Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




LE BRISEUR

THE BREAKER
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 5 janvier 2014

« Le briseur est monté devant eux ; ils ont démoli, et ont passé par la porte, et sont sortis par elle ; et leur roi passera devant eux, et le Seigneur est sur la tête de chacun d'eux » (Michée 2:13).


Le prophète Michée a donné trois prophéties de Dieu au sujet du regroupement du peuple juif. Dans notre texte, nous avons la première description du regroupement d'Israël vers la terre promise.

Une des grandes prophéties que nous avons vue de nos propres yeux est le début de ce regroupement. La nation d'Israël renaissait le 14 mai 1948. David Ben Gourion avait déclaré l'établissement de l'État Juif, qui serait appelé l'État d'Israël. Depuis lors, plusieurs dizaines de milliers de Juifs sont retournés dans leur patrie. C'est juste le début de ce qui sera finalement le retour de tous les Juifs en Israël. Le verset 12 de Michée, chapitre 2 dit :

« Je te rassemblerai certainement, ô Jacob toi tout entier ; je recueillerai certainement le reste d’Israël... » (Michée 2:12).

Le grand érudit juif messianique, le Dr. Charles Lee Feinberg a dit, « La restauration de Babylone par Cyrus ne peut épuiser la promesse, car elle était partielle et [Michée] inclut ‘toi tout entier’. La nation rassemblée sera réunie à seul endroit [Israël]... La promesse du verset 12 est réconfortante en effet, mais le meilleur de la prédiction est encore à venir. Le peuple de Dieu viendra ensemble, à nouveau, comme des brebis... Le briseur, celui qui ouvre la voie et enlève les obstacles, marchera devant eux. Il ne s'agit de rien d'autre que du Messie d'Israël, celui qui brise tous les obstacles sur le chemin de Son peuple...Lorsque le Messie ouvre la voie, ils jailliront comme un torrent des villes de leurs ennemis où ils ont été tenus en captivité et passeront par les portes. Personne ne sera en mesure d'[arrêter] leur restauration, car les travaux de leur Messie promis sera efficace en leur faveur [par] le Béni de l'Éternel, le Christ Seigneur » (Charles L. Feinberg, Th.D., Ph.D., The Minor Prophets, Les petits prophètes, Moody Press, 1982 édition, p. 162).

Le Dr. Feinberg nous indique clairement qui est ce « Briseur. » Il est le Christ – Celui qui finalement brisera tous les obstacles et les barrières et conduira tout le peuple d'Israël vers son pays d'origine ! Oui, dans ce grand jour, Jésus sera le « Briseur ! » Il va ouvrir la voie pour le peuple juif entier, dans toutes les régions du monde, pour qu’il revienne en Israël dans le Royaume millénaire de Christ.

« Le briseur est monté devant eux : ils ont démoli, et ont passé par la porte, et sont sortis par elle ; et leur roi passera devant eux, et le Seigneur est sur la tête de chacun d'eux » (Michée 2:13).

Celui qui ouvre la voie les mènera dans le Royaume millénaire – et son nom est le Seigneur Jésus-Christ ! Amen ! L'apôtre Jean vit Jésus dans une vision, comme « Le Briseur » à venir en ce jour-là,

« Et je vis le ciel ouvert, et voici un cheval blanc, et celui qui était assis dessus, était appelé Fidèle et Vrai, et il juge et combat avec droiture. Ses yeux sont comme une flamme de feu ; sur sa tête il avait beaucoup de couronnes ; et il avait un nom écrit que personne ne connaissait que lui-même. Et il était vêtu d'un vêtement trempé dans le sang, et son nom s'appelle, ‘La Parole de Dieu’. Et les armées qui étaient dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtues de fin lin, blanc et pur. Et de sa bouche sort une épée aiguë avec laquelle il allait frapper les nations ; et il les gouvernera avec un bâton de fer, et il foulera sous ses pieds la cuve du vin de l'ardeur et de la colère du Dieu Tout-Puissant. Et il a sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : ROI DES ROIS, et SEIGNEUR DES SEIGNEURS » (Apocalypse 19:11-16).

En parlant de ce jour-là, le Dr. John R. Rice a déclaré,

Les royaumes tomberont et le règne du Satan ancien
   Prendra fin, avec toutes ses larmes.
Toute la terre sera remplie de justice et de paix
   Pour un règne de mille ans !
Tristesse et soupirs fuiront !
   Fuiront ce jour de gloire !
Le Jardin d'Eden sera restauré en ce jour !
   Quand Jésus viendra régner.
« When Jesus Comes to Reign » (Quand Jésus viendra régner)
      par le Dr. John R. Rice, 1895-1980.

Jésus, le Briseur, anéantira le diable ! Il brisera chaque démon, tous les ennemis d'Israël et tous les ennemis du christianisme aussi ! Alléluia !

Tristesse et soupirs fuiront !
   Fuiront ce jour de gloire !
Le Jardin d'Eden sera restauré ce jour-là !
   Quand Jésus viendra régner.

Mais au sens réel, Jésus est « le Briseur » même aujourd'hui ! Rejoignez moi quelques instants pour penser à ce sujet, et la raison pour laquelle Christ est appelé « le Briseur. »

Jésus a plusieurs couronnes – et il a aussi de nombreux titres et beaucoup de noms. Le titre donné dans notre texte est probablement le moins bien connu – « le Briseur. » Nous pensons souvent à Jésus comme « l'agneau » de Dieu. Parfois, nous pensons à Lui comme notre « Grand Prêtre. » Il a souvent été surnommé « le Prophète, » et plus souvent encore « le Roi. » Mais très rarement a-t-on entendu quelqu'un appeler Christ « le Briseur. » Et pourtant ce matin, il est absolument autant « le Briseur » qu'Il le sera quand Il reviendra conduire le peuple juif (tout entier) dans leur ancienne patrie – qui leur a été donnée sans condition par Dieu au temps d'Abraham (Genèse 12:1 ; Genèse 15:18 ; etc..). Jésus brisera chaque chaîne qui retient le peuple juif ; Il brisera toutes les nations qui tentent de les arrêter ; et, oui, il brisera à jamais l'objectif qu'a Satan de le détruire !

Mais Jésus est « le Briseur » encore aujourd'hui – et c'est aussi correct de l'appeler « le Briseur » que de l'appeler « le Sauveur ! » Amen ! Et Amen ! Réfléchissons aux quelques manières dont Jésus constitue « le Briseur » aujourd’hui – en ce moment-même.

I. Premièrement, Jésus a brisé le pouvoir de Satan.

Il y a très longtemps, dans les âges passés, Satan s'est révolté contre Dieu Tout-Puissant et a été chassé hors du Ciel sur la terre. Il a pris la forme d'un serpent et notre première mère a été séduite, et elle a séduit à son tour son mari Adam, qui a mangé le fruit défendu. Et depuis, Satan tient toute la race humaine sous sa domination mortelle. Cette condition paraissait sans espoir de délivrance. Mais Dieu a fait une promesse aux hommes quand Il a dit au serpent, « Et je mettrai l’inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et sa semence : elle te brisera la tête, et toi tu lui briseras son talon » (Genèse 3:15).

Le temps, et les âges du temps, ont passé et finalement cette semence de la femme est née de Marie à Bethléem, et bientôt Jésus a commencé Son conflit avec le diable. Tout de suite roi Hérode, inspiré par Satan, a essayé de Le tuer ! Puis, trois fois dans le désert, le diable a tenté de terrasser le Sauveur. Mais trois fois, Jésus l'a repoussé en s’écriant à son intention, « Il est écrit » - « Car il est écrit » - « Il est encore écrit. » C'était un combat difficile – mais enfin Jésus, le Briseur, a remporté la bataille. « Alors le diable le laissa et voici, des anges vinrent et le servirent » (Matthieu 4:11).

Quand Jésus est venu à Jérusalem pour la dernière fois (avant Sa Passion), le diable a rassemblé toutes ses forces contre le Sauveur. Les principaux sacrificateurs et les scribes ont comploté ensemble pour tuer, et donc se débarrasser de Jésus, « alors Satan est entré en Judas » qui est allé voir les principaux sacrificateurs pour discuter comment il trahirait le Sauveur. Puis tard ce soir-là, Jésus est allé dans le jardin de Gethsémané.

Je pensais que le diable avait essayé de tuer Jésus dans ce Jardin. Pourtant je me suis toujours demandé pourquoi on ne parle jamais de Satan après qu'il soit entré dans Judas. Et il n'est jamais plus mentionné dans les quatre évangiles. La raison en pourrait être la suivante : Lorsque Dieu a mis les péchés du monde sur le corps de Jésus, le Sauveur a commencé à transpirer « et sa sueur était comme des grumeaux de sang coulant sur le sol » (Luc 22:44). Le diable ne peut absolument pas supporter de voir le Sang du Christ, alors il ne L’aurait pas approché, « Et un ange lui apparut du ciel, le fortifiant » (Luc 22:43). Quand, dans le livre de l'Apocalypse, les croyants sont attaqués par le diable, ils « l'ont vaincu par le sang de l'agneau » (Apocalypse 12:11). Je pense que cela pourrait être le cas dans le jardin de Gethsémané. Le diable faisait le pire, essayant de tuer Jésus. Mais quand il a vu le sang que Jésus transpirait, il s'est retiré dans l'obscurité. Rappelez-vous de cela lorsque vous êtes grandement tenté. Invoquez le sang ! Invoquez le sang ! Invoquez le sang de Jésus Christ !

Le conflit a pris fin dans le Jardin. De là, Jésus est allé à la croix avec grande dignité et assurance. Satan a brisé le talon de Christ, mais maintenant, Christ a meurtri la tête de Satan. Sur la Croix, le Seigneur a baissé la tête et s'est écrié, « Tout est accompli » (Jean 18:30). La tête de Satan a été meurtrie. Il est maintenant un ennemi vaincu. Il peut encore faire le mal sur la terre, mais jamais plus il ne peut vaincre Christ. Par l'effusion de Son Sang et par Sa résurrection d'entre les morts, Jésus a brisé la puissance de Satan. Quand Il a versé Son Sang précieux sur la Croix et s'est relevé d'entre les morts, chair et os, Il a écrasé la tête du diable. Il a cassé la puissance du diable quand Il remporté la victoire sur le péché, l'enfer et la tombe ! Lorsque vous êtes harcelé et testé par la puissance de Satan, ne désespérez pas, mon ami chrétien, votre ennemi est un ennemi vaincu, un ennemi confus et un ennemi conquis !

Jésus brise toutes les entraves,
   Jésus brise toutes les entraves,
Jésus brise toutes les entraves,
   Et Il me rend libre !
« Jesus Breaks Every Fetter » (Jésus brise toutes les entraves)
      par Janie West Metzgar, 1927.

Si vous êtes un chrétien, vous ne devez pas craindre Satan. Il est un adversaire brisé, un ennemi condamné, et qui ne peut plus mordre ! Il peut vous inquiéter et vous harceler, mais il ne peut plus vous détruire ! Christ, le Briseur, vous a précédé. Maintenant, il vous suffit de lutter contre un ennemi qui est déjà vaincu. Ceci est pour les chrétiens. Mais il y a quelque chose d'autre pour vous, qui êtes encore perdus.

II. Deuxièmement, Jésus brise le cœur des pécheurs.

Le cœur des pécheurs perdus est très dur. Je prêche sur le péché, l'enfer et le jugement dernier. Le pécheur tremble un instant – mais avant même qu'il n'ai quitté le bâtiment de l'église, il a déjà essuyé ses larmes. Il sourit et il rit dès qu'il atteint le parking, et se précipite pour commettre de nouveaux péchés à peine une heure ou deux plus tard ! La Loi et les terreurs de l'enfer n'ont fait seulement qu'endurcir son cœur.

À d'autre moment je prêche sur l'amour de Dieu, ou le pardon par la mort substitutive du Sauveur pour la rançon de nos péchés. Je prêche parfois jusqu'à ce que mes yeux soient remplis de larmes. Je prêche sur la souffrance de Jésus en Croix, ou sur Son précieux Sang dans le Ciel. Encore une fois, votre cœur est ému. Mais très vite il devient aussi indifférent que jamais, et vous vous retrouvez en train de chanter et de rire avec vos amis, alors que vous vous éloignez de notre église !

Certains d'entre vous ont une mère qui pleure pour vous quand elle prie, et pourtant, votre cœur reste insensible. D'autres ont un père qui les avertit, mais cela ne change pas votre cœur. Certains d'entre vous se sont assis plusieurs fois devant notre pasteur adjoint, le Dr Cagan. Il vous a regardé de ses yeux bleus perçants tout en plaidant avec vous de faire confiance à Jésus. Mais vous avez refusé. Vous avez quitté votre chaise et vous vous êtes éloigné comme s'il s’agissait d’une personne ignorante et sans importance ! Mais cet homme est titulaire de deux doctorats, l'un en mathématiques et l'autre en apologétique et religion. Il détient aussi une maîtrise de Talbot Theological Seminary ! Il a près de 40 ans d'expérience à conseiller les pécheurs perdus. Et pourtant, vous croyez encore qu'il n'a rien d'important à vous dire ! Vous vous levez et sortez de la salle de conseils et de prière rapidement – et vous oubliez bien vite tout ce qu'il vous a dit !

Quand je me lève pour prêcher un sermon, je sais déjà qu’il y aura ceux qui ricanent et se moquent de tout ce que je vais dire – moins pourtant, depuis que je suis plus âgé. Mais quand j'étais jeune, ils se sont souvent moqués de moi. Il y a en encore certains qui viennent avec une étrange lueur dans les yeux, en pensant, « Qui donc est cet homme ? Comment me sonde-t-il comme ça ? » Ils sentent que ce que je dis est vrai, mais ils ne voudront pas s’humilier pour que la vérité les change et les attire à Jésus.

J'ai passé plus des trois quarts de ma vie dans une étude profonde du christianisme et de la conversion. J'ai reçu trois doctorats et j'ai écrit plusieurs livres sur la conversion, mais vous me regardez et vous pensez, « Qu’est-ce qu'il en sait, lui ? »

Mais quand Jésus le « Briseur » vient à vous, avant que le Dr. Cagan et moi-même le fassions, le travail de briser le cœur du pécheur est facile ! Nous n'avons pas été en mesure de briser leurs cœurs mais Jésus, Lui, les a brisés ! Je pensais tout à l'heure à une très belle jeune fille, qui est toujours venue dans la salle de prière et de conseils, avec un regard disgracieux et dur. Mais un soir, elle est venue et son regard n'était plus dur, mais brisé. Jésus, le Briseur des cœurs endurcis, était venu à elle. Et alors, il n'a fallu qu'une minute ou deux pour la conduire au Sauveur ! Jésus, le « Briseur », avait adouci son cœur avant même que je n'ai parlé avec elle ce soir-là !

Jésus brise toutes les entraves,
   Jésus brise toutes les entraves,
Jésus brise toutes les entraves,
   Et Il me rend libre !

III. Troisièmement, Jésus brise les chaînes du péché.

Il y a quelqu'un assis dans l'église ce matin qui est encore dans ces chaînes. Il ne le sait pas. Il pense qu'il est libre. Mais il est prisonnier. Il pense qu'il est libre d'aller où il veut. Mais il n'a pas plus de liberté qu'un condamné. Il peut seulement marcher autour et autour de sa cellule de prison et regarder à travers les barreaux de la fenêtre. Donc, certains d'entre vous ici ce matin sont assis, et vous êtes déjà condamnés, parce que vous refusez de venir à Christ.

Après de longues années d'expérience, un prédicateur peut souvent dire ceux qui sont liés par la pornographie. Ils ont un certain regard furtif, salace, qui trahit l'acte immonde qui les tient dans ces chaînes. Souvent un prédicateur peut dire ceux qui sont asservis par l'alcool ou la drogue ou encore d'autres vices. Il peut même dire ceux qui sont très fiers, au cou raide d'orgueil. Et très souvent, de par ses longues années d'expérience, un prédicateur peut dire ceux qui sont liés par les chaînes du désespoir. Il n'a pas à demander. Il le sait simplement – comme un vieux médecin qui peut dire quel est le problème d'un patient rien qu'en le regardant.

Mais Jésus est le « Briseur ». Charles Wesley a dit,

Il brise la puissance du péché annulé,
   Pour libérer totalement le pécheur !
Son Sang peut purifier le pécheur le plus vil.
   Le Sang du Sauveur est mon seul recours,
Par Son Sang, Il me donne le salut !
« O For a Thousand Tongues » (O par mille langues)
      par Charles Wesley, 1707-1788).

Esclaves ! Esclaves ! ESCLAVES ! Christ m'a instruit de vous dire qu'Il peut vous rendre libre ! Il vient, il vient, le Briseur de chaînes vient vers les pécheurs ! Il peut vous libérer du péché qui vous harcèle. Il peut vous libérer de cette habitude qui vous asservit ! Il peut vous libérer du doute et de la crainte qui vous ont gardé prisonnier !

Il y a quelque temps, une dame âgée m’a dit, « Vous n'obtiendrez jamais de moi de venir deux fois à l'église tous les dimanches ! » Mais bientôt Jésus, le Briseur, l'a libéré de ces chaînes tenaces et elle est là dans l'église, non seulement deux fois le dimanche, mais la plupart des samedis également. Puis, elle a ensuite protesté maintes et maintes fois qu'elle était déjà sauvée, bien qu'elle ne le fût pas. Mais bientôt, Jésus, le Briseur, est venu et a libéré son esprit des chaînes de Satan. Alors, nous avons vu avec quelle facilité et quelle rapidité elle s'est approchée de Jésus et a été sauvée.

Son Sang, versé à la Croix, peut vous purifier de tout péché. Il est ressuscité des morts pour vous donner la vie éternelle. Venez à Lui dès maintenant ! Si vous désirez parler avec nous pour être sauvé par Jésus, veuillez vous lever maintenant et aller vers le fond de l'auditorium. Dr. Chan, voulez-vous prier pour quelqu'un qui voudrait être sauvé ce matin. Amen !

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le Sermon lue par Mr. Abel Prudhomme : Michée 2:12-13.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« O For a Thousand Tongues » (Ô, que par mille langues)
par Charles Wesley, 1707-1788).
« Jesus Breaks Every Fetter » (Jésus brise toutes les entraves)
par Janie West Metzgar, 1927.


GRANDES LIGNES DE

LE BRISEUR

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Le briseur est monté devant eux ; ils ont démoli, et ont passé par la porte, et sont sortis par elle ; et leur roi passera devant eux, et le Seigneur est sur la tête de chacun d'eux » (Michée 2:13).

(Michée 2:12 ; Apocalypse 19:11-16).

I.   Premièrement, Jésus a brisé le pouvoir de Satan. Genèse 3:15;
Matthieu 4:11; Luc 22:44, 43; Apocalypse 12:11; Jean 19:30.

II.  Deuxièmement, Jésus brise le cœur des pécheurs.

III. Troisièmement, Jésus brise les chaînes du péché.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).