Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




LA CIBLE ! L’OBJET ! LA PERSONNE !

THE TARGET ! THE OBJECT ! THE PERSON !
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 18 août 2013

« Les saintes écritures, qui peuvent te rendre sage jusqu’au salut par la foi qui est en Christ Jésus » (II Timothée 3:15).


Comme d'habitude, cet été, beaucoup de membres de notre église sont partis en vacances. Comme d'habitude, ils sont allés dans d'autres églises fondées sur la parole de Dieu, la Bible. Et, comme d'habitude, ils sont revenus avec un mauvais rapport. Ce n'est pas tellement qu'ils sont critiques de ces autres églises, mais ils sont préoccupés par ce qu'ils ont vu et entendu. Un couple, avec ses enfants, sont allés dans cinq églises baptistes différentes sur la côte Est. L'épouse a dit, « Dr. Hymers, pas un de ces prédicateurs n'a parlé de Christ ou n'a expliqué l'Évangile. » Mon fils et sa nouvelle épouse ont également visité deux églises assez loin, dans l'Ouest du pays, et il m'a dit, « Papa, les pasteurs ont enseigné la Bible comme si tout le monde était déjà sauvé. Mais ils n'ont dit rien au sujet de Jésus ou de l'Évangile. » Ne vous méprenez pas, je ne dis pas cela juste pour trouver un défaut chez les autres. Je le dis pour encourager les jeunes prédicateurs à parler beaucoup plus de Jésus dans leurs sermons. C'est le grand besoin dans les jours difficiles où nous vivons actuellement - Jésus Christ et Jésus crucifié !

Je n'ai pas enseigné les membres de notre église dans le but de critiquer les autres églises. Mais ils ont été alarmés de voir que Jésus Lui-même était à peine mentionné. Ils étaient seulement concernés parce qu'ils n'ont pas entendu l'Évangile prêché - même pas « rajouté » comme conclusion, à la fin de plusieurs de ces sermons ! L'un m'a dit, « Comment ces pasteurs savent-ils que tout le monde est sauvé ? Il y avait également d'autres visiteurs présents. Comment savent-ils s'ils sont chrétiens ? » Une autre personne m'a dit, « Pasteur, cela m'a vraiment manqué de ne pas vous entendre prêcher sur Jésus. »

Ma propre théorie de la prédication est très simple - « Je suis déterminé de ne savoir autre chose parmi vous sinon Jésus-Christ, et celui-ci crucifié » (I Corinthiens 2:2). Maintenant, cela ne signifie pas que je doive m’abstenir de parler d'autres sujets. Pas du tout ! Par exemple, ce soir dans mon sermon je parlerai des différentes vues des psychologues bien connus, Freud et Jung, concernant l'origine de la religion. Puis je parlerai de ce que la Bible dit à ce sujet. Je parlerai également de la restauration du peuple Juif, et de la théologie de la grâce. Mais tout ce que je dirai sera centré sur le message central de Christ et de la Croix ! Comme l'apôtre Paul le dit,

« Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais à nous qui sommes sauvés, elle est la puissance de Dieu. Car il est écrit : je détruirai la sagesse des sages et j’anéantirai la compréhension des intelligents. Où est le sage ? Où est le scribe ? Où est le disputeur de ce monde ? Dieu n’a-t-il pas rendu insensée la sagesse de ce monde ? Car puisqu’en la sagesse de Dieu le monde, par la sagesse, n’a pas connu Dieu, il a plu à Dieu par la folie de la prédication de sauver ceux qui croient. Car les Juifs demandent un signe, et les Grecs cherchent la sagesse : mais nous, nous prêchons Christ crucifié, aux Juifs une pierre d’achoppement, et aux Grecs folie ; mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, Christ est la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu. Afin que nulle chair ne se glorifie en sa présence. Mais vous êtes de lui en Christ Jésus, qui nous a fait sagesse de la part de Dieu, et droiture, et sanctification et rédemption ; afin que, comme il est écrit, celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur » (I Corinthiens 1:18 - 24, 29-31).

Voilà le centre de notre prédication !

« Car je suis déterminé de ne savoir autre chose parmi vous sinon Jésus-Christ, et celui-ci crucifié » (I Corinthiens 2:2).

« Mais si vous faites cela, vous n'aurez que des chrétiens faibles, » a dit un certain prédicateur moderne ! Non-sens ! Je le mets au défi de comparer les membres de notre église avec les siens ! Ici, nous venons tous au culte le dimanche matin et le dimanche en soirée. Nous avons trois réunions principales de prière pendant la semaine. Tous nos membres participent au moins à l'une d'entre elles, et beaucoup viennent à plus d'une. Tous sont activement engagés à gagner des âmes. Tous donnent la dîme. Tous sont enthousiastes de la vie chrétienne ! Ainsi je peux dire avec le grand Spurgeon, « Le Christ, et le Christ crucifié, n'est-il pas la chose par laquelle nous vivons et par laquelle nous mourrons ?... Quand un homme est déprimé, vers qui regarde-t-il ? S'il est chrétien, où court-il ? Où, en effet, si ce n'est à Jésus crucifié ? » (C. H. Spurgeon, « The Man of One Subject, » L'homme d'un seul sujet, The MetropolitanTabernacle Pulpit, Pilgrim Publications, 1971 reprint, volume XXI, p. 647).

Spurgeon avait la plus grande église baptiste du monde de son époque. Et presque tous ses sermons étaient évangéliques - et chacun de ses sermons montrait aux pécheurs comment être sauvé par Jésus. Ses sermons étaient toujours centrés sur Christ ! Ses sermons insistaient toujours sur le message de la Croix ! Je prie Dieu que nous ayons plus d'églises comme cela aujourd'hui ! Pasteurs, si vous voulez savoir comment prêcher Christ chaque dimanche, lisez Spurgeon ! Le Dr. W. A. Criswell, le grand prédicateur de Dallas, Texas, disait,

Il ne pourrait y avoir de plus grande bénédiction spirituelle ou homilétique pour la génération actuelle que la réimpression des sermons de Spurgeon. Ce dernier a été l'un des plus grands prédicateurs de tous les temps, et son message s'adresse à toutes les générations (W. A. Criswell, Ph.D., page de couverture de The Metropolitan Tabernacle Pulpit, Pilgrim Publications, volume VII, réimpression de 1986).

Qu'est-ce qui rend les sermons de Spurgeon « pertinents pour toutes les générations ? » C'est l'accent qu'il mettait continuellement sur la foi dans le Seigneur Jésus Christ - et Jésus Christ crucifié !

Le salut par la foi en Jésus doit être souligné, et répété continuellement par le prédicateur. C'est la seule manière d'avoir une église saine. Les chrétiens doivent entendre l'Évangile constamment ou ils deviendront découragés et abandonneront la foi. Rien ne soulève le cœur et ne fait frémir l'âme d'un chrétien comme d’entendre un sermon sur « Jésus le Christ, et celui-ci crucifié ! » Et les perdus ont besoins d'entendre l'Évangile prêché, habituellement de nombreuses fois, avant qu'ils ne soient vraiment sauvés. J'ai parlé avec des centaines d'évangéliques et de baptistes pendant mes cinquante-cinq années de ministère. Je suis souvent étonné par leur ignorance sur la manière d’être sauvé. Beaucoup de membres d'église n'en ont aucune notion, et ceux qui le savent ont beaucoup d'idées fausses sur le sujet.

Une des raisons est due à la cécité spirituelle du perdu. La Bible dit,

« Mais l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu ; car elles sont folie pour lui, il ne peut les connaître non plus, parce qu’elles se discernent spirituellement » (I Corinthiens 2:14).

Une autre raison de cette confusion est que les prédicateurs ne se concentrent pas sur le salut. Ils n'ont pas de diplôme en sotériologie (doctrine du salut). Ils traitent ce sujet des plus importants avec dédain et négligence. Ils relèguent l'explication de l'Évangile à un enseignant d'école du dimanche non formé et inexpérimenté, et eux-mêmes se nomment enseignants des « sauvés » - quoique beaucoup de ceux qu'ils pensent être sauvés sont encore vraiment perdus ! Je sais que nous tous, les prédicateurs, doivent davantage mettre l'accent sur l'Évangile !

La foi du salut en Christ est le joyau de la couronne de la prédication, le point le plus important de notre ministère. La foi en Christ est de la plus grande importance. C'est un sujet très simple, pourtant il est tout à fait complexe. J'espère qu'il aidera chacun de vous à entendre ce sermon sur le sujet de la foi en Jésus qui sauve. Et cela nous renvoie à notre texte,

« …Les saintes écritures, qui peuvent te rendre sage jusqu’au salut par la foi qui est en Christ Jésus » (II Timothée 3:15).

Ici l'apôtre Paul parle d'un homme, Timothée, et de nous également. Il nous dit que les Écritures Saintes peuvent être employées par Dieu pour nous éclairer en ce qui concerne le salut - et que le salut vient à nous quand nous exerçons la foi en Christ Jésus. « L'objet » de la foi qui sauve est le Christ Jésus.

Nous disons habituellement Jésus, ou Jésus Christ, mais ici l'apôtre met le terme Christ en premier - Christ Jésus - ou « le Messie Jésus. » C'est l'idée. Je pense qu'il a mis le titre « Christ » d'abord pour souligner la haute position que tient Jésus, en tant que Sauveur Oint des pécheurs. Et, ainsi, l'apôtre dit que nous sommes sauvés par la « foi qui est en Christ Jésus » - non pas la foi dans la Bible, mais par la foi en Christ Jésus. Et le but de la Bible est de « nous rendre sages, » pour nous éclairer, pour être sauvés « par la foi qui est en Christ Jésus. »

Par la « foi » il veut dire confiance, dépendance. Le terme « foi, » traduit du grec, est une forme du terme « pistis, » qui signifie « confiance ou dépendance en Christ » (Strong, numéro 4102). Aussi, l'objet de la foi qui sauve est le « Christ Jésus. » Par le terme « objet » je veux dire la cible, la chose vers laquelle vous tendez, que vous devez viser, la « chose même » en laquelle vous devez faire confiance et dépendre de. Et cette chose, cette cible, cet objet est une personne - Jésus le Christ. Jésus est Seul l'objet ou la cible, ou la personne qui peut nous sauver - non pas la Bible, non pas l'Esprit Saint, non pas la prière, mais Jésus - seulement Jésus ! C'est le message de toute la Bible. Dans Ésaïe nous entendons Christ parler,

« Regardez à moi, et soyez sauvés » (Ésaïe 45:22).

Le « moi » dans ce verset représente le Jésus pré-incarné. « Regardez à moi » - Jésus est l'objet que vous devez regarder par la foi. « Regardez à moi, et soyez sauvés. » Il n'y a aucun salut dans n'importe quel autre où nulle part ailleurs. Jésus est le seul objet de la foi et de la confiance. « Regardez-à moi, et soyez sauvés. » Encore ici, le Jésus pré-incarné parle,

« Et vous me chercherez, et vous me trouverez, après que vous m’aurez recherché de tout votre cœur » (Jérémie 29:13).

« Moi/Me. » « Moi/Me. » « Moi/Me. » « Me chercherez. » « Me trouverez. » « Me rechercherez. » Vous voyez, Jésus est l'objet de la foi qui sauve ! Ou prenez un texte très familier de Nouveau Testament,

« Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé » (Actes 16:31).

De nouveau, le Seigneur Jésus Christ est Celui en qui nous devons croire, en qui nous devons placer notre foi. Christ est l'objet de la foi qui sauve. Jésus a dit aussi,

« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » (Matthieu 11:28).

Jésus vous dit d'avoir confiance en Lui, « Venez à Moi. » Il est l'objet de la foi qui sauve. Juste un verset de plus !

« Celui qui croit en lui n’est pas condamné » (Jean 3:18).

On le retrouve dans toute la Bible - comme dans notre texte, « … le salut par la foi qui est en Christ Jésus. » L'objet, et le seul objet, qui peut vous sauver est Jésus. Et vous ne pouvez être sauvé que par la foi, par la confiance, dans « l'objet » de la foi qui sauve, qui est Christ Jésus Lui-même.

Mais maintenant, pourquoi avez-vous besoin de Jésus ? Parce qu'Il est mort sur la Croix pour expier votre péché - et parce qu'Il s'est relevé physiquement d’entre les morts pour vous donner la vie éternelle ! Vos péchés doivent être pardonnés ou vous ne pourrez aller au Ciel. Vous devez recevoir la vie éternelle de Jésus ou vous périrez dans les flammes éternelles ! L'objet de votre foi doit être en Jésus Christ, Lui-même !

C'est là que tous les cultes et les fausses religions trébuchent. Prenez par exemple les Adventistes du septième jour. Quel est leur « grand » message ? Vous devez observer le sabbat (le samedi) et non le Jour du Seigneur (le dimanche). L'un d'entre eux est venu plusieurs fois ici, il n'y a pas si longtemps. Kai m'a écrit une note qui disait, « Il croit tout ce qui est dans la Bible. » Kai a pensé que c'était formidable, mais moi je savais. J'ai dit au jeune homme qu'il était le bienvenu dans notre église, mais qu'il ne devait pas parler aux autres du sabbat. Quelques jours plus tard il a dit au Dr. Chan qu'il ne pourrait pas continuer à venir, parce qu'il était obligé de parler du sabbat ! Qu'est-ce que cela vous montre ? Et bien, que le sabbat est l'objet principal de sa foi. Cela ne me fait rien qu'il aille au culte le jour du sabbat, mais ce ne doit pas être l'objet central de la foi. Seul Jésus doit occuper cette position. Jésus a dit, « Nul ne vient au Père, que par moi » (Jean 14:6). Jésus ne partagera pas Sa position d’être « l'objet » de la foi qui sauve. Ce doit être la foi en Jésus seulement !

Jésus Seul, laissez moi vous le dire,
   Jésus Seul, aucun autre ne sauve,
Alors mon chant sera à jamais –
   Jésus ! Jésus Seul !
(« Jesus Only » (Jésus Seul) par le Dr. Oswald J. Smith, 1889-1986.

Vous pouvez le voir également avec les Témoins de Jéhovah. L'objet central de leur foi est le nom de Jéhovah, et non pas Jésus (bien qu'ils emploient Son nom). L'objet central des Mormons est le livre de Mormon, et non pas Jésus (bien qu'ils emploient Son nom). Voici la « preuve » que nous donnent les Mormons. Feront-ils confiance à Jésus sans leur livre de Mormon ? Non ! Ils ne le feront pas ! Ils doivent avoir le livre de Mormon. Ceci prouve que le livre de Mormon, et non pas Jésus, est l'objet central de leur confiance et de leur foi ! Seul Jésus, et Jésus Seul, doit être l'objet de notre foi. C'est pourquoi l'apôtre Pierre a dit,

« Et il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel, qui soit donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4:12).

Jésus doit être l'objet, et le Seul objet, de notre foi. C'est la seule manière d'être sauvé. Comme notre texte le dit, « … le salut par la foi qui est en Christ Jésus » (II Timothée 3:15).

Et maintenant, qu'en est-il de vous ? Qu'essayez-vous de croire ? En qui essayez-vous de faire confiance ? Vous dites, « Je croirais si je sentais ceci ou cela. Je croirais si je pouvais avoir la preuve en fonction d’un certain sentiment que je ressentirais. » Ah, vous ne serez jamais sauvé de cette façon ! L'objet de votre foi est un sentiment - et non Jésus Lui-même ! Vous pouvez attendre après un sentiment le reste de votre vie – (et vous pouvez même éprouver un sentiment venant de Satan ou de votre nature adamique) - mais si vous vous reposez sur le fait de ressentir un sentiment, vous irez tout droit en enfer ! Seulement Jésus peut vous sauver ! Jésus doit être l'objet de votre foi, et non pas un sentiment ! Vous devez faire confiance en Jésus Seul !

Jésus Seul, laissez moi vous le dire,
   Jésus Seul, aucun autre ne sauve,
Alors mon chant sera à jamais –
   Jésus ! Jésus Seul !

Une autre personne dira « Oui, je crois. Je crois que Jésus est mort pour moi. » Ah ! Le mot « que » est l'objet de votre foi - et non pas Jésus Lui-même ! Vous dites, « Je crois que ! » Mais « que » n'a jamais sauvé personne ! « Que » est une doctrine morte et sèche. « Que » est du sandémanianisme ! Je me demande même s'il peut y avoir un démon nommé « que. » Vous dites « Je crois que Jésus est mort pour moi. » Je dis, « cessez la croyance du que ! Croyez en Jésus Lui-même ! Cessez de faire confiance à une doctrine, ou un démon a appelé ‘que’. »

« Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé » (Actes 16:31).

Je dois revenir et dire encore, que les cultes ne se concentrent jamais sur Christ, et ce qu'Il a accompli sur la Croix ! Les hérétiques ne se concentrent jamais exclusivement sur Jésus Christ Lui-même, et ce qu'Il a fait pour payer le prix du péché sur la Croix. Aucune fausse religion ne le fait jamais. Dans les religions orientales, ils se concentrent sur les sentiments. Dans les cultes occidentaux, ils se concentrent sur une certaine doctrine superficielle. Jamais ils ne placent exclusivement leur confiance en Jésus Christ et Lui crucifié pour l’expiation de notre péché.

Ô, sortez de chez ces hérétiques ! Croyez et faites confiance seulement en Jésus Christ et Jésus Christ crucifié ! Assez avec des sentiments et des doctrines d’ailleurs. « … le salut par la foi qui est en Christ Jésus » (II Timothée 3:15).

Jésus Seul, laissez moi vous le dire,
   Jésus Seul, aucun autre ne sauve,
Alors mon chant sera à jamais –
   Jésus ! Jésus Seul !

Arrêtez de rechercher un sentiment ! Regardez à Jésus Christ et Lui crucifié ! Regardez à Lui dans le Ciel à la main droite du Père ! Assez avec des sentiments et des émotions ! Regardez à Christ et Lui crucifié ! Cessez la croyance de ce « que » qui peut vous sauver. « Que » n'a jamais sauvé personne. Assez avec ce « que. » « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé. » Il est là pour toi. Regarde à Lui. Viens à Lui. Crois en Lui ! Fais Lui confiance !

Ta voix m’appelle, tendrement,
   Plus près de toi Seigneur,
Pour être lavé par ton précieux Sang,
   Coulant du Calvaire.
Je viens, Seigneur ! Je viens à Toi !
   Lave moi, purifie-moi dans le Sang,
Qui a coulé du Calvaire.

Bien que je sois faible et vil,
   Tu es la force de ma vie ;
Tu me purifies entièrement,
   Et je suis pur et sans taches.
Je viens, Seigneur ! Je viens à Toi !
   Lave moi, purifie-moi dans le Sang,
Qui a coulé du Calvaire.
    « I Am Coming, Lord » (Je viens, Seigneur !) par Lewis Hartsough, 1828-1919).

Si vous êtes prêt à mettre votre confiance en Jésus Christ Lui-même, je vous invite à quitter votre siège et venir au fond de l'auditorium. Le Dr. Cagan vous mènera à la salle de prière et de partage. Allez maintenant. Dr. Chan, voudriez-vous prier pour quelqu'un qui veut mettre sa confiance en Jésus. Amen !

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
(Cliquez ici) – ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à : P.O. Box 15308, Los
Angeles, CA90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Écriture avant le Sermon lue par M. Abel Prudhomme : Jean 3:16-18.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« I Am Coming, Lord » (Je viens, Seigneur !) par Lewis Hartsough, 1828-1919).


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).