Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




MARCHER DANS LE FEU AVEC LE FILS DE DIEU !

WALKING THROUGH THE FIRE WITH THE SON OF GOD !
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 29 décembre 2013

« Il répondit et dit, ‘Voici, je vois quatre hommes déliés, marchant au milieu du feu, et ils n’ont aucun mal ; et l’aspect du quatrième est semblable au Fils de Dieu’ » (Daniel 3:25).


Je vais commencer ce sermon dans le sens contraire de ce qui se fait habituellement. En faculté de théologie, on nous a enseigné de commencer un sermon par quelque chose de spectaculaire, dans le but d'attirer l'attention des gens. Au contraire, je ne vais pas suivre les règles habituelles de l'homilétique, mais je vais plutôt vous donner une leçon d'herméneutique. L’homilétique et l’herméneutique – je pense que peu d’entre vous connaissent ces termes et au risque de vous ennuyer, je voudrais les définir pour vous. L'homilétique se réfère à l'étude de la prédication. C'est l'étude de la préparation d’un sermon et de sa prédication. L'herméneutique est l'étude de comment, ou de quelle manière, interpréter la Bible – ou bien si vous voulez tout simplement, les règles d’interprétation des Saintes Écritures. Le Dr. M. R. DeHaan (1891-1965) a donné ces trois règles concernant l'herméneutique :


(1) Toute l'Écriture a une interprétation première.

(2) Toute l'Écriture a plusieurs applications pratiques.

(3) La plupart des passages de l'Écriture ont aussi une révélation prophétique.

(M. R. DeHaan, M.D., Daniel the Prophet, Le prophète Daniel, Kregel
            Publications, réimpression de 1995 , p. 73).


Comme grandes lignes de ce sermon, je vais utiliser les trois règles d'herméneutique du Dr. DeHaan pour interpréter la Bible.

I. Premièrement, toute l'Écriture a une interprétation première.

Nabuchodonosor était le roi de Babylone. Au sixième siècle avant Jésus Christ, il a envoyé ses armées pour assiéger Jérusalem. Ses soldats ont pris en captivité le roi de Juda et l'on déporté dans leur pays. Ils ont saccagé le Temple et ramené à Babylone tous les ustensiles utilisés dans la maison de Dieu. Le roi a également ordonné à ses armées de prendre la plupart des Juifs et de les ramener en captivité à Babylone comme esclaves. Mais Nabuchodonosor a chargé son serviteur Aschpenaz de séparer les hommes les plus intelligents et les meilleurs appartenant à la jeune génération et de leur enseigner la langue chaldéenne et la science babylonienne, ainsi ils seraient à sa disposition dans le palais pour le servir. Quatre de ces jeunes hommes se nommaient Daniel, Schadrac, Méschac et Abed-Nego. Dieu a béni ces quatre jeunes Juifs d'une manière toute spéciale. Quand Nabuchodonosor les a questionné,

« Il les a trouvé les dix fois meilleurs que tous les magiciens et les astrologues qui se trouvaient dans tout son royaume » (Daniel 1:20).

Le roi a appris à faire confiance en leur jugement et les a regardé comme des conseillers. En fait, le roi a fait de Daniel son vice-régent. Ce dernier avait autorité sur toute la ville de Babylone, second seulement au roi lui-même. Le roi a aussi donné les charges les plus élevées à Schadrac, Méschac et Abed-Nego pour gouverner sous la direction de Daniel.

Un jour le roi a fait une immense statue d'or le représentant, haute de 90 pieds (28m env.) pour que le peuple l'adore. Tous les dirigeants de Babylone ont été appelés devant la statue. Le héraut du roi a proclamé haut et fort que tous ceux qui ne s'inclineraient pas, ni n'adoreraient l'idole « seraient jetés dans une fournaise ardente » (Daniel 3:11). Schadrac, Méschac et Abed-Nego adoraient le Seigneur Dieu, Jéhovah, le Dieu d'Israël. Ainsi, ils ont refusé de se prosterner devant l'idole du roi.

Les astronomes de Chaldée, déjà très jaloux de ces jeunes Juifs, sont allés dire au roi :

« Ces hommes-là, ô roi, n’ont pas tenu compte de toi ; ils ne servent pas tes dieux, et n’adorent pas la statue d’or que tu as érigée » (Daniel 3:12).

Nabuchodonosor a été indigné et fort en colère. Il a fait venir ces hommes, Schadrac, Méschac et Abed-Nego et leur a dit que s’ils ne s'inclinaient pas devant son idole, il les ferait jeter dans une fournaise ardente. Leur réponse au roi est un classique. Notre diacre, M. Mencia, savait combien j'aime leur réponse, et il en a fait faire une plaque qui se trouve depuis plusieurs années sur mon bureau, ici à l’église. Voilà ce qu’ils ont répondu au roi,

« S’il en est ainsi, notre Dieu, que nous servons, peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ta main, ô roi. Mais sinon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as dressée » (Daniel 3:17, 18).

« Notre Dieu est capable de nous délivrer, mais s'Il choisit de ne pas le faire, nous n'adorerons toujours pas ton idole ! »

Le roi était furieux d'une telle réponse, et il a ordonné à ses serviteurs de chauffer la fournaise encore plus fort. Puis il a commandé à ses soldats de prendre les trois Juifs et de les jeter dans le feu ardent. Puis le roi a regardé par l’orifice de la fournaise. Et il a été très étonné de ce qu'il a vu ! Il a dit,

« Voici, je vois quatre hommes déliés, marchant au milieu du feu, et ils n’ont aucun mal ; et l’aspect du quatrième est semblable au Fils de Dieu » (Daniel 3:25).

Le roi les a fait sortir de la fournaise. Il a béni leur Dieu, le Dieu d'Israël. Il a dit que Dieu avait envoyé « son ange et délivré ses serviteurs qui s’étaient confiés en lui » (Daniel 3:28). De plus, Nabuchodonosor a restauré ces trois hommes dans leur ancienne fonction. Le roi a également promulgué un décret disant que personne ne pouvait parler contre le Dieu d'Israël, et a ajouté, « il n'y a pas d'autre Dieu qui puisse délivrer de cette sorte » (Daniel 3:29).

Voici l'une des premières interprétations de ces versets. Mais il y a d’autres encore !

II. Deuxièmement, l'Écriture a plusieurs autres applications pratiques.

« Une interprétation, mais de nombreuses applications » – c'est la règle de l'herméneutique – la science pour expliquer la Bible. Je peux penser à beaucoup d'autres applications importantes de ce récit.

La première application, bien sûr, s'adressait aux autres Juifs qui avaient été déportés à Babylone. Ils ont été tentés de s'assimiler aux autres, de se fondre dans la culture païenne autour d'eux et de cesser d'être le peuple de Dieu. Les récits de Daniel dans la fosse aux lions et des trois Hébreux dans la fournaise ont été donnés premièrement pour enseigner les Juifs en captivité à Babylone qu'ils ne devaient pas abandonner leur héritage et leur foi.

Mais ce récit s'applique également aux chrétiens. Nous vivons dans une époque où l'apostasie s'étend de plus en plus dans nos églises évangéliques. J'ai vu, au cours ma vie, que nos églises ont renoncé à leurs réunions de prière en milieu de semaine et ont arrêté leurs services du soir. J'ai vu la prédication évangélique, en fait la véritable prédication, disparaître de la quasi-totalité de nos églises. Les hommes donnent des études bibliques mièvres, plutôt que de prêcher des sermons, même dans nos églises fondamentales. J'ai constaté que les églises ont rejeté leurs livres de chants et les grands hymnes de notre foi. Je les ai vu les remplacer par des chants superficiels qui n'ont rien pour nourrir l'âme. J'ai vu des pasteurs échanger leurs cravates contre des chemises de sport quand ils prêchent et demander à leurs membres de les appeler par leur prénom. La puissance et la dignité de la chaire sont devenues une chose du passé. Je les ai vu laisser leurs jeunes aller et venir dans l'église, les garçons en T-shirts et les filles en mini-jupes. Les jeunes gens dans nos églises aujourd'hui ressemblent plus à des proxénètes, des prostituées et des toxicomanes que des baptistes fondamentaux ! Nous sommes en train d'être assimilés. Nous sommes en train d'être engloutis par le monde. Nous devenons tellement comme le monde que vous ne pouvez plus faire la différence entre un évangélique et un non chrétien ! Oui, c'est aussi grave ! Les trois Hébreux, dans le livre de Daniel, nous disent, « Non, nous ne seront pas assimilés. Nous travaillerons avec le monde, nous irons à l'école avec le monde et nous serons polis avec le monde. Mais nous irons seulement jusque là – et pas plus loin – quoi qu'il en coûte ! »

« S’il en est ainsi, notre Dieu, que nous servons, peut nous délivrer ... Mais sinon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as dressée » (Daniel 3:17, 18).

Nous nous lèverons et nous défendrons la Bible quand elle est attaquée. Nous répondrons aux professeurs d'université qui essaient de nous faire avaler de force leurs notions d'évolution et d'athéisme. Nous n'assisterons pas au traditionnel Défilé des Roses (Rose Parade in Pasadena), et nous n'en regarderons même pas 5 minutes, tant qu'ils y mettent de la propagande anti-chrétienne sur un de leurs corsos fleuris. Nous ne regarderons plus jamais la Défilé des Roses tant qu'ils présentent des corsos fleuris qui attaquent et rejettent le fondement biblique de notre foi ! Et si cela doit nous causer des problèmes – et bien tant pis!

« Mais sinon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as dressée » (Daniel 3:17, 18).

Et nous disons à un monde perdu, « Nous n'assisterons pas aux danses de vos écoles ! Nous ne fumerons pas votre marijuana, même si c'est légal ! Nous n'irons pas regarder votre pornographie ! Nous ne suivrons pas votre exemple pour avorter nos bébés ! Nous ne manquerons pas l'église pour aller à vos soirées ! Jamais ! Jamais ! Jamais ! Nous ne ferons jamais ces choses! »

« Notre Dieu, que nous servons, peut nous délivrer ... Mais sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as dressée ! »

Jamais ! Jamais ! Jamais ! Jamais ! Jamais ! Jamais !

La foi de nos pères ! Vivante à toujours
   En dépit du donjon, du feu et de l'épée :
Ô combien nos cœurs battent en un hymne de joie
   Chaque fois que nous entendons ce mot glorieux !
La foi de nos pères ! Sainte foi !
   Nous te serons fidèles jusqu'à la mort !
« Faith of Our Fathers » (Foi de nos pères) par Frederick W. Faber, 1814-1863.

Nous marcherons dans la fournaise ardente avec le Fils de Dieu ! Nous marcherons à travers ce feu même si Dieu nous permet d'en brûler ! Nous ne nous prosternerons pas devant vos dieux du sexe, de la pornographie, des drogues et du matérialisme. Nous marcherons dans la fournaise ardente avec le Fils de Dieu !

Foi de nos pères ! Sainte foi !
   Nous te serons fidèles jusqu'à la mort !

Puis il y a aussi une application pour ces chrétiens qui passent par de lourdes épreuves. Que personne ne vous dise que la vie d'un vrai chrétien est toujours facile. Christ nous a dit,

« Quiconque veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, et qu’il prenne sa croix, et qu’il me suive » (Matthieu 16:24)

Et l'apôtre Paul a dit : « C'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu » (Actes 14:22). Si vous êtes un vrai disciple de Christ, vous traverserez de nombreuses épreuves. Mais Jésus a dit :

« Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous injurient, et qu'ils vous persécutent, et disent toute sorte de mal faussement contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez extrêmement joyeux, car grande est votre récompense dans le ciel ; car on a ainsi persécuté les prophètes qui étaient avant vous » (Matthieu 5:11-12).

Qu'importe les épreuves et les tribulations que vous traversez, Jésus a dit : « Jamais je ne te laisserai, ni ne t’abandonnerai » (Hébreux 13:5). N'oubliez pas qu'il y avait un quatrième homme dans la fournaise ardente avec ces trois Hébreux « et la forme du quatrième est comme celle du Fils de Dieu » (Daniel 3:25). Jésus, le Fils de Dieu, était avec eux dans cette fournaise de feu ! Jésus était là, dans Sa forme pré-incarnée, qui les accompagnait dans le feu, sains et saufs. Ayez confiance en Lui, et Il vous mènera en toute sécurité à travers les épreuves de la fournaise de cette vie. Le grand hymne de notre foi met ces mots dans la bouche de Jésus, et à juste titre !

Lorsque les épreuves ardentes croisent ton chemin,
   Ma grâce est toute-suffisante pour te sustenter ;
Les flammes ne te toucheront pas ; elles ne sont désignées
   Que pour consumer ce qui est mauvais en toi et affiner ton or. »
« How Firme a Foundation! » (Quelle ferme Fondation !) Auteur inconnu.

Mais le Dr. DeHaan nous donne un dernier point d'herméneutique.

III. Troisièmement, la plupart des passages de l'Écriture ont aussi une révélation prophétique.

Le Dr. DeHaan l'a énoncé correctement quand il a déclaré que « Les trois jeunes Hébreux sont la représentation d'Israël parmi les païens. Jetés dans la fournaise de l'affliction et de la persécution, ils doivent périr, selon les normes des hommes, mais par miracle ils sont préservés de la haine raciale [antisémitisme] et de la persécution, même dans la fournaise ardente, car ils sont le peuple de l'Alliance de Dieu et seront un jour merveilleusement délivrés et exaltés parmi les nations » (DeHaan, ibid., p. 73-74).

À un certain moment, chaque nation païenne a persécuté les Juifs. L'Égypte, Babylone, la Grèce, Rome, l'Espagne, la France, la Russie et l'Allemagne – chacune d'elle a persécuté les Juifs et a essayé de les exterminer. Mais elles ont toutes échoué parce qu'Israël est la nation éternelle de Dieu ! Maintenant l'Iran pense qu'ils peuvent détruire Israël ! Ils l'ont dit maintes et maintes fois. Mais je leur dis, « Des nations plus fortes que vous ont essayé d'exterminer les Juifs. Toutes ont échoué – et ainsi en sera-t-il de vous ! « Dieu a toujours été avec Israël dans la fournaise de l'affliction, et Dieu ne leur fera pas défaut maintenant ! Vous voyez, Dieu a fait une alliance avec Abraham, qui ne peut être abrogée. Dieu a dit au patriarche que la terre de Canaan avait été donnée aux Juifs pour toujours ! »

« En ce jour-là, le Seigneur fit une alliance avec Abram, disant : Je donne ce pays à ta semence, depuis le fleuve d’Égypte jusqu’au grand fleuve, le fleuve Euphrate » (Genèse 15:18).

« Et je donnerai, à toi et à ta semence après toi, le pays dans lequel tu es un étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle ; et je serai leur Dieu » (Genèse 17:8).

À travers les âges, les Juifs ont été persécutés – souvent par de faux chrétiens, car aucun vrai chrétien ne nuirait jamais au peuple de l'Alliance ! Mais Yashua (Jésus) était bien le quatrième homme dans la fournaise, souffrant avec le peuple juif – et leur donnant enfin un grand triomphe sur les païens ! En fin de compte, la prophétie de l'apôtre Paul va se réaliser en totalité, car il a dit, « Et ainsi tout Israël sera sauvée : comme il est écrit, le Libérateur viendra de Sion, et il éloignera l’impiété de Jacob » (Romains 11:26).

En conclusion, pensons un peu au quatrième homme dans la fournaise, avec nos trois amis hébreux. Nabuchodonosor a déclaré que c'était « un ange » (Daniel 3:28). « Ange » signifie simplement « messager. » Le « Messager du Seigneur » dans l'Ancien Testament représente souvent un aspect de Jésus avant Son incarnation. Par exemple, l'« ange du Seigneur » est apparu à Manoah, le père de Samson. La Bible dit :

« Alors Manoah reconnut que c'était l'ange du Seigneur. Et Manoah dit à sa femme : certainement, nous allons mourir, car nous avons vu Dieu » (Juges 13:21, 22).

Ainsi, l'ange de l'Éternel était Dieu, Jésus, la Deuxième Personne de la Trinité, qui apparaît dans l'Ancien Testament avant Son incarnation dans le sein de Marie.

Et ici, dans Daniel 3:25, le roi a regardé dans la fournaise ardente et a déclaré « la forme du quatrième est comme celle du Fils de Dieu » (Daniel 3:25). Le Dr. J. Vernon McGee a dit, « Je crois vraiment que le quatrième homme dans la fournaise était le Fils de Dieu, le Christ pré-incarné » (J. Vernon McGee, Th.D., Thru the Bible, À travers la Bible, Thomas Nelson Publishers, 1981, volume I, p. 547; note sur Daniel 3:25).

Combien nous voyons bien ici une caractéristique de notre Jésus, qui n'hésite pas à descendre partager la souffrance et le rejet du peuple élu – et en fin de compte les sauver ! Il est descendu du Ciel, dans le sein de la Vierge Marie. Il n'a pas « venu sur la terre » comme « Seigneur des seigneurs et Roi des rois » ce premier Noël, quand Il est né à Bethléem. Mais Il reviendra, dans l'avenir, en tant que Roi des rois - lors de Sa Seconde Venue. Mais Il est descendu en Marie pour nous sauver – tout comme il est descendu dans la fournaise ardente pour sauver ces trois vaillants Hébreux !

Jésus est descendu du Ciel pour souffrir en ce monde, pour sauver Son peuple de la fournaise ardente de l'enfer ! Chacun d'entre nous aurait passé l'éternité dans le « feu qui jamais ne s'éteint. » Mais Jésus est descendu pour souffrir et mourir sur la Croix pour payer le châtiment que nous devaient nos péchés. Dieu a placé tous nos péchés « en son corps sur l’arbre » - la Croix (I Pierre 2:24). Ainsi, Jésus a expié tous les péchés de Son peuple.

Il est resté mort, dans la tombe, durant trois jours. Mais ce premier dimanche de Pâques, très tôt dans la matinée, Jésus est ressuscité physiquement des morts - en chair. Il est maintenant retourné au Ciel, élevé à la droite de Dieu et Il prie pour vous.

Quand vous mettez votre confiance en Jésus, Il vous pardonne vos péchés et vous purifie par Son Sang précieux. Lorsque vous faites confiance à Jésus dans votre coeur, Il vous sauve du péché et vous libère d'une vie perdue et désespérée – juste comme Il a délivré les trois Hébreux de la fournaise ardente ! Amen !

Si vous désirez parler avec nous comment devenir un véritable chrétien, veuillez vous lever et venir maintenant vers le fond de l'auditorium. Le Dr Cagan vous emmènera dans un endroit calme où nous pourrons prier et répondre à toutes vos questions. Dr. Chan, voudriez-vous prier pour quelqu'un qui souhaite faire confiance à Jésus ce matin? Amen !

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Daniel 3:16-25.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« Faith of Our Fathers » (Foi de nos pères) par Frederick W. Faber, 1814-1863.


GRANDES LIGNES DE

MARCHER DANS LE FEU AVEC LE FILS DE DIEU !

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Il répondit et dit, ‘Voici, je vois quatre hommes déliés, marchant au milieu du feu, et ils n’ont aucun mal ; et l’aspect du quatrième est semblable au Fils de Dieu’ » (Daniel 3:25).

I.   Premièrement, toute l'Écriture a une interprétation première, Daniel 1:20;
Daniel 3:11, 12, 17, 18, 25, 28, 29.

II.  Deuxièmement, l'Écriture a plusieurs autres applications pratiques,
Daniel 3:17, 18; Matthieu 16:24; Actes 14:22; Matthieu 5:11-12;
Hébreux 13:5.

III. Troisièmement, la plupart des passages de l'Écriture ont aussi une révélation
prophétique, Genèse 15:18; 17:8; Romains 11:26; Daniel 3:28;
Juges 13:21, 22; I Pierre 2:24.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).