Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




LA PAROLE FAITE CHAIR – UN SERMON DE NOËL

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
Dimanche matin, Jour du Seigneur, 16 décembre 2007

« Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, (et nous avons contemplé sa gloire, la gloire comme celle du seul Fils engendré du Père) pleine de grâce et de vérité » (Jean 1:14).


Le château de Balmoral, en Écosse, est la résidence d'été de la royauté britannique. Quand la reine Victoria venait s'y reposer, elle partait souvent marcher dans les bois et les pâturages entourant le château sous un déguisement de vieux habits. Son garde du corps, John Brown la suivait de loin. Un jour, alors qu'elle marchait sur un chemin traversant un champ, elle rencontra un garçon qui conduisait un troupeau de moutons. Ce dernier lui cria, « Poussez-vous de là, vous, vieille femme stupide ! » La reine sourit, mais ne prononça pas un mot. Quelques instants plus tard le garde du corps, ayant rejoint le berger, s'adressa à lui en ces termes, « Taisez-vous, savez-vous que vous parliez à la reine ? » « Et bien, dit le garçon, si c'est elle, alors elle devrait s'habiller comme une reine ! "

Et il en est de même de Jésus.

« Il était dans le monde, et le monde a été fait par lui, et le monde ne l’a pas connu » (Jean 1:10).

« Il est venu chez les siens; et les siens ne l’ont pas reçu. »
       (Jean 1:11).

« Le monde [en général] ne l'a pas reconnu. » pour la plupart, les siens ne «l'ont pas reçu.»

Le premier Noël, le roi Hérode fit rechercher « le jeune enfant pour le faire mourir. » (Matthieu 2:13). Ce n'est guère différent aujourd'hui. Chaque année, à Noël, les gens de ce monde Le rejettent. Pour eux, Noël est seulement « une fête », une occasion juste bonne à prendre quelques jours de congé, aller au cinéma voir des films sans valeur, aller à Las Vegas ou autre ville de plaisirs, ou bien s'enivrer sans pudeur. Mais pour ceux qui reçoivent Christ, c'est un moment pour venir à l'église le jour de Noël et de se souvenir que

« La Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, (et nous avons contemplé sa gloire, la gloire comme celle du seul Fils engendré du Père,) pleine de grâce et de vérité. » (Jean 1:14).

Ce verset est le plus marquant de tous les versets de la Bible. Et c'est la plus belle déclaration concernant l'incarnation de Jésus Christ. Je ne peux vous donner toute la plénitude de ce texte en une seule prédication. Mais j'aimerais vous en montrer les aspects principaux.

I. Premièrement, Christ est la Parole éternelle de Dieu.

Le texte commence avec ces mots « la Parole ». La « Parole » dans le texte grec original est « Logos » qui signifie « verbe, pensée, concept et tous les sens qui en découlent » dit le Dr. Ryrie dans La Bible d'Étude Ryrie [The Ryrie Study Bible], Moody Press, 1978, note sur Jean 1:1). Les philosophes grecs utilisaient le terme « Logos », mais leur idée de « verbe » était bien différente de celle de Jean. Le Dr. Criswell said,

Fondamentalement, le mot fait référence à une communication unique. Jean, affirme que lorsque Dieu voulait faire une communication ultime à l'homme à Son sujet, Il le faisait sous forme humaine (v. 14) par le biais du Logos… Jean déclare que le Logos existe depuis le commencement. Il n'est rien d'autre que Dieu Lui-même, qui non seulement apporte la Parole, mais l'incorpore dans Sa propre personne, vie et être. De plus, ce Logos était « face à face » avec Dieu, ce qui dénote clairement une distinction de personne avec la Divinité [la Trinité]. Finalement, le Logos est éternellement Dieu. C'est à dire que jamais, à aucun moment, le Logos n'a jamais été autre que totalement Dieu. Par conséquent, on peut observer que dès le début de l'évangile de Jean, il pose sa thèse, à savoir que Jésus est le Dieu éternel des âges apparaissant sous forme humaine. C'est aussi le test final de l'orthodoxie. On ne peut accepter une [fausse] Christologie [une fausse vue de Christ] et en même temps être correct quant aux autres éléments les plus importants de la théologie. [Le concept de Christ adopté par une personne] est le test final de l'orthodoxie [le test final pour établir si oui ou non vos croyances sont vraies selon la vérité des Saintes Écritures]. On ne peut adopter une [fausse vue de Christ] et en même temps être correct sur les autres points de la [foi chrétienne] (W. A. Criswell, Ph.D., La Bible d'Étude Criswell [The Criswell Study Bible, Thomas Nelson Publications, 1979, note on Jean 1:1).

Chez nous, dans les pays de langue anglaise, le mot Noël se dit Christmas, rappelant le nom de Christ, notre Sauveur; et la raison pour laquelle le mot « Christmas [Noël] » a été remplacé par le terme générique « les fêtes » est parce que les gens ne veulent pas penser à la naissance de Christ. Ils sont énervés par le terme « Christmas [Noël] » parce qu'il leur rappelle Christ, la « Parole ». Ils se révoltent contre la pensée que Jésus est la Parole de Dieu, Sa seule et unique expression. Par dessus tout, ils vocifèrent et se battent contre un Christ qui est la Seule Parole de Dieu dans notre monde déchu. Car dans notre texte, Jésus est appelé « la Parole. » Christ représentant « la Parole » est une pensée trop exclusive et étroite pour que leur esprit aveuglé par le péché puisse comprendre, car Il est « la Parole. » Il exclut toutes les autres « paroles. » Il exclut la pensée, par les anciens rabbins, qui faisait de Lui un imposteur. S'Il est « la Parole », Il exclut l'idée des musulmans pour qui Il n'est qu'un simple prophète. S'Il est « la Parole », Il exclut l'idée que se font de Lui les Témoins de Jéhovah en tant que simple créature. S'Il est « la Parole », Il exclut la vision libérale comme quoi Il ne serait qu'un grand exemple à suivre. S'Il est « la Parole », Il exclut le « Christ-Esprit » de beaucoup de Pentecôtistes et Charismatiques. Car, comme le dit le Dr. Criswell, « fondamentalement, le terme fait référence à une communication unique » – et cette communication unique, incomparable et donnée à l'homme, est Jésus Christ, l'éternelle Parole de Dieu ! Tout ce que nous avons besoin de connaître au sujet de Dieu et de l'homme nous est « parlé » à travers les Saintes Écritures par Jésus – la Parole de Dieu.

Et « la Parole » est éternelle. À aucun moment n'y a-t-il jamais eu un temps où Christ la Parole n'ait pas existé. La Bible dit,

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. » (Jean 1:1).

Non pas que la Parole ait été « un » dieu, comme les Témoins de Jéhovah le traduisent incorrectement dans Jean 1:1, pour leur propre destruction. La construction grecque ne peut vraiment être rendue comme on la voit dans la Bible dite « King James » « et la Parole était Dieu. » (Jean 1:1). Non pas qu'Il fut la même « personne » que le Père et le Saint Esprit, ayant cependant la même « essence » qu'eux, mais Lui seul est le Logos divin – la Parole éternelle – la Deuxième Personne de la Sainte Trinité.

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. » (Jean 1:1)

En conséquence, la seule véritable position biblique considère Jésus comme la Parole éternelle, la première et dernière communication de Dieu à l'homme pécheur. Il est le Logos éternel, la Parole éternelle, celle qui a créé [appelé] le monde à l'existence. Et Jésus continue pour toute l'éternité à être la Deuxième Personne de la Trinité. À la fin de cet âge, dans le livre de l'Apocalypse, la Bible l'appelle « La Parole de Dieu » (Apocalypse 19:13). De l'éternité passée à l'éternité future, Jésus est la Parole de Dieu !

Remarquez que l'apôtre, dans le livre des Hébreux, dit,

« [Dieu] nous a, en ces derniers jours, parlé par son Fils...par lequel aussi il a fait les mondes » (Hébreux 1:2).

C'est pour cela que nous proclamons, avec une absolue certitude, que Jésus est « la Parole », le Logos éternel, et qu'aucun homme, ni aucun leader religieux ou politique de toute l'histoire, peut prétendre être « la Parole » du Dieu vivant, la deuxième Personne de la Trinité. De l'éternité des âges anciens à l'éternité des âges futurs, il n'y a qu'une seule et unique Parole – et Son nom est Jésus !

II. Deuxièmement, Christ est la Parole de Dieu incarnée.

En revenant à notre texte, nous voyons qu'Il est non seulement la Parole éternelle, mais aussi qu'Il est devenu la Parole incarnée. Le terme « incarné » signifie « habillé de chair. » En vérité, le terme « incarné » n'apparaît pas dans la Bible, mais la description de l'incarnation se rencontre encore et encore dans les Saintes Écritures. Ce terme « incarnation » est utilisé par les érudits de la Bible pour expliquer la signification de notre texte qui dit,

« Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous... »
      (Jean 1:14).

La véritable Parole de Dieu, qui existait avec le Père et le Saint Esprit, depuis le « commencement » (v. 1) descendit de Son Siège à la droite de Dieu et vécu parmi nous revêtu de chair, comme un humain. C'est exactement ce que dit notre texte,

« Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous... »
      (Jean 1:14).

Arthur W. Pink dit,

L'Infini est devenu fini, ou limité. L'invisible est devenu tangible. Le transcendent est devenu imminent. Ce qui était éloigné est devenu [proche]. Ce que l'esprit humain ne pouvait atteindre est devenu ce qui pouvait l'être [visible]… « La Parole a été faite chair » : Il devint ce qu'Il n'était pas auparavant. Il ne cessa point d'être Dieu, mais Il devint homme. (Arthur W. Pink, Exposé de l'évangile de Jean [Exposition of the Gospel of John], Zondervan, 1971, p. 32).

Dans l'union hypostatique de Dieu et de l'homme, dans le sein de la Vierge, Jésus est devenu le Dieu-homme ! Il était pleinement Dieu et pleinement homme dans l'incarnation, quand il naquit de la Vierge Marie une nuit dans la petite ville de Bethléem. Cette nuit-là, un nouvel être apparût sur la terre, comme les hommes n'en avaient encore jamais vu. Cette nuit, Jésus, l'homme-Dieu, naquit dans une étable et fut emmailloté dans des langes, posé dans une crèche, parce qu'il n'y avait plus de place dans l'auberge du lieu. Dans cette humble étable, la Parole de Dieu devint homme et commença Sa vie parmi nous, comme le seul homme-Dieu qui ai jamais vécu sur cette terre !

« Mais, quand la plénitude du temps est venue, Dieu envoya son Fils né de femme, né sous la loi » (Galates 4:4).

« Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, (et nous avons contemplé sa gloire, la gloire comme celle du seul Fils engendré du Père,) pleine de grâce et de vérité. » (Jean 1:14).

C'est ce que voulait dire Charles Wesley,

Christ, adoré au plus haut des cieux,
   Christ, le Seigneur de l'Éternité !
Qui doit venir dans les temps futurs,
   Germe divin issu du sein d'une Vierge :
Divinité voilé par la chair;
   Acclamons la divinité incarnée,
Qui voulut vivre comme l'un de nous,
   Jésus, notre Emmanuel.
« Écoutez les anges messagers chanter » [Hark, the Herald Angels Sing]
   par Charles Wesley, 1707-1788).

Mais dans notre texte, il y a encore une autre pensée que je voudrais vous évoquer.

III. Troisièmement, Christ est la Parole accessible de Dieu.

Ouvrons notre Bible à Jean 1:14. Veuillez vous lever et lire à haute voix.

« Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, (et nous avons contemplé sa gloire, la gloire comme celle du seul Fils engendré du Père,) pleine de grâce et de vérité. » (Jean 1:14).

Vous pouvez vous assoir. Il y a beaucoup de choses à la fin de ce verset que je pourrais commenter, mais je préfère me concentrer sur l'une de celles que Jean a dites. Il était seulement un adolescent du temps de Jésus, et pourtant il avait pu faire cette extraordinaire déclaration comme quoi « la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire » (Jean 1:14). Jean nous dit qu'il a vécu avec Christ et qu'il a personnellement vu Sa gloire. Il n'écrivait pas au sujet d'une théorie philosophique. Il était là ! Il avait vécu avec Christ ! Il avait vu la gloire de Christ de ses propres yeux ! Il savait que Christ était la Parole éternelle faite chair parce qu'il avait vu le Christ, parce qu'il avait vu la gloire de Christ lui-même.

Plus loin, dans la première épître, Jean dit,

« Ce qui était depuis le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, et que nos mains ont touché de la Parole de vie »
       (I Jean 1:1).

De nouveau, Jean appelle Jésus « la Parole » – « la Parole de vie. » Par là, avec Jean nous voyons que Jésus peut être approché. Il n'est pas le Logos de Philo ou des philosophes grecs – une « parole » esprit que nous ne pouvons jamais réellement connaître. Nous aussi, nous pouvons connaître Jésus comme le fit Jean. Il nous le montre clairement dans I John 1:3.

« Ce que nous avons vu et entendu, nous vous le déclarons, afin que vous ayez communion avec nous : et véritablement notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. »
       (I Jean 1:3).

Jean vous dit que vous aussi, vous pouvez avoir communion « avec nous » et « avec Son Fils Jésus Christ. »

Mais pour goûter cette communion avec Jésus, vous devez vous convertir. Vous devez être absolument convaincu de la noirceur de votre péché. Vous devez réaliser le mal de votre cœur perverti. Vous devez être complètement écœuré de votre nature pécheresse. Vous devez venir à Jésus et mettre votre confiance en Lui. Alors vos péchés seront lavés par Son Sang, versé sur la Croix. Alors vous aussi vous pourrez dire, « Il était parmi nous, et j'ai vu Sa gloire, et je Le connais maintenant. » C'est pour cela que nous vous conjurons de vous détourner de ces « fêtes » à l'américaine, remplies de péché, de vous tourner vers Christ et de vous convertir. C'est pour cela que nous vous demandons ardemment de rechercher le Christ de tout votre cœur jusqu'à ce que vous le trouviez. Car il a parlé par la bouche du prophète Jérémie,

« Et vous me chercherez, et vous me trouverez, après que vous m’aurez recherché de tout votre cœur. » (Jérémie 29:13).

Cherchez-Le jusqu'à ce que vous Le trouviez ! C'est pour cette raison que nous disons que vous devriez être ici à l'église pour le grand banquet de Christ, Noël, dimanche soir le 20 décembre à 18h. Soyez avec le peuple de Dieu ce dimanche soir de Noël. Ce sera un moyen de grâce dans votre recherche de Jésus. Ne laissez rien vous empêcher d'être là pour écouter la prédication, les chants et les louanges montant vers la Parole Éternelle de Dieu, le Seigneur Jésus Christ ! Comme le dit un ancien chant de Noël,

Parole du Père, apparaissant aujourd'hui dans la chair;
Oh, venez tous L'adorer, Oh, venez tous L'adorer,
Oh venez tous L'adorer, Christ le Seigneur.
   « Oh venez, vous tous les fidèles » (O Come, All Ye Faithful)
     Traduit par Frederick Oakeley, 1802-1880).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine en ligne sur Internet
à www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Franҫais. »

Les Écritures avant le sermon ont été lues par le Dr. Kreighton L. Chan : Jean 1:1-14.
Le Solo avant le Sermon a été chanté par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Écoutez les anges messagers chanter » [Hark, the Herald Angels Sing]
par Charles Wesley, 1707-1788).
« Oh venez, vous tous les fidèles » (O Come, All Ye Faithful)
traduit par Frederick Oakeley, 1802-1880).


BREF APERÇU DE

LA PAROLE FAITE CHAIR – UN SERMON DE NOËL

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, (et nous avons contemplé sa gloire, la gloire comme celle du seul Fils engendré du Père) pleine de grâce et de vérité. » (Jean 1:14).

(Jean 1:10, 11; Matthieu 2:13)

I.   Premièrement, Christ est la Parole éternelle de Dieu,
Jean 1:14a, 1; Apocalypse 19:13; Hébreux 1:2.

II.  Deuxièmement, Christ est la Parole de Dieu incarnée,
Jean 1:14b, 1; Galates 4:4.

III. Troisièmement, Christ est la Parole accessible de Dieu, Jean 1:14c;
Jean 1:14c ; I Jean 1:1, 3; Jérémie 29:13.

Note du traducteur: Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).