Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




SANDÉMANIANISME

SANDEMANIANISM
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
Le jour du Seigneur, dimanche matin 7 juillet 2013

« Sondez les Écritures, car en elles vous pensez avoir la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi, pour avoir la vie » (Jean 5:39-40).


Depuis deux mille ans, il y a un désaccord sur la question de savoir si le verbe grec traduit par « sondez » est à l'impératif ou l'indicatif. Jésus leur disait-Il de sonder les Écritures, ou décrivait-Il le fait qu'ils les étudiaient pour les « sonder ? » Pour moi, c'est une question sans importance parce que ce n'est pas le principal point que faisait Christ. Je pense que c'est pourquoi l'Esprit Saint n'a pas donné le temps du verbe – parce qu'Il voulait mettre l'accent sur la seconde moitié du verset. En outre, je pense que Christ décrivait ce que les pharisiens faisaient. Ils sondaient les Écritures – et le faisaient continuellement ! Certainement, le Christ n'avait pas besoin de leur dire de sonder les Écritures ! Le commentaire du Dr. Gaebelein dit, « Ils se penchaient sur l'Ancien Testament, s'efforçant d'extraire le plus de signification possible de chacun de ces mots, parce qu'ils croyaient que l'étude elle-même leur apporterait la vie » (Frank E. Gaebelein, D.D., rédacteur en chef, The Expositor’s Bible Commentary, Zondervan, 1981, volume 9, p. 68 ; Note sur Jean 5:39).

En ne nous donnant pas le temps du verbe traduit par « sonder » l'esprit de Dieu concentre notre attention sur le point le plus important – c'est à dire qu'ils pensaient avoir la vie éternelle par l'étude et l'estime des Écritures... « En elles vous pensez avoir la vie éternelle. » Matthew Henry a dit, « Ils cherchaient [la vie éternelle] par la simple lecture et l’étude de l'Écriture. Ils avaient un dicton assez juste, mais pourtant corrompu, qui disait, « Celui qui a les paroles de la loi a la vie éternelle » ; ils pensaient qu'ils étaient sûrs du Ciel s'ils pouvaient réciter les mots par cœur… c'est à dire les passages de l'Écriture selon la tradition des anciens » (Matthew Henry’s Commentary on the Whole Bible, Commentaire de Matthew Henry sur la Bible entière, Hendrickson Publishers, édition de 1996, volume 5, p. 753 ; note sur Jean 5:39).

Ils étaient prêts à sonder les Écritures et à les croire, mais ils n'étaient pas prêts à venir à Jésus. Ils ont substitué la foi, ou la croyance, dans les versets de la Bible pour venir à Christ ! C'est ce qu'enseigne le texte – et c'est une leçon très importante en effet !

« Sondez les écritures, car en elles vous pensez avoir la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi, pour avoir la vie » (Jean 5:39-40).

Et cela nous amène à l'erreur accablante du Sandemanianism, une erreur qui a rempli nos églises avec des milliers de personnes non sauvées qui s'imaginent qu'elles sont chrétiennes, quand en fait, elles ne sont que des enfants du diable, se dirigeant tout droit vers les flammes éternelles de l'enfer. Qu'est-ce que le Sandemanianisme ? Il s'agit d'une doctrine enseignée premièrement par un pasteur de l'Église d'Écosse, nommé John Glas (1695-1773) et popularisée ensuite par son gendre Robert Sandeman (1718-1771). Son enseignement était que vous acceptez ce que dit la Bible sur Christ avec votre pensée (intellect), et c'est tout ce qui est nécessaire. Pour être sauvé, vous croyez simplement ce que dit la Bible sur Christ. C'est vraiment la même erreur que celle des pharisiens qui disaient : « Celui qui a les paroles [de la Bible] a la vie éternelle. » Le Dr. Lloyd-Jones a dit, « vous l'acceptez avec votre pensée, et c'est tout ce qui est nécessaire… Ce qui vous tient froidement à l'écart de toute manifestation de sentiments dans l'exercice d'une vie religieuse… Maintenant c'est l'essence même de la question » (Martyn Lloyd-Jones, M.D., « Sandemanianism, » in The Puritans: Their Origins and Successors, « Sandemanianisme, » dans Les Puritains : leurs origines et leurs successeurs, The Banner of Truth Trust, édition de 1996, p. 175).

Robert Sandeman disait que celui qui comprend la mort et la résurrection du Christ et estime que les événements se sont réellement passés comme indiqué dans la Bible, est alors sauvé (Lloyd-Jones, ibid., p. 174). Aujourd'hui, le Sandemanianisme est une erreur majeure dans nos églises. Des millions vont en enfer à cause de cette erreur. Il y a des gens ici, ce matin, qui croient en cette erreur mortelle ! Par conséquent, soyez très attentifs à ce sermon, car vous pourriez être l'un d'eux !

« Sondez les écritures, car en elles vous pensez avoir la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi, pour avoir la vie » (Jean 5:39-40).

Dans ce texte, nous pouvons apprendre deux choses importantes.

I. Premièrement, la croyance en la Bible ne vous sauvera pas.

Les Juifs, à qui le Christ parlait, croyaient en la Bible. Mais ils ne venaient pas à Jésus. Ici, ce matin, il y en a certains qui croient en la Bible. Vous croyez même ce que dit la Bible sur Jésus. Vous croyez qu'Il est descendu du Ciel. Vous croyez qu'Il est né d'une vierge. Vous croyez qu'Il a pris vos péchés sur Lui. Vous croyez qu'il a souffert quand nos péchés ont été placés sur Lui dans le jardin de Gethsémani, quand « sa sueur était comme des grumeaux de sang coulant sur le sol » (Luc 22:44). Vous croyez qu'Il a été flagellé. Vous croyez que les pécheurs sont guéris par Ses meurtrissures. Vous croyez qu'Il a été cloué sur une croix. Vous croyez qu'Il a porté nos péchés sur cette croix. Vous croyez qu'Il est mort sur cette croix pour payer le prix du péché. Vous croyez qu'Il est ressuscité physiquement des morts. Vous croyez qu'Il est assis à la droite de Dieu le Père dans les Cieux. Vous croyez qu’Il est en train de prier pour les pécheurs. Vous croyez qu'Il vient à nouveau pour recevoir les Siens le Jour de l'Enlèvement de l'Église. Vous croyez qu'Il va revenir à travers les nuages régner sur la terre pendant mille ans. Vous croyez même que nul ne peut être sauvé sans venir à Jésus. Mais, même si vous croyez en toutes ces choses, Christ dit quand même de vous,

« Et vous ne voulez pas venir à moi, pour avoir la vie »
       (Jean 5:40).

Certains d'entre vous sont confondus. Vous vous demandez comment vous pouvez croire en toutes ces précieuses vérités de la Bible et ne pas être sauvés. Vous n'avez pas compris le fait que personne n'est sauvé en croyant dans les Écritures. L'apôtre Paul a dit à Timothée,

« .. .tu as connu les saintes Écritures, qui peuvent te rendre sage jusqu’au salut par la foi qui est en Christ Jésus par la foi qui est en Christ Jésus » (II Timothée 3:15).

C'est là toute votre erreur. Vous croyez même ce que dit la Bible sur Jésus sans « la foi qui est en Jésus Christ » Lui-même. En d'autres termes, vous êtes comme ces Juifs dont Jésus parlait quand Il disait,

« Sondez les écritures, car en elles vous pensez avoir la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi, pour avoir la vie » (Jean 5:39-40).

Je dois vous dire encore une fois, aussi fermement que possible, – la croyance dans la Bible ne vous sauvera pas, sauf si vous venez à Jésus lui-même ! Une simple croyance dans la Bible, comme une fin en soi, n’est que la doctrine mortelle du Sandemanianisme !

Le Dr. A. W. Tozer parle sans cesse contre cette doctrine. Dans un chapitre intitulé « Enseigné par la Bible ou enseigné par l'Esprit ? » (Bible Taught or Spirit Taught? ), le Dr Tozer dit,

      Certains lecteurs peuvent être choqués par le fait de suggérer qu'il existe une différence entre être enseigné par la Bible et enseigné par l'Esprit. Néanmoins, il en est ainsi...
      La plupart d'entre nous connaissent des églises qui enseignent la Bible à leurs enfants dès les plus tendres années, leur donnent une longue instruction de catéchisme qui ne produisent jamais en eux une vie chrétienne vivante ni une piété forte. Les membres de ces églises ne montrent aucun signe d'avoir passé de la mort à la vie. Aucune des marques du Salut, clairement indiquées dans les Écritures, ne se trouvent en eux. Leur vie religieuse est correcte et raisonnablement morale, mais entièrement mécanique et totalement dépourvue de rayonnement...
      Ces personnes ne peuvent cependant pas être rejetées comme étant hypocrites. Beaucoup d'entre elles sont pathétiquement sérieuses sur ce sujet. Elles sont simplement aveugles. Par manque de l'Esprit vital, elles sont forcées de s'entendre avec une apparence extérieure de foi, comme une coquille vide, tout en mourant de faim en permanence au plus profond de leur cœur pour une réalité spirituelle, et elles ne savent pas quel est leur problème… Jésus Christ Lui-même est la vérité, et Il ne saurait se limiter à de simples mots... (A. W. Tozer, D.D., « “Bible Taught or Spirit Taught?”, « Enseigné par la Bible ou enseigné par l'Esprit ? » The Root of Righteousness, La racine de la justice, Christian Publications, édition de 1986, pp. 35, 36, 37).

Le Dr Tozer expose ainsi la fausse doctrine du Sandemanianisme. Le Dr. Lloyd-Jones a déclaré que le Sandemanianisme « .. .est un sujet très contemporain. En effet, j'irai encore plus loin en suggérant qu'elle est l'un des principaux problèmes à l'heure actuelle » (ibid., p. 177).

« Sondez les écritures, car en elles vous pensez avoir la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi, pour avoir la vie » (Jean 5:39-40).

II. Deuxièmement, vous devez être secoué hors de votre léthargie.

Lisez le message que Christ a prêché à ces incroyants, dans le cinquième chapitre de Jean. Il leur dit,

« Et le Père qui m'accompagne a lui-même rendu témoignage de moi. Vous n'avez jamais entendu sa voix, ni vu sa forme. Et vous n’avez pas sa parole demeurant en vous : puisque celui qu’il a envoyé, vous ne le croyez pas » (Jean 5:37, 38).

C'était une forte prédication. C'était le genre de prédication que nos ancêtres ont entendu dans le Premier Grand Réveil. Whitefield et Edwards et Wesley, Howell Harris et les autres grands prédicateurs de l'époque avaient mis la hache à la racine de l'arbre. Et Robert Sandeman les a haïs pour cela ! Le Dr. Lloyd-Jones dit encore,

Les personnes qui partagent la vision de Sandeman sont toujours opposées à une prédication chaleureuse et émotionnelle qui aurait pour effet d'amener les gens à ressentir… qu'ils sont pécheurs, ainsi que la terreur de la Loi, qu'ils doivent faire face à un Dieu Saint, et qu'ils doivent être saints, avant qu'ils puissent Lui faire face...Christmas Evans [un grand évangéliste Baptiste] a souligné comment les sandémaniens s'opposaient toujours à une « prédication chaleureuse. » Ils n'aimaient pas cela. Vous voyez [les sandémaniens disent] vous devez simplement présenter la preuve... (ibid., p. 185).

Robert Sandeman et ses disciples détestaient littéralement la prédication de Whitefield, Wesley, Howell Harris, Daniel Rowland, Christmas Evans et les autres hommes remplis de l'Esprit qui prêchaient avec l'éternité imprimée sur leurs fronts, lors du premier Grand Réveil.

Un pasteur Sandemanien croit qu'il peut enseigner auxs gens comment être sauvés. Un tel pasteur ne pense pas qu'il soit nécessaire de prêcher « fermement » sur le péché et sur la Loi. Des hommes comme lui pense qu'une prédication trop vigoureuse de la « Loi » ne fait que déranger les gens inutilement. C'est ce qu'un pasteur m'a dit et je lui ai demandé, « Pouvez-vous 'enseigner' une chèvre à être un mouton ? » C'était quelque chose à laquelle il n'avait jamais pensé auparavant. Il a baissé les yeux et ne m’a pas répondu. Mais c'est une bonne question. « Pouvez-vous 'enseigner' une chèvre à être un mouton ? » Après cinquante-cinq ans de ministère je répondrai à cette question avec un retentissant « Non !!! » Vous pouvez « enseigner » l'Évangile jusqu'à ce que vous en perdiez le souffle, mais une chèvre restera une chèvre. Il faut un miracle pour qu'une chèvre devienne un mouton ! Et le miracle de la conversion accompagne habituellement la prédication de la Loi remplie de l'Espritsur le péché et le jugement et sur le désespoir d'être sans Christ! Le Dr. Lloyd-Jones, en parlant de Sandemanianisme, dit, « Vous pouvez prêcher mécaniquement, vous pouvez prêcher froidement, vous pouvez prier mécaniquement, vous pouvez prier froidement. L'effet de cet enseignement sur Christmas Evans était de lui voler l'enthousiasme, l'émotion et l'urgence qu'il avait connus et d'introduire à la place cette froideur terrible lui » (Lloyd-Jones, ibid., p. 186-187).

Il y a quelque temps un pasteur, qui n'élève jamais la voix et ne pleure jamais quand il prie ou qu'il prêche, avait répris M. Lee, lui reprochant de prier trop fort. Le problème n'était pas avec M. Lee, mais avec le pasteur qui, pour citer le président Theodore Roosevelt, « prie et prêche comme ces âmes froides et timides qui ne connaissent ni victoire ni défaite. » J'ai dit à M. Lee, de ne pas faire attention à ce pasteur parce qu'il ne connaît sûrement que très peu sur le sujet de la prière sincère venant du cœur brisé, ou de la prière remplie d’urgence et d’angoisse. Tout ce qu'il connait, c'est la prière de Sandemanian froide et sans vie qu'il a entendue dans les églises baptistes de notre époque. Pauvre ami ! Il n'a jamais vu un Réveil ! Quelle tristesse !

« Oui », vous dites, « C'est bien ! M. Lee met tout son cœur dans ses prières. C'est bien ! » Mais puis-je vous poser une question ? Mettez-vous tout votre cœur à chercher Christ ? Ou êtes-vous aussi froid et sans vie dans votre recherche de Christ que cet homme l'est dans ses prières ? Je dis que vous n'êtes pas du tout du côté de M. Lee ! Je dis que vous êtes du même côté que ce pasteur sandemanian ! Vous êtes du côté du Sandemanianisme. Votre recherche de Christ n'est ni passionnée ni fervente. Vous n'êtes pas honnête, ni émotionnellement impliqué dans votre recherche de Christ, ou alors l'êtes-vous ? Je ne vois pas de larmes dans vos yeux quand vous venez nonchalamment dans la pièce de prière et de partage de l'église. Je dis que vous êtes aussi froid et timide qu'un prédicateur qui a trop peur d'élever la voix dans sa prédication ou dans ses prières – parce qu'il a peur de certaines femmes « d'importance » dans son église ! « Oui », vous dites : « un homme comme lui qui a peur de quelques dames de son église ! » Et bien, de quoi avez-vous peur ? Pourquoi n'entendons-nous jamais un cri ou une prière énergique de votre part ? Parce que vous êtes vous un sandémanian ! Vous êtes un sandemanian froid et sans vie !

Vous venez mollement dans la pièce de prière et de partage en disant : « J'espère que Jésus est mort pour moi. » Vous espérez que « Il » est mort pour vous ! Combien vous êtes poli et bien élevé ! Vous ne pouvez pas faire preuve d'audace et simplement dire: « Il est mort pour moi. » Ô, non ! « J'espère que « Il » est mort pour moi. » Une doctrine ! Une doctrine ! « Que » Il est mort pour moi ! Vous faites confiance à une doctrine – et pas à Christ Lui-même ! Vous, sandemanians impénitents ! Votre voix douce et dolente de sandemanian ! Vous, sandemanians aveuglé par le Diable ! Vous ne mettrez pas votre confiance en Jésus Lui-même ! Ô, non ! Vous êtes trop délicat pour ça ! Faire confiance en Jésus Lui-même ? Ô, non ! Ce serait trop désordonné. Vous pourriez pleurer ou sangloter ! Ou bien Son Sang pourrait tacher vos vêtements ! Vous dites : « Vous ne pouvez pas attendre moi que je m'approche aussi près de Lui ! Je vais rester ici, tranquille et soigné et « faire confiance que « Il » est mort pour moi ! » Ou « je vais lui faire confiance pour laver mes péchés. » Mettrez-vous votre confiance en Christ Lui-même ? « Ô, c'est un peu trop radical ! Cela pourrait me faire pleurer. Non, je ne viendrai pas directement à Lui. Je vais rester ici tranquillement et juste lui faire confiance pour laver mes péchés. J'espère que vous comprendrez. »

Oui, je comprends. Je comprends que vous êtes une chiffe molle, un Sandemanian qui « ne veut pas se salir mes mains. » « Mais », vous direz, « C'est si difficile à comprendre ! » Non ce ne l'est pas !!! Nous avons ici des jeunes qui sont avec nous depuis peu de temps, qui sont venus à Christ et qui ont été sauvés. Jackie et Robert et Barry et Jin ont mis leur confiance en Jésus tout récemment. Oui vous n'avez aucune excuse! Aucune excuse n'est possible pour délibérément et sciemment refuser de faire confiance à Jésus-Christ Lui-même. Et Jésus sait ce que vous êtes un pécheur pourri, rebelle et que vous refusez de venir à l'amour du Fils de Dieu. Et alors Il dit :

« Et vous ne voulez pas venir à moi, pour avoir la vie »
       (Jean 5:40).

Le pasteur Puritain Richard Baxter (1615-1691) a dit, et je le paraphraserai ici en anglais moderne,

Si vous étiez aussi désireux de connaître le Christ que vous l'êtes pour avoir de bonnes notes pour vos études, ou faire plus d'argent, vous n'auriez certainement épargné ni argent ni souffrance pour trouver le Christ.

Maintenant, n'est-ce donc pas la vérité ? N'est-il pas vrai que vous n'avez pas Christ parce que vous avez préféré trafiquer, comme un petit Sandemanian effrayé et faible ? Et n'est-il pas vrai que la véritable raison pour laquelle vous n'avez pas Christ c'est parce que vous ne voulez pas de Lui? Vous préferrez garder votre péché. Vous ne voulez pas renoncer à vos amis perdus. Vous voulez continuer à vous intéresser à la pornographie. Vous voulez garder le contrôle de votre propre vie. Vous ne voulez pas que ce soit Christ qui prenne le contrôle de votre vie ! N'est-ce pas vrai ? Vous, les Sandémaniens disent de Christ, « nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous » (Luc 19:14). Vous prétendez que vous ne pouvez pas mettre votre confiance en Lui – mais la vérité est que vous refusez de Lui faire confiance, parce que vous souhaitez rester dans votre péché !

Vous savez que c'est la vérité. Je sais que c'est la vérité. Dieu sait que c'est la vérité. Alors pourquoi continuer à prétendre que ce n'est pas vrai ? Avouez-le - vous ne faites pas confiance à Jésus parce que vous ne voulez pas de Lui pour contrôler votre vie. Maintenant n'est-ce pas la vérité? Les pharisiens, dans notre texte, ne voulaient pas venir à Lui, parce qu'ils ne voulaient pas qu'Il change leur vie. Et vous ne viendrez pas à Lui parce que vous ne voulez pas qu'Il change votre vie. Vous êtes satisfaits de vivre dans le péché. Et si vous continuez à refuser Jésus-Christ, vous mourrez dans vos péchés. Ces pharisiens sont morts dans leurs péchés et vous aussi, vous mourrez dans vos péchés. Et c'est la vérité absolue ! Vous mourrez dans vos péchés – un Sandemanien perdu. Et vous mourrez dans vos péchés ! Et Jésus vous dit, « …et vous ne voulez pas venir à moi, pour avoir la vie. »

Je ne suis pas en mesure de vous dire autre chose que ce vous avez déjà entendu dans ce sermon. Je peux seulement vous dire que Jésus vous lavera de tout péché par Son Sang, dès lors que vous aurez mis votre confiance en Lui, que vous serez venu à Lui et mis à Ses pieds ! Si vous désirez parler avec le Dr. Cagan ou moi-même afin de devenir un vrai chrétien, veuillez venir maintenant vers le fond de l'auditorium. Dr. Cagan vous emmènera dans la pièce de prière et de partage. Dr. Chan, veuillez prier pour ceux qui ont répondu. Amen !

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
(Cliquez ici) – ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à : P.O. Box 15308, Los
Angeles, CA90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Écriture avant le Sermon lue par Mr. Abel Prudhomme : Jean 5:33-40.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« The Wounds of Christ Are Open » (Les blessures du Christ sont ouvertes)
par Evangeline Booth, 1865-1950.


GRANDES LIGNES DE

SANDEMANIANISME

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Sondez les Écritures, car en elles vous pensez avoir la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Et vous ne voulez pas venir à moi, pour avoir la vie » (Jean 5:39-40).

I.   Premièrement, une croyance en la Bible ne vous sauvera pas,
Luc 22:44 ; II Timothée 3:15.

II.  Deuxièmement, vous devez être secoué hors de votre léthargie,
Jean 5:37, 38; Luc 19:14.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).