais attirés à Jésus. Et c'est pour cette raison que je dis que c'est un privilège que d'être attiré à Jésus, pour être « en Jésus Christ. » La Bible dit : « Beaucoup sont appelés, mais peu sont élus » (Matthieu 22:14).

II. Deuxièmement, les dispositions données à ceux qui sont en Jésus-Christ.

J'ai peut-être passé trop de temps sur le privilège d'être attiré à Christ. Mais c'est extrêmement important. Vous ne pouvez pas recevoir ce que Christ a préparé pour vous si vous n'êtes attiré à Lui. Et ce qu'Il a préparé ne peut être donné qu'à ceux qui Lui appartiennent, qui « sont en Jésus-Christ. » Le texte dit :

« Christ Jésus, qui nous a fait sagesse de la part de Dieu, et droiture, et sanctification et rédemption » (I Corinthiens 1:30).

Sagesse, justice, sanctification et rédemption – ce sont les quatre choses que ce texte promet à ceux qui « sont dans le Christ Jésus. » Tout d'abord, c'est la « sagesse » qui nous est promise. Juste après avoir été sauvé je me souviens croire que je n'avais personne pour m'encourager ou m'aider. Mes parents étaient divorcés et je n'avais aucune source de revenu. Je me souviens avoir pensé que je n'avais pas le droit de faire d'erreur. Une seule erreur pourrait m'empêcher de devenir missionnaire. J'ai donc demandé spécifiquement à Dieu de me donner la sagesse. Et Il l'a fait. Il m'a donné la sagesse ! J'avais constamment peur que mon pied ne trébuche si Christ Lui-même ne me soutenait pas. Et Il l'a fait Il m'a soutenu ! Et Il m'a donné la sagesse ! Une femme âgée qui m'a connu quand j'étais à l’université m'a dit il n'y a pas très longtemps, « Vous étiez toujours un jeune homme très sérieux. » C'est Jésus qui m'a rendu grave. C'est Jésus qui m'a donné la sagesse. La Bible dit, « La crainte du Seigneur est le commencement de la sagesse » (Proverbes 13:15).

Deuxièmement, la « justice » nous est promise. Christ lui-même est « fait pour nous... justice. » Nous sommes revêtus en la justice d'un autre – Jésus Christ Lui-même ! Comme le dit le vieux cantique, « Vêtu de sa justice seulement, Sans aucun péché se tenir devant le trône » (The Solid Rock, Le roc solide). Plusieurs fois le diable est venu à moi et m'a dit, « Comment peux-tu prêcher ceci, ou cela ? Comment peux-tu prendre cette position, ou celle-là ? » Ô, combien douces ont été ces paroles dans Éphésiens, chapitre 1, en ce temps-là ! Il est dit : « Il nous a rendus acceptables dans le Bien-Aimé. En qui nous avons la rédemption par son sang (Éphésiens 1:6, 7). Le « Bien-Aimé » est Jésus. Je suis accepté, en Jésus. Ma justice est de Lui ! « Revêtu de Sa justice seulement, Sans aucun péché se tenir devant le trône. » Quand le diable m'a dit que je n'étais pas assez bon pour prêcher, en tant qu'adolescent, je pouvais répondre par ces mots, « Il [m'a] rendu acceptable dans le Bien-Aimé » (Éphésiens 1:6). Quelle bénédiction ! Quel réconfort quand le diable est enragé. Voilà comment les saints, au temps de la tribulation, ont la victoire sur Satan ! « Et ils l'ont vaincu par le sang de l'agneau » (Apocalypse 12:11). Le grand missionnaire, le comte Nicolaus Zinzendorf, a dit,

« Sans peur, je me tiendrai en ce grand jour,
   Qui peut donc faire une déposition contre moi ?
Car je suis absous à travers Ton Sang
   De la formidable malédiction du péché et de la honte.
« Jesus, Thy Blood and Righteousness » (Jésus, Ton Sang et Ta justice)
   par le comte Nicolaus Zinzendorf, 1700-1760 ; traduit par John Wesley, 1703-1791.

Et puis Jésus est fait pour nous « sanctification. » L'Esprit Saint nous sanctifie parce que nous sommes unis à Christ. Si quelqu'un est en Christ, il n'est pas une créature ancienne avec quelques changements relevant du domaine des cosmétiques. Non ! Non ! « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature ; les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles » (II Corinthiens 5:17). La vieille nature n'est pas envoyée à l'hôpital pour être guérie. Elle est envoyée à la Croix pour y être crucifiée. Elle n'est pas transformée et améliorée, mais elle est condamnée à mourir et être ensevelie. Étrangement, les gens pensent qu'ils peuvent venir à Christ pour le pardon et la justification ; et à Moïse quand ils veulent être saints ! Ça ne marche pas ainsi ! Vous devenez davantage saint de la même façon que vous avez été sauvé – vous devenez plus saint en mettant votre confiance en Christ pour qu'Il le fasse. Christ sur la Croix a été la source de votre salut. Maintenant Christ sur la Croix est la source de votre croissance dans la grâce ! Jésus nous sauve de nos péchés et Il est fait de Dieu pour nous « sanctification. » Souvenez-vous de ces superbes paroles,

Lorsque du milieu des eaux profondes Je t'appelle pour me suivre,
   Les rivières de la douleur ne déborderont nullement ;
Je serai avec toi, pour bénir tes épreuves,
   Et sanctifier pour toi, la plus profonde de tes détresses.
« How Firm a Foundation » (Combien ferme la Fondation)
      par George Keith, 1638-1716.

Maintenant, le dernier élément qui nous est donné dans le Christ est la « rédemption. » Mais quelqu'un dira, « Cela ne devrait-il pas être la première disposition qui nous est donnée ? » Oui, mais c'est aussi le dernière. Si vous êtes chrétien, le péché a moins de prise sur vous, mais vous n'êtes pas encore complètement rachetés par Sa puissance. Même quand vous mourez vous n'aurez pas reçu une rédemption complète. Vous « attendez l'adoption, à savoir, la rédemption de (votre) corps » (Romains 8:23). Notre rédemption en Christ sera seulement pleinement réalisée quand Jésus viendra dans les nuages pour nous chercher !

« Car le Seigneur lui-même descendra du ciel, avec un cri, avec la voix de l’archange et avec la trompette de Dieu ; et les morts en Christ ressusciteront les premiers ; puis nous qui sommes vivants et demeurons, nous serons enlevés avec eux dans les nuages, à la rencontre du Seigneur en l’air, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur » (I Thessaloniciens 4:16-17).

Même mon vieux corps fatigué deviendra comme le Sauveur ressuscité Lui-même. Nous nous relèverons d'entre les morts à la rédemption éternelle – et nous vivrons dans la joie éternelle pour toujours, parce que nous sommes dans le Christ Jésus, le commencement et la fin de notre salut. Mais je dois me presser pour arriver au dernier point.

III. Troisièmement, la louange que nous devrions donner à Jésus-Christ pour nous avoir sauvés et tout donné en Lui.

Je ne peux seulement qu'effleurer ce point.

« Mais vous êtes de lui en Christ Jésus, qui nous a fait sagesse de la part de Dieu, et droiture, et sanctification et rédemption : Afin que, comme il est écrit, celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur » (I Corinthiens 1:30-31).

Voyez-vous, frères et sœurs, notre propre existence en tant que chrétien dépend complètement de Jésus Christ. Ceux qui connaissent véritablement Christ voudront se glorifier en Lui – ils voudront se vanter de Christ et de ce qu'Il a fait pour eux.

Je n'aime pas entendre ce qu'on appelle des « témoignages » où les gens parlent d'eux-mêmes encore et encore, racontant combien ils étaient pécheurs, qui entrent dans les détails dégoûtants de leur saleté passée, de leur rébellion et de leur perversion. Ils finissent généralement en disant - « …et puis j'ai fait confiance à Jésus. » Et ils sortent Jésus comme on parlerait de quelque chose d'accessoire. Ils se glorifient pendant cinq minutes, se vantent de leur propre vie, - mais ils n'ont seulement qu'une ou deux secondes pour donner gloire à Christ ! Ces témoignages me dégoûtent ! Et je pense qu'ils dégoûtent également Dieu !

« Que celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur » (I Corinthiens 1:31).

Vous devriez avoir beaucoup à dire quand vous rendez témoignage de votre glorieux Sauveur ! Vous devriez avoir beaucoup à dire sur « la sagesse, la droiture, la sanctification et la rédemption que vous avez en Christ Jésus ! » Vous devriez être en mesure de parler encore et encore de la gloire de votre Sauveur et Seigneur.

Maintenant, j'aimerai dire quelques mots pour ceux d’entre vous qui ne sont pas encore sauvés. Viendrez-vous à Jésus pour recevoir ces bénédictions ? Jésus vous sauvera au moment-même où vous mettrez votre confiance en Lui. Son Sang vous lavera de tout péché. Viendrez-vous à Lui ? Ou bien continuerez-vous à Le rejeter et vivre dans la pauvreté spirituelle jusqu'à ce que vous soyez surpris de tomber tout à coup dans la fosse grande ouverte de l'enfer ? Quelle est votre réponse ?

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par le pasteur : I Corinthiens 1:26-31.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« All I Need » (Tout ce dont j'ai besoin) - auteur inconnu.


GRANDES LIGNES DE

TOUT CE DONT J'AI BESOIN, C’EST JÉSUS

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Mais vous êtes de lui en Christ Jésus, qui nous a fait sagesse de la part de Dieu, et droiture, et sanctification et rédemption : afin que, comme il est écrit, celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur » (I Corinthiens 1:30-31).

(I Corinthiens 1:26-29).

I.   Premièrement, le privilège d'être attiré par le Seigneur Jésus Christ, Osée 11:4; Jean 6:44; Éphésiens 2:6; II Pierre 2:5; Jacques 4:9-10; Matthieu 22:14

.

II.  Deuxièmement, les dispositions accordées à ceux qui sont en Jésus-Christ, Proverbes 1:7; Éphésiens 1:6, 7; Apocalypse 12:11; II Corinthiens 5:17; Romains 8:23; I Thessaloniciens 4:16-17; II Corinthiens 5:21 ; I Jean 2:2 ; Romains 3:25.

III. Troisièmement, la louange que nous devrions donner à Jésus-Christ pour nous avoir sauvés et tout donné en Lui, I Corinthiens 1:31.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).