Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




L'ORAGE QUI SE PRÉPARE

THE GATHERING STORM
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 6 octobre 2013

« Mais comme il en était aux jours de Noé, ainsi sera aussi la venue du Fils de l’homme. Car comme dans les jours avant le déluge, on mangeait et buvait, on se mariait et on donnait en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et ils ne réalisèrent rien jusqu’à ce que le déluge arrive et les emporte tous ; il en sera de même à la venue du Fils de l’homme » (Matthieu 24:37-39).


Dans son livre célèbre The Gathering Storm, (L’orage qui se prépare) Winston Churchill raconte comment l'Angleterre était en sommeil pendant que les forces du mal, dans Allemagne d'Hitler, se préparaient à la guerre. L'Angleterre n'était pas prête parce que le pays pensait qu'il y aurait toujours la paix. Seulement Churchill a compris qu'ils étaient sur le bord de la destruction. Personne n'a écouté ses avertissements ! Et ainsi il en est encore de même aujourd'hui. La Bible dit,

« Car lorsqu’ils diront : Paix et sécurité, alors une destruction soudaine viendra sur eux… et ils n’échapperont pas » (I Thessaloniciens 5:3).

L'auteur russe Aleksandr Solzhenitsyn dit, « Les forces du mal ont commencé leur offensive décisive. » Dans un chapitre intitulé « L'obscurité grandissante » le Dr. Edouard Hindson écrit, « Il semble que nous avons commencé à entrer dans ce qui ressemble à l'assaut final contre le christianisme biblique » (Ed Hindson, Ph.D., Final signs, Signes de la fin, Harvest House, 1996, P. 77).

Avant qu'il ne devienne chrétien, Charles Colson était un haut conseiller du Président Nixon. Les médias libéraux l'appelaient « l'homme de main » de Nixon. Après sa conversion, Colson a fait remarquer que l'Empire romain est devenu si corrompu de l'intérieur qu'il est tombé aux mains de barbares illettrés. Il a dit, « l'Église s'est retrouvée seule contre la culture barbare du Moyen Âge » (ibid., P. 78). Mais aujourd'hui les églises elles-mêmes sont devenues si corrompues qu'elles n'offrent que peu d'espoir de sauver notre civilisation. Le Dr. Carl F. H. Henry, un des principaux érudits évangéliques dit, « La désillusion contre le christianisme organisé est croissante ; on peut le voir dans les statistiques qui montrent la baisse de la fréquentation des églises… Une génération entière grandit avec… aucune préoccupation de ce qui éternel… Des sauvages s'agitent dans la poussière d'une civilisation décadente et se glissent déjà furtivement dans l’ombre d'une Église invalide » (Carl F. H. Henry, Ph.D., Twilight of a Great Civilization, Crépuscule d'une grande civilisation, Crossway Books, 1988, P. 17).

Le Dr. Henry écrit, « Les fontaines d’eaux vives des profondeurs sont de nos jours brisées. Les institutions qui ont duré pendant plus de mille ans sont débordées, et… la question devant nous est de savoir si le tissu entier de la civilisation peut survivre » (ibid., p. 16). Il écrit encore, « Les barbares viennent. Nos accomplissements scientifiques peuvent être détournés au profit de ces barbares prêts à déployer leurs actions fourbes et cruelles. Hitler et les nazis ont déjà employé le savoir-faire scientifique pour incinérer des gens par centaines de milliers dans des chambres à gaz très efficaces. Staline et d'autres tyrans totalitaires ont appris, il y a déjà longtemps, que les media de masse à leur solde peuvent asservir des multitudes d'hommes modernes » (ibid.).

Les médias libéraux traditionnels d'aujourd'hui semblent faire juste cela - estampillant leur approbation sur chaque position prise par Barack Obama. Le membre du Congrès Randy Forbes dit, « Les actions de ce président ont été les plus accablantes - en ce qui concerne les libertés religieuses - que n'importe quelle autre administration que j'ai connue ou dont j'ai eu connaissance, dans toute l'histoire de notre pays » (Decision magazine, octobre 2013, P. 17). L'évêque Harry Jackson, un des chefs religieux afro-américains les plus importants de notre nation, et un démocrate, a dit qu'Obama est devenu un ennemi du christianisme traditionnel et que le pays « se trouve dans une très grande crise aujourd'hui » (ibid.). Il dit que nous sommes « Une civilisation au bord d'une épouvantable calamité » (ibid., P. 19). Même Bob Woodward, le journaliste libéral, celui qui a mis en marche l'affaire du Watergate, est préoccupé. Il a dit à Bill O' Reilly, le reporter de Fox News, la chaîne de télévision américaine, « il y a une profonde méfiance dans beaucoup de milieux, au sujet de cette Maison Blanche et cela ne vient pas simplement de votre chaîne ou de la droite ou des conservateurs » (ibid., P. 19). Beaucoup d'évangéliques croient que Barack Obama est l'homme le plus dangereux qui n’ait jamais occupé la Maison Blanche. Le magasine Décision de Billy Graham écrit qu'Obama a mis l'Amérique sur « un chemin périlleux » alors que « le président dévalue les principes bibliques et la liberté religieuse » (ibid., article de couverture). Dans ce même magazine, le pasteur Don Wilton, un pasteur baptiste éminent, dit, « Satan veut détruire chaque personne en vie et il le fait en semant le doute, en employant la déception et tous les autres moyens disponibles. Son but est de conquérir, voler, diviser et détruire » (ibid., P. 29).

Ajouté à la détérioration du christianisme en Amérique, on peut nommer la croissance d'un Islam militant. Le mois dernier, 80 églises chrétiennes ont été bombardées par les musulmans, et cela seulement en Égypte. Une de ces églises datait du 4ème siècle ! Ils l'ont fait voler en morceaux, il y a juste quelques jours ! Aujourd'hui, dans le monde entier, les musulmans attaquent le christianisme d'une manière sans précédent. Et l'Iran est sur le point de créer une bombe atomique. Leurs chefs ont, à plusieurs reprises, dit qu'ils détruiraient Israël et les États-Unis. Ils travaillent fiévreusement pour préparer les armes nucléaires.

Un autre grand problème qui se pose à votre génération est la crise écologique. Par exemple, la destruction par l'homme des forêts tropicales d'Amazonie a été appelée par le magazine Time, « Une des grandes tragédies de l'histoire » (18 septembre 1989, pp. 76-80).

Juste mercredi dernier (2 octobre 2013, P. AA1) le Los Angeles Times a fait un article sur le plus grand glacier de Yosemite National Park. On pouvait lire, « Les géologues disent que la plus grande masse de glace du parc est entrée dans la spirale de la mort. » Greg Stock, le géologue du parc, dit, « Nous lui donnons environ 20 ans d'existence - alors le glacier disparaîtra, laissant les débris rocheux derrière lui. » L'article dit que la disparition de ces grandes masses de glace « se produit également dans le reste du monde. Ces glaces sont en diminution, soulevant des questions concernant ce qui se produira ensuite dans le sillage des systèmes écologiques. » Dans les prochaines vingtaines d'années, le réchauffement climatique global changera entièrement notre mode de vie.

Le Dr. Hindson a évoqué un des problèmes le plus effrayant, « Aujourd'hui États-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie, Chine, Israël et Inde possèdent déjà les armes atomiques… et ce n'est qu'une question de temps pour que le désastre inévitable frappe » (ibid., pp. 87, 88).

Beaucoup de scientifiques sont pessimistes en pensant à l'avenir. L'un d'entre eux a dit, « Il est maintenant possible de détruire la race humaine en une seule journée. » Mais un scientifique canadien lui a répondu, « Vous faites erreur. Il est maintenant possible de détruire l'humanité entière en une seule minute » (Billy Graham, The Challenge: Sermons From Madison Square Garden, Le défi : Sermons de Madison Square Garden, Doubleday and Company, 1969, p. 158). La Bible dit,

« Mais le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit; à ce moment-là les cieux passeront avec un grand bruit, et les éléments se dissoudront par la chaleur ardente, la terre aussi, et les œuvres qui sont en elle, brûleront entièrement » (II Pierre 3:10).

Le jour vient. Il est inévitable. « Le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. » Vous ne vous attendez jamais à ce qu'un voleur vienne vous visiter. Mais soudainement il est là - sans avertissement ! Et c'est de la manière-là que le jugement viendra. Les gens ne seront pas préparés ! La grande majorité ne sera pas prête ! « Le jour du Seigneur viendra comme un voleur la nuit. »

Un jour, les disciples sont venus à Jésus sur le Mont des Oliviers, juste en dehors de Jérusalem et Lui ont posé une question, « Quel sera le signe de ta venue et de la fin du monde ? » (Matthieu 24:3). Il ne leur a pas reproché leur question. À la place, Il leur a donné beaucoup de signes de la fin. Ils ont demandé un signe, mais Il leur a donné de nombreux signes « de la fin du monde. » Il a dit qu'il y aurait beaucoup de faux Christs, et beaucoup de faux prophètes. Ce serait un moment de déception spirituelle. Dans nos jours on peut compter les faux « Christs » des cultes, et le faux Christ du libéralisme théologique dans la plupart des grandes institutions où l'on enseigne la théologie. Christ a dit qu'il y aurait des guerres sans fin et des rumeurs de guerres. Depuis la Première Guerre Mondiale, le monde a subi une guerre après l'autre. Les théologiens libéraux ont pensé que le christianisme triompherait et apporterait, au vingtième siècle, une ère de paix sans précédent. Mais leurs espoirs ont été réduits en pièces par la Première Guerre Mondiale, et ses conséquences. Harry Emerson Fosdick, un éminent libéral, a abandonné l'idée d'une utopie chrétienne. Il a dit, « Si la pensée de quelqu'un est dominée par les événements colossaux de notre génération, nous ne pouvons éviter le désespoir. » Ainsi les libéraux qui rejettent la Bible, dans leur désespoir, se sont tournés vers l'existentialisme. Il y a un tel manque d’espérance aujourd'hui que le suicide est maintenant la cause numéro un de la mortalité parmi les jeunes d'âge universitaire ! J'ai lu un article à ce sujet juste la semaine dernière. Christ a également dit qu'il y aurait des famines, et des pestilences, et des tremblements de terre, qui iraient en se multipliant alors que notre âge prend fin. Il a aussi dit que les chrétiens « seraient haïs par toutes les nations à cause de Mon Nom. » Il a même dit que les chrétiens qui professent leur foi se trahiraient et se détesteraient les uns les autres. Il a dit que l'anarchie et le péché deviendraient si effrénés que l'amour des chrétiens les uns pour les autres se refroidirait grandement. Mais Christ a également dit que l'Évangile « serait prêché sur toute la terre comme un témoin à toutes les nations ; et alors viendrait la fin. » Et Christ a donné un grand signe de cette fin en disant,

« …Comme il en était aux jours de Noé, ainsi sera aussi la venue du Fils de l’homme. Car comme dans les jours avant le déluge, on mangeait et buvait, on se mariait et on donnait en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et ils ne réalisèrent rien jusqu’à ce que le déluge arrive et les emporte tous ; il en sera de même à la venue du Fils de l’homme » (Matthieu 24:37-39).

Alors les disciples ont demandé à Christ un signe de Sa venue et de la fin du monde. Il leur a donné de nombreux signes. Il leur a dit que la période de la fin serait semblable à l'époque de Noé, avant la grande inondation, le Déluge. « Mais comme il en était aux jours de Noé, avant le déluge, ainsi sera aussi la venue du Fils de l’homme. » (Matthieu 24:38, 39). Il leur a dit que comme il en était au temps de Noé, ainsi il en serait à l'heure de la fin. Le Dr. M. R. DeHaan, un professeur très respecté de la Bible, a donné un certain nombre de signes caractéristiques des jours de Noé. Voici six des signes qu'il a donnés :

1.   C'était un temps d'apostasie religieuse.
2.   C'était un temps de voyages et de communications dans le monde entier.
3.   C'était un temps d’urbanisation.
4.   C'était un temps de polygamie et d'excès sexuels.
5.   C'était un temps dominé par de la musique débridée.
6.   C'était un temps de violence sans précédent.
      (M. R. DeHaan, M.D., The Days of Noah, Les jours de Noé,
       Zondervan Publishing House, édition de 1979, p. 41).

Je n'ai pas le temps d'entrer dans des explications détaillées sur tout cela. Je vous donnerai simplement un paragraphe sur les jours de Noé pris dans un sermon de Billy Graham, prêché au Madison Square Garden en 1969. Je me rappelle regarder ce sermon à la télévision. Il disait,

La Bible enseigne que vers la fin de notre âge, nous entrerons dans un temps de périls, de guerres, de destruction, d'anarchie et d'immoralité si grand que Dieu devra intervenir et tout arrêter… (Billy Graham, « The Day to Come, Le Jour à venir » ibid., p. 164).

En parlant des jours de Noé, la Bible nous dit que,

« Et le Seigneur vit que la perversité de l’homme était grande sur la terre, et que toute l’imagination des pensées de son cœur n’était que continûment mauvaise. Et le Seigneur dit : J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé » (Genèse 6:5, 7).

« Et ils ne réalisèrent rien jusqu’à ce que le déluge arrive et les emporte tous ; il en sera de même à la venue du Fils de l’homme » (Matthieu 24:39). J’aimerais que vous vous concentriez sur ces mots de Christ, « … le déluge arrive (arriva) et les emporte (emporta) tous. »

Il n'y aura pas de déluge à la fin de cet âge. Le monde tel que nous le connaissons se terminera quand Dieu déversera Sa colère dans la « la coupe du vin de l'ardeur de sa colère » Apocalypse 16:1 - 21. « L'ardeur [de la colère] de Dieu » sera versée sur ce monde mauvais à ce moment-là (Apocalypse 16:19). Le monde ne sera pas prêt pour ce jugement terrible. Ils seront tous aussi peu préparés qu'ils ne l'étaient au jour de Noé, quand « le déluge arriva et les emporta tous » (Matthieu 24:39). Je voudrais que vous fassiez attention à trois choses au sujet de ce texte, pris dans le sermon du grand Spurgeon sur le « Déluge de Noé. »

I. Premièrement, « … Le Déluge arriva, et les emporta tous. »

La destruction du Déluge a rayé de la surface de la terre tout être humain qui n'était pas sauvé. Tous ont péri noyés dans un tombeau aquatique. Pas une seule personne non sauvée n'a été épargnée. « Le Déluge arriva et les emporta tous » (Matthieu 24:39). Ceux qui étaient très riches ont été engloutis dans les eaux en colère. Les pauvres n'ont pas échappé non plus. Non, « le Déluge arriva et les emporta tous dans les flots. » Les savants, les gens instruits n'ont pas été épargnés. Les ignorants ont subi le même sort. Je vous le dis : ni la connaissance, ni l'ignorance ne peuvent vous sauver au jour prochain de la colère de Dieu !

Quand Noé construisait l'arche, c'était le plus grand bateau qui n'ait jamais vu le jour en ce temps-là. C'était un navire énorme. Il était l'une des merveilles du monde de cette époque. Noé l'a construit sur la terre ferme, loin de tout fleuve et de toute mer. Venant de partout dans le monde, les gens sont accourus pour le voir, comme on vient à Disneyland aujourd'hui. Je peux les imaginer traiter Noé de fou. Bon nombre d'entre eux ont voyagé de grandes distances pour voir cette arche gigantesque. Et quand ils venaient, Noé leur prêchait la venue du prochain Déluge. La Bible l'appelle, « un prédicateur de droiture » (II Pierre 2:5). Mais ils n'ont pas été convertis par sa prédication. Non seulement ils lui ont tourné le dos quand il leur a prêché, mais ils l'ont également ridiculisé. Pourtant… « le Déluge arriva, et les emporta tous. » Quand le jugement viendra, aucune raillerie ne sera plus possible. Quand vous tomberez dans les flammes de l'Enfer, vous souhaiterez avoir écouté l'Évangile et mis votre confiance en Christ. Mais il sera trop tard. Votre incrédulité vous sera peut être finie, mais alors il sera éternellement trop tard pour être sauvé, comme il l'a été pour ceux-là quand « le Déluge arriva, et les emporta tous. »

II. Deuxièmement, quand le Déluge arriva, ils étaient seulement préoccupés par les choses de ce monde.

Ils étaient tellement pris par les choses de cette vie qu'ils n'étaient pas préparés pour l'éternité. Christ a dit,

« Car comme dans les jours avant le déluge, on mangeait et buvait, on se mariait et on donnait en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche » (Matthieu 24:38).

Ils ne se préoccupaient que de manger, se marier et s'enivrer.

Nous aurons un beau mariage ici à l'église ce soir à 17h30. Puis nous aurons ensuite un banquet. Il n'y a rien mal à cela. Mais c'étaient les seules choses auxquelles ils pensaient au temps de Noé. Ils ont pensé uniquement aux choses de cette vie. Ils n'ont eu aucune considération pour l'éternité, pour le salut de leurs âmes. Ils étaient comme certains d'entre vous, qui pensent que c'est une perte de temps de venir à l'église chaque dimanche. J'entends des étudiants d'université, qui viennent visiter notre église et disent qu'ils doivent étudier le dimanche. Chaque jeune personne de notre église est au lycée ou à l'université. Pourtant ils savent qu'ils ont tout le temps d'étudier s'ils l'utilisent sagement. À chaque service, nous vous donnons une feuille avec 12 points sur la façon d'étudier. Si vous les suivez, vous aurez tout le temps nécessaire pour être à l'heure à l'église chaque dimanche, et toujours obtenir la note la plus élevée dans vos classes. Moi-même j'ai fait l'université en cours du soir, tout en travaillant quarante heures par semaine le jour. Mais je n'ai jamais manqué l'église pour étudier. Et Dieu m'a béni pour Lui donner la première place. Avant d'avoir décidé d'aller à l'église à chaque service, j'étais un piètre étudiant. Mais alors, j'ai pris l'engagement de venir à l'église chaque dimanche matin et chaque dimanche soir. Après avoir pris cet engagement pour Christ, ma moyenne était toujours avec la note la plus élevée quand j’étais à Cal State L.A, quoique j'aie travaillé à plein temps le jour, et que j'aie pris 3 ou 4 classes en cours du soir tous les trimestres ! Jésus a dit,

« Cherchez d'abord le royaume de Dieu, et sa justice ; et toutes ces choses vous seront ajoutées en plus » (Matthieu 6:33).

Dans ma propre vie j'ai expérimenté que la promesse de Christ est vraie. J'ai mis Dieu d'abord en étant à l'église chaque dimanche matin et chaque dimanche soir, et Dieu m'a aidé à avoir les meilleures notes à l'université. Mon fils Leslie était un étudiant de haut niveau en comptabilité à Cal State Northridge. Il a été le premier de sa classe constamment, et a été honoré en étant choisi pour donner le discours d'introduction à la cérémonie de remise des diplômes. Il est toujours venu à l'église chaque dimanche matin et chaque dimanche soir. Si nous mettons Dieu d'abord dans nos vies en ne manquant jamais l'église, Christ a promis que la bénédiction de Dieu reposerait sur nos vies !

Mais les gens, au jour de Noé, et aujourd’hui, pensent que c’est une sottise. Ils pensent qu'ils doivent passer des centaines d'heures à jouer à des jeux vidéo et regarder des films violents, stimulants sexuellement. Pour eux, c'est bien plus important que de mettre Dieu d'abord en venant à l'église. Mais j'ai lu un article la semaine dernière qui disait que la pornographie crée une dépendance aussi forte qu'une drogue puissante. Une fois que vous êtes accroché, il est pratiquement impossible de vous libérer ! Seulement Christ peut vous rendre libre - et seulement si vous investissez votre vie totalement en Lui ! Ceux qui continuent à rejeter Christ payeront un prix très élevé pour leur matérialisme et leur amour des choses de ce monde. Quand le jugement de Dieu tombera sur le monde ils ne seront pas préparés. Les gens, au jour de Noé, n'étaient pas préparés quand « le Déluge arriva et les emporta tous » (Matthieu 24:39). La Bible dit, « Prépare-toi à rencontrer ton Dieu » (Amos 4:12). Êtes-vous préparé à rencontrer votre Dieu ? Ou serez-vous envoyé en Enfer, où « le feu ne s’éteint pas » ? (Marc 9:44). … « le Déluge arriva et les emporta tous. »

III. Troisièmement, tous ceux qui étaient dans l'arche étaient en sûreté quand le Déluge arriva.

Spurgeon a dit, « Personne n'est tombé hors de cette arche ; personne n'en a été ôté ; personne n'y est mort ; personne n'y a été abandonné pour y mourir. Ils ont tous été préservés dans l'arche… L'arche les a tous préservés, et ainsi Jésus gardera tous ceux qui sont en Lui. Ils seront éternellement en sûreté. Aucun d’eux ne périra, ni aucun ne les enlèvera de Sa main » (C. H. Spurgeon, Noah’s Flood, Le déluge Noé, The Metropolitan Tabernacle Pulpit, Pilgrim Publications, réimprimé en 1976, volume XIV, p. 431).

L'arche de Noé est un type, ou illustration, du salut en Christ. Nous le lisons dans Hébreux 11,

« Par la foi, Noé, étant averti par Dieu des choses qui ne se voyaient pas encore, poussé par la crainte, prépara une arche pour le salut de sa maison… » (Hébreux 11:7).

Noé et sa famille ont été sauvés parce qu'ils sont entrés dans l'arche de la sûreté avant que le jugement du Déluge n'ait détruit le monde. Étant donné que la famille de Noé l'avait suivi dans l'arche, eux aussi ont été épargnés. La Bible dit que Dieu,

« … n’a pas épargné l’ancien monde, mais a sauvé Noé… faisant venir le déluge sur le monde des impies » (II Pierre 2:5).

Les anciens commentateurs disent que l'arche était une image de l'Église. Cette notion est généralement rejetée aujourd'hui, mais je pense que ces anciens avaient un bon point. Au troisième siècle le disciple Cyprian (200-258) disait, « II n'y a aucun salut en dehors de l'Église. » Jean Calvin, le grand réformateur, a dit la même chose. Je pense qu'ils avaient tous deux un point. Le Dr. A. W. Tozer (1897-1963) a dit, « Il ne peut être aucun service acceptable pour Dieu dans cet âge-ci qui ne soit pas au centre de l'église, ni n'en jaillisse… Celui qui dédaigne l'église locale dédaigne le corps du Christ » (A. W. Tozer, D.D., The Vital Place of the Church, La place essentielle de l'église, dans « God Tells the Man Who Cares, Dieu parle à l'homme qui est concerné », cité dans Warren W. Wiersbe, The Best of A. W. Tozer, Le meilleur de l'A. W. Tozer, Baker Book House, 1978, pp 65, 66).

Ainsi, dans un sens, l'arche est une illustration de l'Église. Je dis, « dans un sens, » parce que vous pouvez aller à l'église et ne pas être sauvé. Beaucoup de gens qui vont à l'église ne sont pas de véritables chrétiens.

Je suis tout à fait sûr qu'un grand nombre de personnes encore perdues, peut-être même des milliers, sont venus voir l'arche. Et je suis également sûr que plusieurs de ces gens sont réellement entrés dans l'arche. Ils ont assurément marché dans toute la structure, regardant les diverses salles, visitant de haut en bas, d'un étage à l'autre. Mais ils ne se sont pas commis à la sûreté de l'arche. Ils sont venus et ils sont repartis. Parfois ils étaient là, et d'autres fois ils n'étaient pas là. Ils n'étaient pas dans l'arche quand le Déluge est venu, et ainsi ils ont péri.

Entrer dans l'arche, et y demeurer, est l'illustration d'une personne non sauvée qui pénètre dans l'église, faisant confiance à Jésus Christ, et demeurant en Lui. La Bible NIV (Nouvelle Version Internationale) traduit les mots de Christ dans Jean 15:6 comme ceci, « Si vous ne demeurez pas en moi, vous êtes comme une branche qui est jetée au loin…dans le feu, pour être brûlée. » Ainsi, seulement ceux qui viennent totalement à Christ, et restent en Lui, sont sauvés.

Habituellement les gens viennent à l'église avant qu'ils ne prennent l'Évangile sérieusement et soient sauvés. C'est la manière classique pour les gens de venir au salut, du moins avant que l'apostasie d'aujourd'hui n’ait produit la confusion que l’on voit partout. Plusieurs d'entre vous sont ici dans l'église, mais n'ont pas encore fait confiance à Jésus. Puis-je vous le dire à vous, aussi fort que possible - le fait d'aller à l'église ne vous aidera pas quand le jour du jugement viendra. Jésus a parlé d'un homme qui est venu dans l'église visible, mais n'avait aucun vêtement de mariage. Le roi a dit à cet homme, « Comment es-tu entré ici sans avoir un vêtement de mariage ? Et il fut incapable de répondre… Alors le roi dit aux serviteurs : ‘Liez-le, pieds et mains, emportez-le, et jetez-le dans les ténèbres de dehors’ ; là seront les pleurs et les grincements de dents » (Matthieu 22:12, 13). Vous ne pouvez obtenir un « vêtement de mariage » uniquement qu’en faisant confiance à Jésus. Si vous refusez de venir à Lui, vous n'avez aucun espoir d'échapper aux jugements qui sont sur le point de tomber sur ce monde. Si vous refusez de venir à Jésus vous n'échapperez pas aux flammes éternelles de l'Enfer.

Je suis certain qu'il devait y avoir quelques charpentiers et ouvriers non sauvés, et ingénieurs primitifs, qui ont travaillé avec Noé pendant que l'arche se construisait. Mais ils n'ont pas fait confiance à l'arche. Ils connaissaient tout à son sujet. Mais ils ne lui ont pas fait confiance. Ils étaient comme certains d'entre vous, qui viennent à l'église mais ne viennent pas à Jésus. Je vous avertis, si vous venez à l'église, mais refusez de faire confiance à Jésus, vous serez vraiment très choqués quand Il vous enverra loin de Lui, dans les flammes de l'Enfer. Christ Lui-même a dit,

« Beaucoup me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur… n’avons-nous pas fait beaucoup d’œuvres merveilleuses en ton nom ? Et alors je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l’iniquité » (Matthieu 7:22, 23).

Jésus est mort sur la Croix pour payer le prix de votre péché. Mais si vous refusez de lui faire confiance, vous serez en dehors de l'arche du salut quand le jugement viendra. Jésus a versé Son Sang pour vous laver de tout péché. Mais si vous ne Lui faites pas confiance, vous serez hors de l'arche du salut quand le jugement viendra. Jésus s'est levé d'entre les morts pour vous donner la nouvelle naissance, même la vie éternelle, mais si vous ne Lui faites pas confiance vous passerez l'éternité dans le feu qui ne s'éteint jamais. Je plaide avec vous ce matin - venez à Jésus, le Fils de Dieu, avant qu'il ne soit trop tard pour vous ! Comme M. Griffith l'a chanté il y a quelques minutes, « En des moments comme aujourd'hui, vous avez besoin d'un Sauveur. »

Si vous voulez faire confiance à Jésus, veuillez aller vers le fond de l'auditorium maintenant. Le Dr. Cagan vous mènera dans une pièce tranquille où nous pourrons parler et prier. Si vous voulez devenir un véritable chrétien, veuillez venir au fond de la salle maintenant. Dr. Chan, voudriez-vous prier pour quelqu'un qui voudrait faire confiance à Christ ce matin pour être sauvé. Amen.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
(Cliquez ici) – ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à : P.O. Box 15308, Los
Angeles, CA90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Marc 10:23-27.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« In Times Like These » (Dans des moments comme ceux-ci) par Ruth Caye Jones, 1902-1972).


GRANDES LIGNES DE

L'ORAGE QUI SE PRÉPARE

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Mais comme il en était aux jours de Noé, ainsi sera aussi la venue du Fils de l’homme. Car comme dans les jours avant le déluge, on mangeait et buvait, on se mariait et on donnait en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et ils ne réalisèrent rien jusqu’à ce que le déluge arrive et les emporte tous ; il en sera de même à la venue du Fils de l’homme » (Matthieu 24:37-39).

(I Thessaloniciens 5:3; II Pierre 3:10; Matthieu 24:3;).
Genèse 6:5, 7 ; Apocalypse 16:19)

I.   Premièrement, « … Le Déluge arriva, et les emporta tous, »
Matthieu 24:39; II Pierre 2:5.

II.  Deuxièmement, quand le Déluge arriva, ils étaient seulement
préoccupés par les choses de ce monde, Matthieu 24:38; 6:33; 24:39; Amos 4:12; Marc 9:44.

III. Troisièmement, tous ceux qui étaient dans l'arche étaient en sûreté
quand le Déluge arriva, Hébreux 11:7; II Pierre 2:5; Jean 15:6; Matthieu 22:12, 13; Matthieu 7:22, 23.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).