Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




J'AIME NOËL - ADAPTÉ DU DR. JOHN R. RICE

I LOVE CHRISTMAS – ADAPTED FROM DR. JOHN R. RICE
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le soir du Jour du Seigneur, dimanche 18 décembre 2011

« Et lorsqu’ils entrèrent dans la maison, ils virent le jeune enfant, avec Marie sa mère, et tombèrent à terre et l’adorèrent ; et après avoir ouvert leurs trésors, ils lui présentèrent des présents, d’or, d’encens et de myrrhe » (Matthieu 2:11).


Le Dr. John R. Rice (1895-1980) était un chrétien bon et sensible. Ce soir je vous donnerai les points principaux de son sermon, « J'aime Noël. » Le sermon est abrégé et quelques parties sont exprimées légèrement différemment. Voilà ce qu’il dit,

« J'aime la saison de Noël. Je trouve une grande joie dans la prédication des thèmes de Noël comme les anges, les bergers, la mangeoire, la naissance virginale, les rois mages. J'ai beaucoup de joie à chanter les chants de Noël. Il y a une note joyeuse et heureuse de louange dans toute notre maison en cette saison, et je remercie Dieu dans mon coeur, pour Noël. J'aime le rassemblement de ceux que j'aime et de ma famille pour Noël. J'aime donner des cadeaux, et je me réjouis que mes bien aimés et mes amis se rappellent de moi. J'aime la saison de Noël » (John R. Rice, I Love Christmas, J’aime Noël, Sword of the Lord Publishers, 1955, p. 7).

Mais il fait également remarquer que beaucoup de gens « sont aigres, revêches, et pleins de reproches au sujet de Noël » (ibid.). Ils aiment critiquer ceux qui célèbrent la naissance du Christ.

I. Premièrement, ils disent que Noël n'est pas le jour où Christ est né.

Il est vrai que nous ne savons pas le jour précis où Jésus est né. La Bible ne nous le dit pas. Mais se rappeler la naissance de Christ le jour de Noël n’est ni faux, ni un péché.

Le Dr. Rice a connu une petite fille qui était née le 29 février, une année bissextile. Comme ce jour n'apparaît que tous les quatre ans, ou année bissextile, il précise que ce n'était pas une faute que ses parents célèbrent son anniversaire le 28 février, alors que ce n'était pas la date réelle de sa naissance.

Le 25 décembre est aussi près de l'anniversaire de Christ que nous pouvons le penser. Nous aimons notre cher Seigneur Jésus, et nous voulons que tout le monde se rappelle de Sa naissance. Nous voulons enseigner nos enfants au sujet du bébé dans la mangeoire, des rois mages qui sont venus de l'Est pour l'adorer, de l'annonce de l'ange à Marie et du chœur des anges qui chantaient pour les bergers. Et pourquoi le 25 décembre ne serait-il pas un jour correct pour cela, plutôt qu'un autre ? Pensez-vous que nous ayons tord de nous rappeler la naissance du Christ un jour qui serait aussi étroitement établi comme Sa naissance, que nous pouvons en effet le croire?

II. Deuxièmement, ils disent que cela signifie (Christmas, en anglais) la « messe de Christ. »

Elles disent que Noël vient de la « messe du Christ, » que les catholiques ont lancé et que les protestants ne devraient donc pas observer. Cette objection me semble assez dérisoire.

Bien des noms de villes en Californie viennent des catholiques. Los Angeles était à l'origine un nom catholique. Mais nous ne pensons pas aux catholiques quand nous employons le nom de « Los Angeles. » Nous ne pensons pas aux catholiques quand nous disons « San Diego, » ou « San Francisco, » ou « Sacramento. » Les noms signifient ce qu'ils signifient, qu'importe l'origine.

Les Adventistes du Septième Jour font parfois une grande histoire du fait que nous adorons le dimanche et que le dimanche aurait pour origine le culte du soleil. Je réponds que samedi est appelé d'après le culte du dieu païen Saturne ! Mais personne aujourd'hui ne pense à adorer le soleil quand il emploie le mot « dimanche. » C'est idiot de faire une distinction artificielle quand aucune n'existe dans l'esprit et le cœur des personnes qui observent Noël. Janvier a été appelé ainsi après le dieu romain Janus. Les chrétiens sont-ils donc pécheurs quand ils appellent le mois par ce nom ? Pour toute personne raisonnable, Noël signifie simplement Noël. Cela ne signifie absolument pas un genre de messe. Les catholiques peuvent l'observer avec une messe, mais pas les protestants.

III. Troisièmement, ils disent que Noël est un ancien jour férié païen.

Je pense que Noël est un ancien jour férié païen. Cet argument n'est pas important. Les païens faisaient quelque chose tous les jours. Ils avaient des cérémonies pour les semailles et la récolte, les solstices et les nouvelles lunes. Ainsi, si les païens employaient le vingt-cinq décembre pour l'idolâtrie, pourquoi les chrétiens ne devraient-ils pas maintenant l'employer pour honorer Jésus Christ et Sa naissance ? N'importe quel soit le jour choisi pour nous rappeler la naissance du Christ, ce sera toujours un jour utilisé par quelqu'un d'autre pour de mauvaises raisons. Mais, louons Dieu que tous les jours appartiennent à Jésus Christ aujourd'hui, et aucun n'appartient aux dieux païens, y compris le 25 décembre ! Le 25 décembre devrait être employé pour L'honorer, aussi, d'une manière ou d'une autre.

IV. Quatrièmement, ils disent que les arbres de Noël et les décorations sont une abomination.

Certains disent que la Bible interdit les arbres de Noël (voir Jérémie 10:3 – 4). Mais ce passage ne parle pas des arbres de Noël. Il parle d'une idole fabriquée à partir de bois, recouvert d'argent et d'or. Et le reste nous décrit de quelle manière minutieuse et coûteuse l'idole est faite d'argent et d'or, et habillé de pourpre (couleur réservée aux rois dans l’ancien temps). [Note du Dr. Hymers : ce passage ne peut parler des arbres de Noël pour deux raisons (1) Noël, et donc les arbres de Noël, n'existaient pas aux jours de Jérémie et (2) personne n'adore aujourd'hui un arbre de Noël.] Non, la Bible n'interdit pas les arbres de Noël. [Ils ne sont pas plus un signe de péché que les bouquets de fleurs que beaucoup de gens mettent dans leurs maisons et l'église au temps de Noël.]

Est-ce mal de décorer la maison avec du houx, ou du gui, ou d'autres plantes vertes ? Pas plus que de décorer la maison avec des fruits ou des légumes d'automne au temps de Thanksgiving ! Pas plus que de décorer des tombes avec des fleurs le jour des morts ! Sûrement Dieu n'est pas contrarié si nous prêtons attention à certaines des beautés naturelles qu'Il a créées.

[Note du Dr. Hymers : on dit que l'arbre de Noël vient du réformateur protestant Martin Luther qui a vu des étoiles briller à travers les feuilles d'un sapin, et qu'il l'a apporté dans sa maison et décoré de bougies, pour lui rappeler l'étoile qui brillait au dessus de la crèche quand Jésus est né. Si cette légende est vraie, alors l'arbre de Noël est d'origine protestante.]

J'aime Noël et les décorations de Noël et je ne pense pas qu'elles soient mauvaises. Elles sont seulement une expression de la joie qui est dans mon coeur quand je pense comment Dieu est devenu homme, comment le Créateur est devenu un petit bébé, et « bien qu’il était riche, cependant s’est fait pauvre pour vous, afin que par sa pauvreté vous deveniez riche » (II Corinthiens 8:9).

V. Cinquièmement, ils s'opposent à Noël en raison de son rappel de la mondanité et de la vanité du monde et donc non chrétien, et des festivités non chrétiennes qui ont lieu pendant ces jours fériés.

Il est vrai que beaucoup de gens n'honorent pas Jésus Christ à Noël. Et je pense qu'ils pèchent grandement contre Dieu ! Parfois les gens disent des mensonges idiots au sujet du père Noël et trompent les petits enfants avec une légende païenne, alors qu'ils devraient leur parler du cher Seigneur Jésus qui les aime. Je pense que c'est très mauvais. Un mensonge est toujours faux et détestable à Dieu. La duperie est la manière la plus triste possible d'honorer la naissance de Jésus. Certainement, tromper les petits enfants avec le mensonge d'un père Noël est un péché. Aucun chrétien ne doit le pardonner. Oui, les gens souvent déshonorent Dieu à Noël. Je le regrette. J'espère qu'aucun chrétien qui entend ce sermon n'affligera Dieu par de tels péchés.

Mais nous ne devrions pas abandonner Noël à Satan et à des gens mauvais simplement parce que certains pèchent à Noël. Devrions-nous abandonner le dimanche parce qu'il est trop souvent mal utilisé ? Il n'y a pas plus d'ivresse le dimanche que n'importe quel autre jour de la semaine. Mais il y a plus festivités. Les chrétiens devraient-ils donc abandonner dimanche et le regarder comme le jour du diable ? Certainement pas ! Il y a un beaucoup de gens qui enseignent que le baptême est essentiel au salut. Ils donnent plus d'honneur à l'eau qu'au Sang du Christ. Mais c'est faux. Devrions-nous donc désobéir à Jésus Christ au sujet du baptême parce que certains l'ont changé et ont développé une fausse doctrine à son sujet ? Certainement non !

La deuxièmement venue du Christ a été une doctrine considérablement mal utilisée et changée par beaucoup. De faux cultes ont considérablement perverti cette doctrine. Des gens fixent des dates. Le reste de nous, alors, devrait-il ignorer la claire doctrine de la Bible sur l'avènement imminent de Christ parce que la doctrine a été mal utilisée ? Certainement non !

Et nous ne pouvons pas ignorer la doctrine de la Bible sur la plénitude de l'Esprit simplement parce que beaucoup de gens l'associent au parler en langues et à la perfection sans péché.

De la même manière, nous serions idiots si nous abandonnions Noël à Satan et aux gens du monde. Si le monde fête Noël avec des fêtes et des beuveries, nous pouvons en faire un jour d'expression de l'amour et de l’affection entre chrétiens, et un jour qui honore Christ !

D'autres personnes font-elles de donner des cadeaux une simple formalité ? Et bien, cela n'est pas une raison pour les chrétiens. Les chrétiens peuvent donner des cadeaux qui expriment vraiment l'amour.

Est-ce mauvais d'avoir un jour spécial pour se réjouir ? Est-ce mauvais de faire un dîner de Noël et d'en envoyer des portions à d'autres ? Bien sûr que non, en effet ! Quand le reste d'Israël est revenu après sa captivité babylonienne, sous Néhémie, la loi a été lue et expliquée, et le peuple a pleuré. Mais c'était un temps pour se réjouir plutôt que pleurer, et Néhémie a dit :

« Et Néhémie, le gouverneur, Esdras, prêtre et scribe, et les Lévites, qui instruisaient le peuple, dirent au peuple : Ce jour est consacré au Seigneur notre Dieu ; ne vous affligez pas, et ne pleurez pas ; car tout le peuple pleurait en entendant les paroles de la loi. Et ils leur dirent : Allez, mangez des viandes grasses, et buvez du vin doux, et envoyez des portions à ceux qui n'ont rien d'apprêté, car ce jour est consacré à notre Seigneur ; ne soyez donc point affligés, car la joie du Seigneur est votre force » (Néhémie 8:9 - 10).

Et le verset 12 dit :

« Ainsi tout le peuple s'en alla pour manger, et pour boire, et pour envoyer des portions, et pour faire une grande réjouissance ; car ils avaient compris les paroles qu'on leur avait fait connaître » (Néhémie 8:12).

Puisque ces Israélites ont honoré Dieu en faisant un jour de joie, de festoiement et de partage avec d'autres parce que le culte de Dieu avait été restauré, alors les chrétiens ont aujourd'hui raison d'avoir un jour spécial pour se réjouir de la naissance de notre Sauveur Jésus Christ !

Oui, j'aime Noël ! Je me sens près de Dieu à Noël. J'aime la Parole de Dieu à Noël. J'invite des pécheurs à accepter le grand cadeau de Dieu avec Jésus à Noël.

Alors ayons un Noël heureux, et faites Christ suprême en ce jour que nous nous rappelons en l'honneur de Sa naissance !


Le Dr. Hymers aimerait recevoir de vos nouvelles. QUAND VOUS LUI ÉCRIVEZ, VEUILLEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS VOUS RÉPONDRE. Si ce sermon vous a béni, vous pouvez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez lui écrire dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais si vous le pouvez. Vous pouvez aussi lui écrire à son adresse postale : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Matthieu 2:1-12.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
     « Jesus, Baby Jesus » (Jésus, bébé Jésus) par le Dr. John R. Rice, 1895-1980.


GRANDES LIGNES DE

J'AIME NOËL - ADAPTÉ DU DR. JOHN R. RICE

I LOVE CHRISTMAS – ADAPTED FROM DR. JOHN R. RICE

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et lorsqu’ils entrèrent dans la maison, ils virent le jeune enfant, avec Marie sa mère, et tombèrent à terre et l’adorèrent ; et après avoir ouvert leurs trésors, ils lui présentèrent des présents, d’or, d’encens et de myrrhe. » (Matthieu 2:11).

I.   Premièrement, ils disent que Noël n'est pas le jour où Christ est né.

II.  Deuxièmement, ils disent que cela signifie (en anglais Christmas)
la « messe de Christ. »

III. Troisièmement, ils disent que Noël est un ancien jour férié païen.

IV. Quatrièmement, ils disent que les arbres de Noël et les décorations
sont une abomination, II Corinthiens 8:9.

V.  Cinquièmement, ils s'opposent à Noël en raison de son rappel de la mondanité et de la vanité du monde et donc non chrétien, et des
festivités non chrétiennes qui ont lieu pendant ces jours fériés,
Néhémie 8:9-10,12.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).